Le Fil Dentaire n°152 jui/aoû 2019
Le Fil Dentaire n°152 jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°152 de jui/aoû 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 58,4 Mo

  • Dans ce numéro : cap vers les bonnes postures.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
TENDANCE DÉCO L’apparition des « Tiers-lieux » C’est probablement l’une des plus grandes transformations du monde du travail, l’apparition des « Tiers-lieux » est aujourd’hui incontestable. LA NOTION DE NOMADISME On voit de plus en plus d’entreprises avec des bureaux vides inoccupés ou qui délaissent le bureau classique pour créer des espaces en libre accès. Ceci s’explique en partie par l’augmentation croissante du télétravail. Aujourd’hui, il concerne plus de 30% des entreprises (+50% en 2018). Conséquences  : les salariés munis de leur smartphone et de leur ordinateur portable sont de plus en plus nombreux à travailler de chez eux un ou plusieurs jours par semaine. Leur lieu de vie prend alors la forme d’un tiers-lieu, un nouvel espace pour travailler. Par ailleurs, selon la fréquence de leurs déplacements ou leur âge, certains d’entre eux ne ressentent même plus le besoin d’avoir un bureau attitré et se plaisent à changer régulièrement d’espaces au gré de leurs envies, ces nouveaux espaces sont alors à leur tour désignés comme des tiers-lieux permettant aux salariés nomades de travailler dans de nouvelles conditions. Le télétravail est une véritable révolution que certaines entreprises ont rapidement compris et que d’autres peinent encore à suivre. LES ESPACES DE COWORKING Mais le télétravail et les espaces informels n’ont pas le monopole dans le domaine des tiers-lieux, les favoris restent, malgré tout, les espaces de coworking qui ne cessent de séduire. En Île-de- France, selon une étude Knight Frank, la demande a explosé passant de 40.000 m2 en 2016 à 90.000 m2 en 2017 et a dépassé 100.000 m2 en 2018. Les entreprises ou salariés louent donc de plus en plus ces espaces qui sont financièrement, ergonomiquement et esthétiquement plus attractifs que des bureaux classiques. Plus concrètement, pour un dentiste, ces espaces peuvent s’avérer intéressants pour organiser une réunion, un colloque, des formations ou autres événements si le cabinet ne le permet pas. Les espaces de coworking proposent une large offre d’espaces ou formules Si vous souhaitez rénover votre cabinet dentaire, la société Opale Décoration vous conseille et vous accompagne dans votre projet. Pour toutes questions, écrivez-nous à l’adresse suivante  : contact@opale-decoration.com 36 le fil dentaire pour vous permettre de bénéficier des dernières technologies et innovations professionnelles évoquées précédemment. Le professionnel de demain sera donc plus mobile et moins attaché à un bureau qui lui est propre, une transformation qui implique pour l’employeur de mieux accepter les notions de « télétravail » et de « tiers-lieux ». En créant des espaces dédiés au travail avec un mobilier ergonomique de qualité associés à des espaces moins formels qui adoptent des codes plus proches de ceux de l’habitat et en adoptant les tiers-lieux comme un avantage et non comme une contrainte, les employeurs seront en mesure de mieux appréhender les attentes des nouvelles générations de salariés et de faire face aux nouvelles mutations qui sont en train de révolutionner le monde du travail.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :