Le Fil Dentaire n°153 sep/oct 2019
Le Fil Dentaire n°153 sep/oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°153 de sep/oct 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (206 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 79,9 Mo

  • Dans ce numéro : la chaine d'Asepsie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
FOCUS CLINIC Dr. Céline CATTEAU Collège National des Chirurgiens-Dentistes Universitaires en Santé Publique (CNCDUSP) Université de Lille, Faculté de Chirurgie Dentaire, Département de santé publique, Lille, France CHU Lille, Service d’odontologie, Lille, France Université Clermont Auvergne, Centre de Recherche en Odontologie Clinique-EA 4847, Clermont-Ferrand, France 20/LEFILDENTAIRE.COM Quelle procédure de traitement POUR LES DISPOSITIFS MÉDICAUX RÉuTILISAbLES ? INTROduCTION L’entretien des dispositifs médicaux (dM) réutilisables contribue à la maîtrise du risque de transmission d’agents infectieux à l’occasion des soins dentaires. tout dM déconditionné en vue d’une intervention, qu’il ait été utilisé ou non, doit être considéré comme contaminé et donc potentiellement DESTINATION DU DM Introduction dans le système vasculaire ou une cavité ou tissu stérile Contact avec la salive et la muqueuse buccale sans effraction de celle-ci Contact avec une peau lésée superficiellement absence de contact avec le patient Contact avec une peau saine CLASSEMENT DU DM Critique Semi-critique Non critique contaminant. Entre deux utilisations, ces dM doivent subir une procédure d’entretien adaptée visant à réduire leur contamination. Le choix de la procédure d’entretien est fonction du risque infectieux potentiel lié à l’indication du dM, lui-même fonction de la nature du tissu avec lequel il entre en contact (Tableau 1) [1]. Procédure de traitement au cabinet dentaire des dispositifs médicaux (DM) réutilisables selon leur niveau de criticité [1-3]. NIvEAU DE RISqUE INFECTIEUx ASSOCIé Haut risque risque médian Bas risque TRAITEMENT REqUIS Stérilisation Stérilisation (ou désinfection de niveau intermédiaire en cas de dM thermosensibles) * désinfection de bas niveau * En odontologie, sont considérés comme thermosensibles les dM ne pouvant subir une stérilisation à la vapeur d’eau à une température de 134°C. La thermo-résistance représente la proposition inverse. Chaque fois que possible, la stérilisation doit être préférée à la désinfection car d’efficacité supérieure et mieux maîtrisée.
des recommandations de bonne pratique ont été publiées pour guider les chirurgiens-dentistes dans l’application de ces procédures [1-4]. Quelle que soit la procédure d’entretien, elle comprend plusieurs étapes successives dont chacune conditionne la suivante. PROCÉduRE dE TRAITEMENT d’uN dISPOSITIF MÉdICAL RÉuTILISAbLE IMMERGEAbLE ET THERMORÉSISTANT La pré-désinfection Cette opération a pour but d’une part, de faciliter le nettoyage ultérieur des dM (appelés dans la suite du texte « instruments ») en évitant que les matières organiques ne sèchent et d’autre part, de diminuer leur contamination initiale. Elle doit être mise en place au plus près de la zone de soin et dès la fin de leur utilisation. Cette étape permet ainsi de protéger l’environnement du cabinet dentaire et le personnel appelé à les manipuler. Elle consiste en l’immersion totale des instruments dans un bac de trempage contenant une solution détergentedésinfectante. avant leur immersion, les instruments doivent être débarrassés de toute trace de matériaux (pâte, ciment…), les instruments articulés doivent être démontés ou à défaut largement ouverts. Bien choisir le bac de trempage et la solution de prédésinfection est essentiel [5]. Sont à privilégier les bacs de trempage en plastique pour éviter le risque de corrosion, munis d’un couvercle à fente pour éviter les projections lors de l’immersion des instruments, et équipés d’un panier intérieur permettant de sortir facilement les instruments du bac sans avoir à les manipuler. Le produit de prédésinfection sera exempt d’aldéhydes [1]. Le temps de trempage doit être en adéquation avec celui préconisé sur la notice d’utilisation du produit. une durée de trempage insuffisante compromet l’action détergentedésinfectante, une durée de trempage excessive peut être nuisible à l’instrumentation (risque de corrosion). Pour les dispositifs creux, une aspiration-irrigation au moyen d’une seringue doit être assurée pour permettre la circulation de la solution détergente-désinfectante dans les parties creuses. Le renouvellement du bain de trempage doit être au minimum quotidien (avant le premier patient) et répété au cours de la journée lorsque la solution paraît trouble [5]. Les bacs de trempage doivent être nettoyés et séchés quotidiennement après leur utilisation. une fois le temps de trempage recommandé écoulé, les instruments sont rincés abondamment à l’eau du réseau pour éliminer toute trace de produit détergent-désinfectant ; un simple trempage dans l’eau ne suffit pas. Pour les dispositifs creux, il convient d’assurer une circulation de l’eau de rinçage dans les parties creuses. Si l’étape de nettoyage doit être différée, les instruments rincés seront immergés dans un bac d’eau faiblement minéralisée. Le moment opportun, il conviendra de redémarrer un traitement complet depuis la pré-désinfection afin de réaliser toutes les étapes de la procédure sans interruption [4]. Le nettoyage Le nettoyage est une étape essentielle, il conditionne l’efficacité de la stérilisation (ou de la désinfection). Cette opération peut être effectuée manuellement ou en machine à laver. - Le nettoyage manuel Les instruments sont immergés dans une solution détergente et nettoyés par un brossage-écouvillonnage minutieux de manière à éliminer toute souillure visible. L’utilisation de brosses métalliques ou de tampon à récurer doit être proscrite au profit d’une brosse souple en matière plastique et d’un écouvillon souple. Les brosses et écouvillons utilisés pour le nettoyage manuel doivent être régulièrement renouvelés et nettoyés/désinfectés pour éviter qu’ils ne deviennent un réservoir de microorganismes [4]. un nettoyage préalable par ultra-sons peut faciliter le nettoyage manuel mais ne peut s’y substituer totalement [4]. Le recours aux ultra-sons est particulièrement intéressant pour les fraises, les instruments endodontiques et les instruments complexes, creux ou aux nombreuses anfractuosités (à l’exception des porte-instruments dynamiques). Par principe, le nettoyage par ultra-sons n’est applicable que sur les instruments métalliques, et il est préférable de s’assurer auprès du fournisseur de la compatibilité des instruments avec ce type de traitement. En pratique, les instruments disposés dans un panier grillagé (les instruments ne doivent jamais être déposés directement sur le fond de la cuve) sont immergés pendant 4 à 15 minutes selon les recommandations du fabricant, dans une solution détergente activée par cavitation ultrasonore. La cuve à ultra-sons doit être de taille suffisante pour éviter le chevauchement et l’entassement des instruments (perte d’efficacité des ondes ultra-sonores le cas échéant), et être fermée d’un couvercle pour réduire la nuisance sonore et les aérosols lorsque l’appareil est en fonctionnement. Le bain détergent doit être renouvelé quotidiennement et chaque fois que nécessaire. Pour faciliter la gestion des stocks et limiter le risque d’erreur lors de la préparation des bains, le même produit détergentdésinfectant que pour la pré-désinfection et le nettoyage manuel peut être utilisé. une fois nettoyés, les instruments sont rincés abondamment à l’eau courante, et séchés par tamponnement avec un nontissé à usage unique et/ou par air comprimé filtré. Il existe également des sécheuses automatiques à air pulsé [4]. Il n’est pas conseillé de laisser sécher à l’air libre les instruments [6]. - Le nettoyage en machine à laver Le nettoyage en machine à laver permet un gain de temps par rapport au nettoyage manuel, et diminue le nombre de manipulations des instruments et ainsi les risques de blessures de l’opérateur. deux types de machines à laver existent sur le marché  : les laveurs et les laveurs-désinfecteurs. Le laveur (ou thermo-laveur) n’assure qu’un simple nettoyage et séchage des instruments, et ne dispense pas de la pré-désinfection. Le laveur-désinfecteur (ou thermo-désinfecteur) en proposant des cycles de fonctionnement systématisés et reproductibles réalise un nettoyage plus efficace. de plus, les laveurs-désinfecteurs conformes à la norme EN ISO 15883-2 [7] permettent d’effectuer une désinfection LE FIL DENTAIRE N°153/21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 1Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 2-3Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 4-5Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 6-7Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 8-9Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 10-11Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 12-13Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 14-15Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 16-17Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 18-19Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 20-21Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 22-23Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 24-25Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 26-27Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 28-29Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 30-31Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 32-33Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 34-35Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 36-37Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 38-39Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 40-41Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 42-43Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 44-45Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 46-47Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 48-49Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 50-51Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 52-53Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 54-55Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 56-57Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 58-59Le Fil Dentaire numéro 153 sep/oct 2019 Page 60