Le Fil Dentaire n°153 sep/oct 2019
Le Fil Dentaire n°153 sep/oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°153 de sep/oct 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (206 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 79,9 Mo

  • Dans ce numéro : la chaine d'Asepsie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
FOCUS CLINIC Dr. Damien OFFNER Collège National des Chirurgiens-Dentistes Universitaires en Santé Publique (CNCDUSP) Université de Strasbourg, Faculté de Chirurgie Dentaire, 8 rue Ste Elisabeth 67000 Strasbourg INSERM UMR1260, Regenerative NanoMedicine, www.regmed.fr, Rue Humann67000 Strasbourg Hôpitaux universitaires de Strasbourg, Pôle de Médecine et Chirurgie Bucco-Dentaires, 1 place de l’Hôpital 67000 Strasbourg PRÉ-DÉSINFECTION ET NETTOYAGE DES DISPOSITIFS MÉDICAUX  : outils et normes Si les étapes de pré-désinfection et de nettoyage sont facilement identifiées dans l’ensemble des étapes de la stérilisation, les moyens de les mettre en œuvre ne sont pas toujours bien décrits. rappelons que l’ensemble de la chaîne de stérilisation et soumise à une obligation de résultat, et qu’il peut alors exister plusieurs outils de nettoyage par exemple pour parvenir à un nettoyage optimal. Ces étapes sont néanmoins incontournables pour garantir la sécurité et l’efficacité des pratiques  : d’une part lors des manipulations, et d’autre part en termes d’efficacité car on ne stérilise bien que ce qui est propre. Mots-clés  : ultra-sons, laveur-désinfecteur, porte-instrument dynamique, bac de prédésinfection La pré-désinfection et le nettoyage ont tous deux des objectifs communs  : majorer la sécurité des pratiques lors des manipulations d’instruments inhérentes à la chaîne d’asepsie, et faciliter l’atteinte de l’état stérile comme défini par la norme NF EN 556-1 [1]. LA PRÉ-dÉSINFECTION C’est la seule étape de la chaîne de stérilisation dont on peut se passer, à la seule condition que les instruments soient pris en charge immédiatement en laveurdésinfecteur, sans manipulation supplémentaire. dans tous les autres cas, la pré-désinfection doit être mise en œuvre. Concernant les bacs de pré-désinfection, aucune norme ne s’y réfère. aussi, il existe une liberté de choix dans le bac, qui peut être guidée par des considérations pratiques  : parmi celles-ci, le bac peut être double afin 28/LEFILDENTAIRE.COM Dr. Gabriel FERNANDEZ DE GRADO Dr. Aurélie WURTZ Pr. Anne-Marie MUSSET d’avoir une partie suffisamment large pour les cassettes d’instruments et une partie plus petite pour la petite instrumentation ; il peut être muni d’un panier à mailles facilitant l’égouttage ; il peut être muni d’un système de vidange ; il peut être facilement transportable sur un chariot à roulettes ; il peut être conçu en un matériau compatible avec le passage en laveur-désinfecteur [2,3]. dans tous les cas, il devra être placé au plus près du soin pour éviter toute manipulation supplémentaire. Concernant la solution utilisée pour la pré-désinfection, certaines normes sont à respecter. ainsi, ces produits doivent présenter des normes de bactéricidie (NF EN 13727+a2/NF EN14561) [4,5] également en présence de substances interférentes (NF t 72170 ou 171), et des normes de fongicidie (NF EN 13624/NF EN 14562) [6,7]. d’autres paramètres pratiques pourront participer au choix de l’utilisateur, tels que la facilité de dilution
ou le temps d’action par exemple [3]. Concernant le renouvellement du bain ainsi que la durée de trempage, il convient de respecter rigoureusement les instructions d’utilisation du produit données par le fabricant, qui ont été validées par les tests de conformité aux normes d’application affichées [3,8]. un rinçage à l’eau claire devra suivre la phase de pré-désinfection, et précéder la phase de nettoyage. LE NETTOYAGE de manière générale, le nettoyage peut se faire manuellement, de façon automatisée, ou en combinant les deux méthodes. Certaines souillures incrustées (ciments de scellement par exemple) ne permettent pas un passage efficace en laveur automatique sans avoir décroché les salissures manuellement auparavant. afin de faciliter cette étape, un traitement dans un bac à ultra-sons (par phénomène de cavitation) peut être intéressant, en gardant en tête que ce procédé n’est qu’une aide au nettoyage et qu’il ne peut s’y substituer totalement [9]. Il est important de rappeler aussi que le traitement aux ultra-sons est inadapté et inefficace pour les instruments en plastique qui vont absorber l’énergie des ultra-sons et inhiber le phénomène de cavitation. L’opérateur pourra porter son choix vers une cuve à ultra-sons aux dimensions adaptées à ses instruments et/ou cassettes ainsi qu’à l’espace de travail dont il dispose, avec de préférence un système de vidange intégré et un minuteur à arrêt automatique. La cuve devrait pouvoir offrir une fréquence idéalement située entre 35 et 45kHz ainsi qu’une fonction chauffage, car la cavitation est optimale entre 45° et 55° [10]. des tests permettant de s’assurer de l’efficacité de sa cuve à ultrasons existent, tels que le Sonocheck, le Procyon, ou encore le Wash-check uS par exemple [3]. - Le nettoyage manuel Le nettoyage manuel peut tout à fait permettre d’atteindre un état de propreté compatible au passage en autoclave. S’il présente certains avantages comme le contrôle ponctuel facilité des salissures incrustées, il présente toutefois de plus nombreux inconvénients, tels que le manque de reproductibilité, la perte de temps qu’il représente, des problèmes de gestion des processus et de contrôle de qualité quand la masse d’instruments à traiter s’accroît, ce qui peut faciliter un risque de contamination pour l’opérateur. de plus, un rinçage et un séchage manuels seront effectués, ce qui accroît le temps de traitement. Le nettoyage automatisé devrait être préféré. Si toutefois l’opérateur choisit un nettoyage manuel, il pourra porter son choix sur l’utilisation d’un produit à usage multiple, à savoir un produit qui sera utilisable tant pour la pré-désinfection, pour le nettoyage manuel, que pour le traitement en cuve à ultra-sons. Ceci participera à réduire les risques de mésusage des produits au cabinet dentaire, à la condition qu’ils respectent les normes de bactéricidie et de fongicidie demandées, décrites plus haut [3]. Il est recommandé de procéder au nettoyage manuel en étant muni de gants en caoutchouc épais, et d’équipements de protection individuelle comme des lunettes de protection et un masque [11]. - Le nettoyage automatisé Il permet un gain de temps en offrant du temps masqué à l’opérateur, une standardisation et une reproductibilité des résultats, et une baisse de risques liés à la manipulation. de plus, l’efficacité du nettoyage qui est offert est souvent bien meilleure, car le nettoyage automatisé permet plus facilement le respect des paramètres du cercle de Sinner, garants d’un nettoyage efficace  : action chimique, action thermique, action mécanique, temps d’action [12] (fig. 1). Fig. 1  : le cercle de Sinner représentant les 4 paramètres nécessaires à un nettoyage efficace  : action thermique, action chimique, temps d’action, action mécanique. Ces paramètres sont représentés sur un cercle, car si l’une de ces actions vient à baisser, les autres vont devoir compenser pour une même efficacité de nettoyage. LE FIL DENTAIRE N°153/29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 1Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 2-3Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 4-5Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 6-7Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 8-9Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 10-11Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 12-13Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 14-15Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 16-17Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 18-19Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 20-21Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 22-23Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 24-25Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 26-27Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 28-29Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 30-31Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 32-33Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 34-35Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 36-37Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 38-39Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 40-41Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 42-43Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 44-45Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 46-47Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 48-49Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 50-51Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 52-53Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 54-55Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 56-57Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 58-59Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 60