Le Fil Dentaire n°150 mai 2019
Le Fil Dentaire n°150 mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°150 de mai 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : dentisterie esthétique contemporaine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
STEP BY STEP en bouche sans préparation du tissu amélaire. Ce « masque » ou « mock-up » doit être validé par la patiente en termes de forme et de volume (Fig. 7). Fig. 7  : vue clinique du « mock-up » Teinte  : A1 Voco Préparation  : les préparations des IL sont réalisées à travers le mock-up par pénétration contrôlée. L’épaisseur de préparation est validée par une clé en silicone issue du projet prothétique. Les préparations amélaires sont très fines et les limites de préparations sont réalisées en juxta-gingival en cervical et légèrement en sous gingival au niveau proximal. (Fig. 8a et b & Fig. 9). 40/LEFILDENTAIRE.COM Fig. 8  : préparation à travers le masque, (a) des rainures sont réalisées avec une fraise boule (pénétration de 0,5 mm), puis marquées au crayon à papier pour connaitre les profondeurs maximales de préparation. Enfin, (b) une clé en silicone réalisée à partir du mockup, permet de valider l’épaisseur restante pour la pièce prothétique. Fig. 9  : vue endo-buccale avant préparation 12 (a) et 22 (b) puis après préparation 12 (c) et 22 (d). « Tips » préparation RACC des incisives riziformes l Le profil d’émergence guide la position de la limite cervicale  : - Une limite sous-gingivale permet d’augmenter le profil d’émergence pour refermer le diastème, - La préparation se limitera à 0,5 mm sous la gencive, facilitant la gestion de l’humidité lors du collage. l La limite cervicale est en forme de congé de 0,4 mm de profondeur. Ceci évite un sur-contour cervical, facilite le contrôle de l’empreinte et l’insertion de la facette. l En inter-proximal, préparation en « toboggan » pour masquer la jonction céramique/dent (5). l Le recouvrement incisif permet l’allongement du bord libre et une meilleure répartition des contraintes intrinsèques pour la facette. Ceci permet  : - une meilleure intégration esthétique du bord libre (forme et position), - la gestion de l’occlusion - la diminution des risques de fractures (épaisseur augmentée), l La limite palatine ne doit pas se situer au niveau des points de contacts occlusaux en OIM. l L’insertion de la facette n’est pas toujours vestibulopalatine, tout dépend de l’étendue du retour palatin. Empreinte  : la mise en place de cordonnets rétracteurs permet une défection tissulaire puis l’empreinte des préparations est réalisée avec du silicone par technique de double mélange. Prothèse transitoire  : la clé en silicone ayant permis la réalisation du mock-up est utilisée pour cette étape. La procédure du mock-up est répétée (Fig. 10). Fig. 10  : temporisation A1 Voco/Keytac + vaseline. Communication avec le laboratoire de prothèse  : il s’agit d’une étape clé du traitement, le praticien communique les photographies initiales ainsi qu’à l’insertion du mock-up. La teinte du support dentaire et des dents adjacentes sont précisées (ici  : 1M1 Vita 3D Master). La morphologie est également indiquée  : présence de lobes marqués sur les incisives centrales et bord libre translucide. Les RACC sont réalisées en vitrocéramique renforcée en Disilicate de Lithium (Emax, Ivoclar)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :