Le Fil Dentaire n°148 mars 2019
Le Fil Dentaire n°148 mars 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°148 de mars 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 50,1 Mo

  • Dans ce numéro : les usures.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
3 Fig. 3  : nous décidons d’augmenter la dimension verticale pour éviter des préparations trop mutilantes (concept de dentisterie minimalisent invasive). Pour cela nous utilisons une plaque de Kois que nous réglons jusqu’à obtenir l’espace nécessaire pour les réhabilitations antérieures mais aussi postérieures. Pendant cette séance, un electro-stimulateur (TENS) est positionné au niveau des muscles masticateurs afin de déprogrammer le patient mais aussi de relaxer les muscles spasmés. 4 Fig. 4  : les étapes suivantes sont  : - réalisation du waxup par le laboratoire à la nouvelle dimension verticale - réalisation du mock-up maxillaire et mandibulaire - préparation des dents à travers les mock-up, pour un maximum de conservation d’émail, dans cette même séance les implants ont été posés avec des vis de cicatrisation. 5 Fig. 5  : par secteur, nous enregistrons l’occlusion avec la plaque de Koïs et du silicone d’occlusion. Les empreintes en silicone double mélange sont prises et nous demandons au laboratoire de prothèse les couronnes et facettes provisoires. 6 Fig. 6  : mise en bouche des couronnes provisoires. 7 Fig. 7  : validation fonctionnelle par les provisoires, l’équilibration de l’occlusion se fait en statique (le patient claque des dents), à la mastication (le patient mâche le papier articulé comme un chewing-gum), en dynamique (nous demandons au patient de faire une latéralité droite et gauche et une propulsion). 8 Fig. 8  : la validation esthétique se fait grâce à la photographie du sourire, du visage ainsi qu’à la vidéo pour observer la dynamique des lèvres. LE FIL DENTAIRE N°148/29
STEP BY STEP 9 Fig. 9  : 6 mois après, la greffe sinusienne est cicatrisée, les implants sont ostéointégrés, les empreintes définitives sont alors prises. 10 Fig. 10  : le laboratoire de prothèse réalisent des céramiques Empress cad pour les dents antérieures, qui sont usinées et maquillées. Les couronnes sur implants sont transvissées, les prémolaires sont réalisées en Emax pressées maquillées. 11 30/LEFILDENTAIRE.COM 11 13 14 Fig. 11, 12, 13 et 14  : vues finales des restaurations. 12 cOncluSiOn Nos traitement doivent être esthétiques et fonctionnels mais surtout biologiques. La biologie est d’une part dans la position mandibulaire choisie mais aussi dans la dentisterie minimalement invasive. Les réhabilitations de grandes étantes peuvent sembler parfois complexes. Nous devons être architecte avant d’être clinicien, c’est à dire nous devons esquisser, planifier nos plans de traitement puis les exécuter. Remerciements au laboratoire Dental Numérique et Global Esthetic.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :