Le Fil Dentaire n°148 mars 2019
Le Fil Dentaire n°148 mars 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°148 de mars 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 50,1 Mo

  • Dans ce numéro : les usures.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
FOCUS clinic Tableau 1  : propriétés des matériaux et utilisation moindre par rapport aux autres matériaux sur le marché. De plus, malgré la réalité des techniques conventionnelles, l’éventail des possibilités étant plus important avec les techniques numériques, ce tableau regroupe les différents matériaux disponibles en CFAO (Conception et fabrication assistées par ordinateur). Cela allant aussi dans le sens de la digitalisation de la dentisterie moderne. Vieillissement des restaurations Les études s’accordent sur le fait que les conditions érosives n’ont que peu d’impact sur le comportement ou la coloration des matériaux de restauration, tels que les composites et les céramiques. Cependant, l’usure de l'émail par des matériaux de restauration antagonistes est fortement influencée par les conditions érosives. Dans le cas d’usures sévères, les deux arcades sont traitées donc ce sont les matériaux de restauration qui sont en contact. Par contre, il est important de garder à l’esprit que l'étiologie des lésions érosives doit être déterminée afin de mettre un terme à la maladie, sinon le processus érosif continuera à détruire la substance dentaire (Wiegand,2017). 16/LEFILDENTAIRE.COM cOncluSiOn Lorsque l’usure est à un stade très avancé, la réhabilitation orale devient nécessaire. Avant la dernière décennie, les usures dentaires ne pouvaient être réhabilitées qu’en prévoyant des travaux assez mutilants. Grâce aux améliorations apportées aux matériaux de restauration composites et aux techniques de collage, il est devenu possible de réhabiliter ces patients de manière beaucoup moins invasive. Les adhésifs universels utilisés avec mordançage préalable semblent être plus avantageux pour ce type de lésions. Que ces traitements passent par des reconstructions composites directes ou par des restaurations en céramique collées, le large choix de matériaux permet au clinicien de s’adapter aux différentes situations rencontrées. Cependant le choix thérapeutique, dépend aussi des circonstances individuelles ainsi que des besoins et préoccupations perçus du patient. BiBliOGRAPHiE 1 - Etienne O, AnckenmannL, (2016), Restaurations esthétiques en céramique collée, France, Editions CdP. 2 - Tay FR, Pashley DH. Resin bonding to cervical sclerotic dentin  : A review. J Dent. 2004 Mar ; 32(3):173–96. 3 - Siqueira FSF, Cardenas AM, Ocampo JB, Hass V, Bandeca MC, Gomes JC, Reis A, Loguercio AD. Bonding Performance of Universal Adhesives to Eroded Dentin. J Adhes Dent. 2018 ; 20(2):121-132 4 - Augusto MG, TorresC, Pucci CR, Schlueter N, Borges AB. Bond Stability of a Universal Adhesive System to Eroded/Abraded Dentin After Deproteinization. Oper Dent. 2018 May/Jun ; 43(3):291-300. 5 - Peutzfeldt A1, Jaeggi T, Lussi A.Restorative therapy of erosive lesions. Monogr Oral Sci. 2014 ; 25:253-61. doi  : 10.1159/000360562. Epub 2014 Jun 26. 6 - Vailati F, GruetterL, Belser UC.Adhesively restored anterior maxillary dentitions affected by severe erosion:up to 6-year results of a prospective clinical study.Eur J Esthet Dent. 2013 Winter ; 8(4):506-30. 7 - Poyser NJ, RW Porter, Briggs PF, Chana HS, Kelleher MG. The Dahl Concept  : past, present and future Br Dent J. 2005 ; 198 (11)  : 669-76. 8 - Wiegand A1, Credé A2, Tschammler C3, Attin T2, Tauböck TT2. Enamel wear by antagonistic restorative materials under erosive conditions. Clin Oral Investig. 2017 Dec ; 21(9):2689-2693



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :