Le Fil Dentaire n°149 avril 2019
Le Fil Dentaire n°149 avril 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°149 de avril 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 141 Mo

  • Dans ce numéro : dernières tendances numériques.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
FOcuS CLINIC L'avantage indéniable de cette technique est la possibilité de changer la planification implantaire même en cours d'intervention. Il y a donc une flexibilité qui apporte un grand confort à l'opérateur. Nous avons plusieurs situations pratiques durant lesquelles nous avons dû changer la position des implants sur la planification durant l'intervention car l'axe n'était pas satisfaisant. La suite de la chirurgie a permis de reprendre le forage dans le nouvel axe choisi. Ceci peut parfois être lié au fait que la planification et le waxup peuvent être erronés. La navigation n’affranchit pas l’opérateur d’une bonne expérience chirurgicale. Elle n’est pas un moyen pour développer ses compétences ou appréhender des cas plus complexes. Elle permet juste d’optimiser le positionnement des implants et de parfaire le geste chirurgical, au même titre que la chirurgie guidée. Elle permet aussi de porter une attention particulière à la planification des cas et à la réflexion en amont. L'ensemble de l'accastillage utilisé peut être stérilisé donc il n'y a pas de compromis en ce qui concerne l'asepsie chirurgicale (contrairement à certains guides qui ne sont pas autoclavables). Cependant, elle ne peut pas être utilisée dans certains cas pour des raisons liées au X-clip  : - clip mobile entraînant de grosses pertes de précision - dents du patient non rétentives Par ailleurs, la navigation nous semble délicate lorsque l’os est très fin. En effet, le contrôle visuel du geste permet une adaptation du forage en fonction de l’anatomie osseuse ce qui n'est pas possible avec cette technique. L’encombrement lié au X-Guide nécessite d’avoir un bloc opératoire spacieux. Enfin, les coûts inhérents à l’achat et au fonctionnement de la machine impliquent son utilisation fréquente. CAS CLINIQUE Un patient de 67 ans ayant comme antécédent une insuffisance coronarienne ainsi qu’un tabagisme actif sevré depuis de nombreuses années, était adressé pour une réhabilitation maxillaire. L’examen clinique et radiologique montrait une situation dentaire terminale avec des lésions apicales et/ou des reprises carieuses sur les 6 dents restantes. L’analyse des volumes osseux sur la radio panoramique portaient à poser l’indication d’un All-on-Four, ce qui nous semblait une indication de choix dans ce cas. Cependant, la lésion infectieuse à l’apex de la dent 13 a entrainé une atrophie osseuse horizontale majeure empêchant la pose d’un implant. Nous avons donc indiqué la pose d’un implant zygomatique en 15. Les dents antérieures restantes étaient suffisamment stables pour soutenir le X-clip. Le patient a donc passé son cone beam avec. La planification chirurgicale a été faite sur le logiciel X-Guide. Figure 1  : radiographie panoramique pré-opératoire 44/LEFILDENTAIRE.COM Figure 2  : vue de la planification chirurgicale sur le logiciel X-Guide L’intervention s’est déroulée sous anesthésie locale. Les dents postérieures ont été extraites et le X-clip a été repositionné pour naviguer la pose des implants postérieurs. L’implant angulé en 25 a été posé dans l’alvéole de la dent 25 sans nécessité de faire un lambeau de décollement. Dans ce cas, la navigation apporte un grand confort de travail ainsi qu’une grande précision. Elle permet de minimiser les voies d’abord tout en gardant un bon contrôle, notamment de la sensation de forage pour obtenir le torque suffisant nécessaire à la mise en charge. Ensuite, l’implant zygomatique a été posé grâce à la navigation. Le protocole chirurgical étant plus délicat (contrainte sur les instruments plus importante, instabilité de l’apex de la fraise boule) et la taille des forêts étant plus longue, la navigation nécessite une courbe d’apprentissage plus importante. Elle est cependant intéressante pour évaluer le trajet de l’implant et permettre d’être sûr de l’axe de forage. Par la suite, les dents antérieures ont été extraites et les implants en 12 et 22 ont été posés à main levée. Des piliers multi-unit ont été posés. Un lambeau de boule de Bichat a été réalisé pour recouvrir l’implant 15 sur sa portion extra-maxillaire. Après suture de la voie d’abord, une empreinte a été réalisée et envoyée au prothésiste. Le bridge a été mis en charge le lendemain selon notre protocole habituel. Les suites post-opératoires ont été simples en dehors de légères douleurs, d’un oedème maxillaire et d’ecchymoses jugales et cervicales à droite uniquement. Figure 3  : vue de la salle d'intervention montrant la disposition de de l'équipe et du X- Guide



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 1Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 2-3Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 4-5Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 6-7Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 8-9Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 10-11Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 12-13Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 14-15Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 16-17Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 18-19Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 20-21Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 22-23Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 24-25Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 26-27Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 28-29Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 30-31Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 32-33Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 34-35Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 36-37Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 38-39Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 40-41Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 42-43Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 44-45Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 46-47Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 48-49Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 50-51Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 52-53Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 54-55Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 56-57Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 58-59Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 60-61Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 62-63Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 64-65Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 66-67Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 68-69Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 70-71Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 72-73Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 74-75Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 76