Le Fil Dentaire n°151 juin 2019
Le Fil Dentaire n°151 juin 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°151 de juin 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 82,9 Mo

  • Dans ce numéro : facteurs de croissance.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
FOCUS CLiniC Vues cliniques et radiographiques d’un comblement PRF/Bioverre En post-opératoire, il est recommandé au patient de ne pas faire de bain de bouche pour éviter de déstabiliser les plasmas et laisser le processus naturel de cicatrisation s’opérer. Il n’est pas nécessaire d’apporter massivement des antiseptiques car « le concentré d’immunité » présent dans le plasma assure la protection antimicrobienne des premiers stades de la cicatrisation. La reconstruction tissulaire qui va en découler contribuera à créer un effet barrière protecteur. Dans ce protocole, les patients sont réévalués à 2 mois postopératoire. A ce stade, il est constaté une disparition de plus de 80% des poches de 4 mm et plus. La cicatrisation se poursuit encore pendant 6 à 8 mois (Baudot F 2014). Elle est 30/LEFILDENTAIRE.COM accompagnée par un programme de maintenance parodontale strict souvent assisté au LASER Er-Yag, durant lequel les poches résiduelles se referment encore. Dans cette approche mini-invasive qui permet de traiter des poches allant jusqu’à 8-9 mm, il est ainsi possible de réduire à 2-3% la nécessité d’intervenir chirurgicalement par lambeau sur le parodonte profond. ConCLuSion La synergie, entre le LASER Er-Yag utilisé sous aides optiques et l’application de PRF pour le traitement des plaies inflammatoires chroniques que sont les poches parodontales, est le fruit de la technologie et d’une meilleure connaissance en microbiologie et en ingénierie tissulaire. Ces progrès nous permettent de repousser les limites thérapeutiques que nous imposaient les protocoles conventionnels. Le protocole opératoire est simplifié et optimisé pour être accessible à un plus grand nombre de thérapeutes. BiBLioGrApHie Hannu Larjava  : oral wound healing 2012. Willey Blacwell publishing. Kornman KS, Page RC, Tonetti MS  : The host response to the microbial challenge in periodontitis  : assembling the players. Periodontol 2000. 1997 Jun ; 14  : 33-53 KulkamiC, Kinane DF. Host response in agressive periodontitis. Periodontol 2000. 2014 Jun ; 65(1):79-91 Cekici A, Kantarci A,Hasturk H, Van Dyke TE. Inflammatory and immune pathways in the pathogenesis of periodontal desease. Periodontol 2000. 2014 Feb ; 64(1):57-80. Andrew D. et al. Principles of periodontology. Periodontol 2000 2013:611  : 16-53 Amar S, SmithL, Fields G  : Matrix metalloproteinase collagenolysis in health and disease Biochim, Biophys Acta. 2017 Nov ; 1864(11)  : 1940-51. MaciejczyckM, Pietrzykowska A, Zalewska A, KnasM, Daniszewska I. The significance of matrix metalloproteinase in oral diseae.Adv, Clin Exp Med. 2016 Mar –Apr, 25(2)  : 383-90. Kaner D, SoudantM, Zhao H, GabmannG, Schonhauser A, FriedmannA  : Early healing events after periodontal surgery  : observations on soft tissue healing, microcirculation, and wound fluid cytokine levels. Int J, Mol Sci Jan 27 ; 18(2) 2017. Amar S, SmithL, Fields G  : Matrix metalloproteinase collagenolysis in health and disease Biochim, Biophys Acta. 2017 Nov ; 1864(11)  : 1940-51. Sanz AR, Carrion FS, Chaparro AP. Mesenchymal stem cells from the oral cavity and their potential value in tissue engineering. Periodontol 2000 2015 ; 67:251-267. La bibliographie exhaustive est disponible en ligne sur https://www.lefildentaire.com/bibliographiearticlelfd151-fabrice-baudot/



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :