Le Fil Dentaire n°153 sep/oct 2019
Le Fil Dentaire n°153 sep/oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°153 de sep/oct 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (206 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 79,9 Mo

  • Dans ce numéro : la chaine d'Asepsie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
FOCUS CLINIC Dr. Damien OFFNER Collège National des Chirurgiens-Dentistes Universitaires en Santé Publique (CNCDUSP) Université de Strasbourg, Faculté de Chirurgie Dentaire, 8 rue Ste Elisabeth 67000 Strasbourg INSERM UMR1260, Regenerative NanoMedicine, www.regmed.fr, Rue Humann67000 Strasbourg Hôpitaux universitaires de Strasbourg, Pôle de Médecine et Chirurgie Bucco-Dentaires, 1 place de l’Hôpital 67000 Strasbourg LA TRAçAbILITÉ en matière d’hygiène au cabinet dentaire Si le terme de « traçabilité » n’apparaît qu’à la fin des années 1980, sa pratique a déjà lieu depuis l’antiquité, notamment avec l’estampillage d’amphores de vin romaines [1]. Il s’agit d’une gestion des informations destinées à connaître l’origine d’un produit ou le déroulement d’actions. ainsi, la traçabilité s’inscrit à la fois dans les champs de la qualité et de la sécurité, qui sont intimement liés. une traçabilité rigoureuse permettra donc d’informer et de s’assurer que les étapes d’entretien des units ont été correctement effectuées, que les dispositifs médicaux ont correctement été éliminés ou traités, ou encore que les outils propres à ce traitement montrent des performances contrôlées. Obligatoire dans les cabinets dentaires par l’articler. 5212-1 et suivants du Code la santé publique [2, 3], la traçabilité permet un exercice sécurisant et rassurant tant pour les patients que pour l’équipe de soins, 40/LEFILDENTAIRE.COM Dr. Gabriel FERNANDEZ DE GRADO Dr. Mélina GOETZ Pr. Anne-Marie MUSSET La traçabilité représente l’ensemble des moyens mis en œuvre pour faire le lien entre la réalisation d’une procédure, ses conditions de réalisation, et toutes les informations utiles relatives à cette procédure. En matière d’hygiène, elle concerne aussi bien l’entretien de l’unit, la gestion des déchets, la maintenance des équipements et la stérilisation des dispositifs médicaux. Elle est un gage de qualité et répond à des textes règlementaires qui, au-delà d’être contraignants, ont une visée de protection du patient et du praticien. Mots-clés  : hygiène, stérilisation, déchets, unit dentaire, dispositif médical ainsi qu’une démarche qualité d’amélioration continue par l’analyse des informations à disposition. TRAçAbILITÉ dE L’ENTRETIEN du CAbINET dENTAIRE ET dES uNITS L’entretien de l’unit s’inscrit dans le cadre plus large de l’entretien des locaux du cabinet dentaire et a fortiori de la salle de soins. ainsi, la traçabilité du nettoyage de chaque pièce du cabinet permet de connaître l’historique du traitement de l’environnement et d’apporter la preuve que celui-ci a bien été réalisé. Elle permet de responsabiliser et de valoriser le travail des assistantes dentaires ou des personnels d’entretien, et améliore la communication au sein de l’équipe. Les éléments à prendre en considération pour ce type de traçabilité sont  : la date et l’horaire, la fréquence de
réalisation, l’identification de la zone, l’identification de l’opérateur. une check-list à cocher est souvent préférable, car elle permet à l’opérateur d’effectuer un auto-contrôle des tâches réalisées. Le support peut être physique, comme des fiches papier de traçabilité consignées dans un classeur dévolu à chacune des pièces du cabinet ; le support peut aussi être informatique, en présentant un dossier propre à chaque pièce du cabinet, rempli par l’opérateur et consultable par tous les membres du cabinet. Il convient de définir ce point en amont avec la société d’entretien choisie, le cas échéant. Concernant la traçabilité de l’entretien des units, une fiche de traçabilité peut être élaborée et mise en application de la même manière que pour l’entretien des locaux. L’entretien des units étant toutefois plus spécifique que celui des locaux, et ayant lieu à une fréquence plus élevée car nécessaire entre chaque patient, ce sera l’assistante (ou le praticien) qui s’en chargera. Cette fiche, physique ou informatique, reprendra les éléments décrits dans le protocole d’entretien de l’unit, afin de n’en oublier aucun élément et de permettre un autocontrôle de l’opérateur [4, 5]. Elle peut prendre forme comme sur l’exemple utilisé au Pôle de Médecine et Chirurgie Bucco-dentaires des Hôpitaux universitaires de Strasbourg, présenté en figure 1. MATIN - purger le robinet du box 2mn minimum - mettre les filtres et les embouts d’aspiration en place - rincer l’aspiration (1L d’eau dans l’OroCup) - purger 5mn (fouets, sprays) - nettoyer/désinfecter les surfaces (fauteuil, unit, tablette, scialytique, siège, plan de travail) en 1 temps Etudiant  : Assistante  : ENTRE LES PATIENTS - rincer l’aspiration (1L d’eau dans l’OroCup) ! ! Si acte sanglant, rajouter de l’Orotol ! ! - PId en place, purge de 30s puis déconnexion - purge de la seringue air/eau (30s) - nettoyer/désinfecter les surfaces (fauteuil, unit, tablette, scialytique, siège, plan de travail) en 1 temps SOIR - passer Orotol avec l’Orocup dans les aspirations (2 bouchons/2L d’eau) - PId en place, purge de 30s puis déconnexion - purge de la seringue air/eau (30s) - enlever les filtres et les embouts d’aspiration, prédésinfection - nettoyer/désinfecter les surfaces (fauteuil, unit, tablette, scialytique, siège, plan de travail) en 3 temps - monter le fauteuil, poser les pédales sur les côtés, éteindre le fauteuil Etudiant  : Assistante  : CHAqUE SEMAINE Nettoyage au Md555 LUNDI Fig.1  : extrait de la fiche de traçabilité relative à l’entretien des units. MARDI Même si aucun texte règlementaire ne mentionne spécifiquement le contrôle de la qualité microbiologique de l’eau circulant dans les units, il est à rappeler qu’il appartient au praticien de « prendre, et faire prendre par ses adjoints ou assistants, toutes dispositions propres à éviter la transmission de quelque pathologie que ce soit » (articler. 4127-204 du Code de la santé publique) [6]. aussi, des prélèvements d’eau réguliers avec consignation de leurs résultats [7] permettront de constituer une traçabilité de la qualité de l’eau utilisée pour les soins, et de se prémunir de tout désagrément quant à de possibles contaminations qui peuvent même aller jusqu’au décès de patients fragiles [8]. TRAçAbILITÉ dE L’ÉLIMINATION dES dÉCHETS Par l’utilisation de consommables, de matériels à usage unique et de matériels spécifiques, le cabinet dentaire est par nature producteur de déchets. Conformément à leur typologie, ceux-ci seront triés en daOM (déchets assimilables aux ordures ménagères), ou en daSrIa (déchets d’activité de soins à risque infectieux et assimilés) dont font partie les OPCt (objets piquants, coupants, tranchants), et qui sont définis par l'articler. 1335-1 du code de la santé publique [9]. Le praticien, producteur de déchets, est tenu de les éliminer selon la règlementation en vigueur (articler. 4127-269 du Code de la santé publique [10]). Pour ce faire, il peut s’adjoindre les services d’une société de collecte agréée pour les déchets à risques qui devra lui remettre des formulaires de suivi pour le regroupement des déchets ainsi que pour leur élimination  : CErFa n°11351*01, CErFa n°11351*02, CErFan°11352*02. Ces formulaires sont téléchargeables sur le site de l’Ordre National des Chirurgiens-dentistes [11]. Ils constituent la traçabilité de l’enlèvement et de l’élimination des déchets produits par le cabinet dentaire et sont à conserver pendant 3 ans. TRAçAbILITÉ dES ÉQuIPEMENTS ET dE LEuR ENTRETIEN afin de mener à bien sa mission de soins dans les conditions d’hygiène conformes, le chirurgien-dentiste a besoin d’équipements divers. S’il n’existe pas de règlementation précise sur la maintenance d’un bac à ultrasons ou d’un automate de traitement des porte-instruments dynamiques par exemple, il va de soi que pour garantir la bonne réalisation des actes qui y sont liés et leur efficacité, ces équipements nécessitent une maintenance et une validation régulières, tracées dans un fichier. Pour le stérilisateur à la vapeur d’eau saturée de type B et conforme à la norme NF EN 13060+a1, la qualification et les requalifications périodiques sont en revanche obligatoires. La qualification opérationnelle sur site doit être effectuée au cabinet dès réception de l’appareil et avant sa première utilisation. une requalification est nécessaire dès lors qu’une modification de l’autoclave ou de ses réglages peut compromettre l’efficacité du traitement. Sinon, il paraît raisonnable d’effectuer une requalification tous les 1000 cycles ou tous les 2 ans, au premier des termes échus [12]. Ces requalifications ne peuvent se faire qu’avec un technicien diligenté par le LE FIL DENTAIRE N°153/41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 1Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 2-3Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 4-5Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 6-7Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 8-9Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 10-11Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 12-13Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 14-15Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 16-17Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 18-19Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 20-21Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 22-23Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 24-25Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 26-27Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 28-29Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 30-31Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 32-33Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 34-35Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 36-37Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 38-39Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 40-41Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 42-43Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 44-45Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 46-47Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 48-49Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 50-51Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 52-53Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 54-55Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 56-57Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 58-59Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 60