Le Fil Dentaire n°149 avril 2019
Le Fil Dentaire n°149 avril 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°149 de avril 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 141 Mo

  • Dans ce numéro : dernières tendances numériques.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
FOcuS CLINIC Gilles GUÉGO Responsable du développement Laboratoire ARGOAT Samuel MORICE Responsable du pôle CFAO Laboratoire ARGOAT Figure 1  : salle de modélisation 26/LEFILDENTAIRE.COM ARTISANAT ET GESTION DU flux numérique PAR LE LABORATOIRE ARGOAT PROTHÈSE DENTAIRE À GUINGAMP C’est en 2000 que nous avons débuté l’usinage avec l’acquisition d’un CEREC Inlab, l’objectif étant de proposer des céramiques stratifiées sur chapes alumine ou zirconium. Depuis, le laboratoire s’est doté de huit usineuses et quatre imprimantes pour répondre à une demande croissante de prothèses dentaires fabriquées en full numérique. Les commandes en connect ont, elles aussi, explosé. Sur l’année 2018, nous avons traité environ 6000 empreintes pour la réalisation de prothèses adjointes, conjointes, guides chirurgicaux et prothèses sur implants. Le flux numérique devrait sans aucun doute s’accentuer. A nous, laboratoire, d’anticiper les besoins et de préparer nos structures afin de satisfaire les praticiens mais aussi les patients pour qui le confort et le bien-être doit être une priorité. RESTRUCTURATION ET RÉORGANISATION DES POSTES DE TRAVAIL La CFAO bouleverse nos habitudes au quotidien, beaucoup de professions ont subi des mutations plus ou moins rapides (photographie, bijouterie, horlogerie…). Notre constat est sans appel, les techniques de modélisation et d’usinage nous permettent d'améliorer notre qualité de travail. Nous n’avons pas hésité un seul instant. Nous devions usiner dans la matière afin d’obtenir des infrastructures exemptes de défauts liés aux coulées d’alliages et accéder à d’autres matériaux. Ce projet a été porté par Samuel Morice, responsable du secteur CFAO. Aujourd’hui, il est épaulé par un informaticien, un usineur et par deux info-prothésistes de fait, nos prothésistes ont abandonné la technique de cire perdue pour se consacrer à des taches esthétiques (stratification, maquillage, polychromie…..) améliorant ainsi la qualité et les conditions de travail en supprimant des étapes de fabrication polluantes et nocives. La première étape a consisté à scanner des modèles en plâtre afin de réaliser nos infrastructures en passant par des logiciels comme Exocad, 3Shape, inlab et worknc.
Une fois tous les processus maitrisés et validés, nous avons proposé aux praticiens utilisateurs de systèmes Cerec la possibilité d’usiner leurs inlays cores en titane anodisé en utilisant les scans posts. Cette phase a marqué le début d’un échange technologique et d’une course effrénée repoussant sans arrêt la limite des applications offertes par l’empreinte optique. Nous avons pu avancer grâce à l’aide de plusieurs praticiens pionniers de l’empreinte numérique et de l’usinage qui ont développé plusieurs applications et protocoles. Afin de maitriser les coûts de fabrication, nous avons créé notre propre centre d’usinage avec des machines spécifiques dédiées à chaque matériau ainsi que des imprimantes 3D pour la réalisation des modèles. Ce sont souvent des usineuses issues de l’industrie (horlogerie, bijouterie) détournées et adaptées à notre usage. Elles sont très coûteuses et leur maintenance doit être prise en compte sur le plan économique d’autant plus qu’il est nécessaire de doubler les machines-outils pour assurer notre production en cas de maintenance ou de panne. Figure 2  : centre d’usinage. L’engouement que suscite l’achat des scanners de prises d’empreintes nous oblige à nous équiper d’imprimantes 3D industrielles capables d’imprimer des modèles de qualité adapté à notre future production. Notre choix s’est porté sur la Prodway LD20 en complément de deux Asiga et d’une Formlab. (l’impression coûte beaucoup plus cher que la coulée de plâtre et nécessite un post traitement important). Figure 3  : Prodway LD20 DE NOUVEAUX OUTILS ET DE NOUVEAUX AVANTAGES POUR LE CABINET ET LE LABORATOIRE Les avantages pour le cabinet Une fois l’utilisation de la camera maitrisée et intégrée à un usage courant, le praticien avec l’expertise des logiciels utilisés en laboratoire pourra exploiter au maximum les capacités de la caméra. Figure 4  : scan intra oral. l Confort du patient (réflexes nauséeux, stress lié à l’empreinte). l Enregistrement possible de l’environnement prothétique (prothèse adjointe) pour la réalisation d’une nouvelle couronne. l Communication avec le patient favorisée. Le praticien peut valider l’étude esthétique avec des captures d’écran de modélisation ou avec des provisoires faites avec un auto moulage du modèle imprimé. l Gain de temps lié à la prise d’empreinte et à la pose de la prothèse, moins de rendez-vous, réalisation de prothèse en one shot. l La dématérialisation des empreintes permet un envoi rapide vers le laboratoire, nous dispensant ainsi de la logistique liée à une empreinte classique. l Le stockage des modèles peut s’effectuer sur un serveur. l La caméra n’exerçant pas de pression sur les zones enregistrées facilite l’enregistrement des dents mobiles et rétentives. l Enregistrement et conservation de la RIM avant traitement. l L’usage des transferts d’implants numériques et des scans posts pour inlays cores rendent la prise d’empreinte optique possible. l Les caméras actuelles permettent d’enregistrer les tissus durs et tissus mous. l L’ouverture à de nouvelles voies avec l’intégration de chirurgie guidée  : la 4D comme l’articulateur virtuel type modjaw, l’intégration du visage en 3D, les smile design… Les avantages pour le laboratoire l Réduction des temps de transport. l Rapprochement avec les cabinets les plus lointains. l Plus de problèmes liés aux empreintes silicones et alginates (tirage, déformation, déchirement). l Suppression des dies en plâtre et du sciage de modèles, source de déformation sur les zones proximales. l Possibilité de matcher plusieurs empreintes (empreinte avant taille pour une couronne sous appareil ou forme spécifique, empreinte avec un scan post ou transfert…). l Fiabilité et précision constante dans la production des prothèses. l Meilleure lecture des données des préparations. l L’empreinte numérique dispense le laboratoire de la désinfection des empreintes. l Meilleure réactivité. LE FIL DENTAIRE N°149/27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 1Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 2-3Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 4-5Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 6-7Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 8-9Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 10-11Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 12-13Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 14-15Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 16-17Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 18-19Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 20-21Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 22-23Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 24-25Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 26-27Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 28-29Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 30-31Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 32-33Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 34-35Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 36-37Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 38-39Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 40-41Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 42-43Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 44-45Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 46-47Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 48-49Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 50-51Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 52-53Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 54-55Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 56-57Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 58-59Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 60-61Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 62-63Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 64-65Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 66-67Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 68-69Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 70-71Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 72-73Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 74-75Le Fil Dentaire numéro 149 avril 2019 Page 76