Le Fil Dentaire n°149 avril 2019
Le Fil Dentaire n°149 avril 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°149 de avril 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 141 Mo

  • Dans ce numéro : dernières tendances numériques.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
FOcuS CLINIC CAS CLINIQUE 2  : Ces nouvelles techniques ont changé en profondeur notre organisation au cabinet. Elles demandent une phase initiale de « conception » plus précise et donc plus chronophage, mais ensuite les rendez-vous d’activation des appareils sont plus espacés et courts. Il est possible d’encore optimiser la gestion du temps et des rendez-vous avec l’utilisation de dispositifs de monitoring à distance (surveillance de l’évolution du traitement à distance avec smartphone) comme Dental Monitoring, avec lequel le patient est suivi chaque semaine grâce à des enregistrements vidéos qu’il réalise lui-même et qui sont analysés afin de surveiller au mieux l’évolution du traitement. LES LIMITES ET L’ÉVALUATION DES SET-UP NUMÉRIQUES Si les Set-Up numériques ont apporté des bénéfices majeurs aux traitements orthodontiques, il est important de noter que, sur un ordinateur, les mouvements dentaires sont illimités ! L’alignement et le nivellement dentaires peuvent être planifiés 62/LEFILDENTAIRE.COM Fig. 17  : état initial – Notez la contraction des secteurs latéraux et la supraclusion antérieure Fig. 18  : projet thérapeutique sur Set-Up numérique Insignia Approver, avec l’état initial, l’état final, et la superposition des deux images. Fig. 19  : vue clinique occlusale de l’état initial. Fig. 20  : vue clinique occlusale en cours de traitement (notez le développement transversal et la rétraction des incisives, sur un écran d’ordinateur, mais le résultat peut être totalement inatteignable pour un patient spécifique. Bien évidemment, les dents ont des limitations biologiques. C’est pourquoi trop d’expansion (Fig. 21 à 23) ou de contraction des arcades, comme pourrait le proposer un Set-Up virtuel, pourrait aboutir à des résultats inadaptés, instables, et des récessions parodontales [4]. Figs. 21 à 23  : projet thérapeutique avec expansion transversale importante, dépassant les capacités d’adaptation de la patiente. 21  : état clinique initial. Fig. 22  : projet thérapeutique avec superposition de l’état initial (en bleu) et final. Fig 23  : état final, avec une mauvaise réponse biologique à la mécanique orthodontique. Il en serait de même avec une rétraction incisive trop importante par exemple (Fig. 24). Fig 24  : fermeture d’espaces au maxillaire, le 1er Set-Up uniquement par rétraction antérieure, le 2ème Set-Up à moitié par rétraction antérieure et à moitié par mésialisation molaire. La validation du Set-Up digital est devenue une des étapes clés de notre pratique orthodontique, car toute la suite du traitement va dépendre des choix faits lors de ce Set-Up (elle engage d’ailleurs notre responsabilité). L’occlusion finale du Set-Up ne constitue pas à elle seule un élément suffisant pour valider la conception de l’appareillage. Il faut observer les mouvements qui conduisent à cette occlusion. Ces mouvements peuvent être réalisables uniquement grâce à l’appareillage demandé (attaches orthodontiques ou aligneurs) ou ils peuvent nécessiter l’utilisation d’auxiliaires (élastiques, minivis…) s’ils dépassent
certaines limites. Ce choix se fait essentiellement en appréciant la quantité des mouvements réalisés sur chaque dent et en fonction de notre expérience clinique. Dans les traitements par aligneurs, il faut porter une attention toute particulière au séquençage des mouvements, c’est-à-dire à l’enchainement de chaque déplacement. Certains mouvements fonctionnent très bien ensemble (expansion transversale et linguoversion des incisives par exemple) car ils engendrent la même déformation de l’aligneur. Il faut donc regrouper dans la même étape les mouvements qui se potentialisent, et reporter à une étape ultérieure ceux qui sont antagonistes. Il faut également observer la vitesse des déplacements dentaires. Il est possible d’accélérer un déplacement mais cela peut nécessiter l’utilisation d’auxiliaires de traitement (élastiques portés la nuit, toute la journée…). Une discussion peut alors s’engager avec le patient sur la priorité entre rapidité ou confort de traitement. BIBLIOGRAPHIE 1. Kesling H. The diagnostic setup with consideration of the third dimension. Am J Orthod 1956 ; 42:740-8 2. Pitts T. Begin with the end in mind and finish with beauty. Eur J Clin Orthod 2014 ; 2:39-46 3. miller rJ, Derakhshanm. Three-dimensional technology improves the range of orthodontic treatment with esthetic and removable aligners. World J Orthod 2004 ; 5:242-9 4. chen S, Xu Tm. Treatment of a severe transverse dental arch discrepancy assisted by 3-dimensional planning. Am J Orthod Dentofac Orthop 2013 ; 143:105-15 5. Barreto mS, Faber J, Vogel cJ et al. Reliability of digital orthodontic setups. Angle Orthod 2016 ; 86:255-9 CONCLUSION Les Set-Up numériques sont une évolution majeure dans le domaine de l’orthodontie. Ils ont permis l’essor de dispositifs sur mesure [5] et une précision accrue dans l’analyse et la réalisation des traitements orthodontiques. Dans de nombreux cas, un Set-Up simulant un traitement orthodontique peut être d’une grande aide pour l’orthodontiste dans sa prise de décision pour un traitement individualisé pour chaque patient. Cette phase de conception pendant laquelle l’orthodontiste va construire son Set-Up prend une place de plus en plus importante dans l’organisation du cabinet. Mais elle est primordiale et il faut accorder une attention toute particulière à la validation du Set-Up, au risque de voir les objectifs présentés différer du résultat final. C’est également un puissant outil de communication pour expliquer les différentes options aux patients, mais aussi pour communiquer avec le dentiste ou le chirurgien maxillo-facial avec lequel l’orthodontiste va travailler. Le Set-Up numérique est donc un outil extrêmement efficace qui ne cesse d’évoluer avec les innovations digitales. En apportant énormément d’informations aux praticiens, il remet au centre des traitements le diagnostic et l’analyse, et lorsqu’il est couplé avec des outils tels le Digital Smile Design, le Set-Up numérique permet une prise en charge pluridisciplinaire plus facile, plus précise avec une approche globale des traitements proposés à nos patients.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 1Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 2-3Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 4-5Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 6-7Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 8-9Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 10-11Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 12-13Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 14-15Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 16-17Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 18-19Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 20-21Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 22-23Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 24-25Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 26-27Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 28-29Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 30-31Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 32-33Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 34-35Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 36-37Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 38-39Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 40-41Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 42-43Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 44-45Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 46-47Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 48-49Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 50-51Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 52-53Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 54-55Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 56-57Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 58-59Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 60-61Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 62-63Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 64-65Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 66-67Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 68-69Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 70-71Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 72-73Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 74-75Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 76