Le Fil Dentaire n°152 jui/aoû 2019
Le Fil Dentaire n°152 jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°152 de jui/aoû 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 58,4 Mo

  • Dans ce numéro : cap vers les bonnes postures.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
SUR LE FIL Produits de blanchiment magiques, régimes sensationnels sans effort, remèdes prodigieux en tous genres... Les réseaux sociaux regorgent de contenus faisant la promotion de produits de santé soi-disant miracle et bien souvent bidons. Face à la multiplication sans limites de ces contenus sur sa plateforme Facebook, Mark Zuckerberg a annoncé mardi dernier qu'il allait œuvrer contre ces annonces « exagérées et sensationnelles sur la santé » en modifiant l’algorithme du réseau social pour réduire leur visibilité. « Il est impératif que nous minimisions les contenus sensationnels ou trompeurs », a écrit Travis Yeh, un des responsables de Facebook, dans un post de blog. Facebook s’engage ainsi à traiter ces contenus de la même manière Selon une nouvelle étude américaine publiée dans la revue JAMA Network Open, les antibiotiques prescrits, à titre préventif contre les infections bactériennes, par les dentistes, sont inutiles dans 81% des cas. L’étude montre que la prescription d'antibiotiques non justifiée expose les patients au risque d'effets secondaires inutiles et contribue également au problème de la résistance aux antibiotiques, véritable fléau responsable, d'après l'Organisation Mondiale de la Santé, d'une "augmentation des dépenses médicales, d'une prolongation des hospitalisations et d'une hausse de la mortalité." 10 le fil dentaire FACEBOOK ET YOUTUBE s’engagent à lutter contre la diffusion des contenus trompeurs liés à la santé que les pièges à clics  : « Nous identifions des phrases souvent utilisées dans ces messages pour prédire quels seront les messages sensationnalistes. » Une intention partagée par Youtube qui, le même jour, a fait une annonce similaire contre les messages destinés à vendre des produits. Dans un communiqué publié le 2 juillet, la plateforme de vidéos expliquait  : « La désinformation pose un réel problème, notamment sur les sujets médicaux ». Pour lutter contre ce fléau, Youtube a promis de présenter aux internautes un accès à plus de sources sérieuses, afin qu’ils puissent eux-mêmes vérifier la véracité des informations. Source  : 20 minutes LES ANTIBIOTIQUES C’EST PAS AUTOMATIQUE ! Pour parvenir à ces conclusions, des chercheurs de l'université d'État de l'Oregon se sont référés à une base de données nationale sur les demandes de remboursement des soins de santé pour examiner près de 170 000 ordonnances d'antibiotiques rédigées par des dentistes entre 2011 et 2015. La clindamycine était le médicament le plus prescrit et les "plombages" dentaires étaient le type de soin dentaire le plus souvent associé à cette prescription.
INNOVATION SAFESANTÉ UN OUTIL DE TÉLÉCONSULTATION TRÈS COMPLET Depuis septembre 2018, l’Assurance Maladie rembourse les actes de téléconsultation réalisés via une vidéotransmission  : cette prise en charge financière constitue une évolution majeure dans le développement de la télémédecine. Partant du constat que les patients ayant une maladie chronique augmentent et que les déserts médicaux occupent 8% de notre territoire français, Yonathan Abbou, pharmacien et ingénieur et Charles Binetruy, médecin généraliste ont fondé Safesanté afin de promouvoir la télémédecine dans le système de soin actuel. LA TÉLÉCONSULTATION… n est remboursée au même tarif que les consultations au cabinet en conformité avec l’avenant n°6 de l’Assurance Maladie. n est un outil efficace pour le suivi des consultations, le débriefing de résultats d’examens et le suivi des soins. n apporte une offre de soins aux patients isolés ou ayant des difficultés de mobilité en gardant contact avec son médecin à distance. Pas de déplacements inutiles au cabinet quand ce n'est pas nécessaire. n permet une meilleure prise en charge du patient en diminuant les sollicitations par téléphone ou par mail. Les médecins passent 1h30 par semaine pour y répondre actuellement. SAFESANTÉ n gère l'agenda et la prise de rendez-vous en ligne pour les consultations et téléconsultations. n offre une visioconférence HD fonctionnant également en faible connexion internet (pour les territoires numériques défavorisés) n met à disposition une messagerie sécurisée permettant l'échange de documents entre le médecin et le patient (comme des résultats d'analyses...) n c’est un module de paiement en ligne pour que le patient paye la téléconsultation et se fasse rembourser. n permet l’ouverture d’un dossier médical et un compterendu. La prescription électronique, certifiée Haute Autorité de Santé, en lien avec Vidal, permet aux médecins de pouvoir prescrire une ordonnance directement en téléconsultation qui partira au patient ou à la pharmacie du patient. Safesanté est le seul acteur de téléconsultation à offrir ce module de prescription qui permet aux médecins de consulter leurs patients réellement où et quand ils le souhaitent car ils ne sont pas dépendants du logiciel métier souvent installé au cabinet. n c’est la possibilité pour les patients de prendre rendezvous directement en ligne, au cabinet ou en téléconsultation. n ce sont des prescriptions électroniques sécurisées. n c’est un avantage concurrentiel. Pour l'ensemble de ces fonctionnalités, les médecins souscrivent à un abonnement mensuel sans engagement de 80 € /mois HT. Ils reçoivent une prime ROSP de 350 € chaque année pour la souscription à Safesanté. Enfin, ils peuvent tous tester pendant 1 mois gratuitement pour expérimenter la téléconsultation avec leurs patients. Tous les jours, de nouveaux médecins s’inscrivent pour offrir ce nouveau service à leurs patients. Le principal avantage compétitif qui plait beaucoup aux médecins est la compatibilité de Safesanté avec tous les logiciels médicaux. La demande vient également des patients qui en parlent à leurs médecins pour bénéficier de ce service innovant. La solution de téléconsultation développée par SafeSanté répond aux exigences techniques de sécurisation de la liaison vidéo et de sauvegarde des données médicales, et va plus loin pour fournir un outil complet aux professionnels de santé. Pour en savoir plus Site web  : https://www.safesante.fr/11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :