Le Fil Dentaire n°152 jui/aoû 2019
Le Fil Dentaire n°152 jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°152 de jui/aoû 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 58,4 Mo

  • Dans ce numéro : cap vers les bonnes postures.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
TENDANCE DÉCO Tout au long de l’année, notre rubrique déco sera décryptée et expliquée aux dentistes par la décoratrice d’intérieur Pauline Pannequin. Co-fondatrice de la société Opale Décoration, elle vous fera part de son expérience auprès des professionnels et des solutions qu’elle met en place sur ses projets. MUTATIONS DES Espaces de travail  : ENTRE OPPORTUNITÉS NOUVEAUX RISQUES ET Ces cinq dernières années, le monde du travail s’est vu confronté à de nombreux bouleversements majeurs. L’usage systématique des smartphones et ordinateurs a totalement chamboulé les habitudes des professionnels pour les rendre plus mobiles, plus disponibles et plus productifs. Les aspirations des nouvelles générations ont également amené les entreprises à repenser leurs espaces en profondeur pour les rendre plus attractifs et mieux optimisés. Pourtant ces transformations sont parfois aussi sources de troubles et de maladies si elles sont mal appréhendées. Voici, donc, un décryptage global de ces nouvelles tendances, leurs avantages et leurs limites ainsi qu’une transposition partielle de cette étude en milieu dentaire. Espaces ouverts espaces fermés versus 32 le fil dentaire Même si la tendance actuelle est à l’ouverture, il semblerait que les espaces clos soient eux aussi plébiscités. Éclairage sur la bonne démarche à adopter... LE BUREAU FERMÉ EST-IL OBSOLÈTE ? On aurait pu le penser, pourtant, le bureau classique garde son attractivité. Selon la dernière édition du Baromètre Actineo, 59% des actifs interrogés trouvent que l’espace de travail idéal est un bureau individuel fermé. Cette préférence provient du fait que ce type d’espace privilégie la concentration et la confidentialité. Pourtant, si ces individus souhaitent travailler dans un lieu clos, ils attendent également que l’entreprise leur propose des espaces plus ouverts pour faire une pause ou se restaurer. Au sein d’un cabinet dentaire, la question se pose surtout autour de l’accueil. Souvent confrontés au bruit qui les
entoure, les réceptionnistes ou assistant(e)s peuvent faire l’objet d’un turn-over élevé ou de burn-out répétés. Il serait alors peutêtre judicieux de concevoir cet espace comme un bureau individuel au calme plutôt qu’une zone ouverte composée d’une banque d’accueil. Pour éviter de créer une distance avec les patients, cet accueil pourrait être vitré. Son occupant bénéficierait alors d’une plus grande intimité pour les données privées échangées et de plus de sérénité pour travailler. L’OPEN-SPACE SE RÉINVENTE 38% des interrogés de l’enquête Actineo ont répondu être favorables à un bureau collectif de petit taille et 31% à un espace collectif ouvert si celui possède des bulles de confidentialité et des salles de réunion à proximité en libre accès. Lorsque les postes occupés impliquent une utilisation peu fréquente du téléphone et plus de collaboration, l’open-space est tout à fait envisageable. Pourtant, les employeurs ne sont plus tout à fait unanimes sur le sujet. Aujourd’hui, la bonne formule serait de restreindre la capacité des open-spaces à 8 personnes maximum pour éviter une nuisance sonore permanente. Le bon dosage serait donc d’offrir à côté à ses occupants des espaces plus confidentiels en libre accès pour qu’ils puissent téléphoner, se concentrer ou échanger temporairement. TENDANCE DÉCO LA NOUVELLE TENDANCE DU « FLEX OFFICE » Si vous n’avez encore jamais entendu parler du « Flex Office », il s’agit d’une méthode d’agencement pour offrir aux occupants un large choix d’espaces de travail. Cela concerne donc les espaces collaboratifs (réunions, échanges, formations, restauration) et les espaces de détente (concentration, silence, repos). Ces postes sont donc en libre accès et ne sont pas attribués à une personne définie. De plus en plus fréquent dans les entreprises, le Flex Office permet aux salariés de travailler dans différentes conditions notamment au sein d’un salon confortable, d’une pièce « zen » voire même dans un espace conçu comme une bibliothèque. Le Flex Office peut tout à fait s’adapter au milieu dentaire si l’espace le permet. Il est indispensable de prévoir lors de votre installation ou rénovation, un espace spécifique qui permettra aux dentistes comme aux salariés de faire un break, d’échanger ou de se restaurer. Il n’y a donc pas de formule parfaite, un espace de travail réussi sera un juste équilibre entre des zones réservées au calme et des zones propices à l’échange et au soin. 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :