Le Fil Dentaire n°146 janvier 2019
Le Fil Dentaire n°146 janvier 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°146 de janvier 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 69,5 Mo

  • Dans ce numéro : impasse de la nouvelle convention.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
NIENT NNUNNUIN" "E")  : 1 ! A. ! 5 ! A1 ! !/41 ! @ ! L1 ! - !' ! * """""B"""E#E "" "E #"""#E""E !) ! &I ! ! E ! E !) E A !!! E ! !) ' !!! (&E ! A' ! E" " ! """ "E """ "" C’est un examen incontournable sauf peutEEtre dans les cas ob l’indication est formellement récusée par la clinique et le panoramique dentaireEOn peut affirmer qu’il a supplanté la TDE car aussi précis mais moins irradiantEmoins cocteuxEmoins sujet aux artéfacts métalliques Esurtout radiculairesE et plus soupleEen particulier car permettant la réalisation de petits champs EE à E cm de diamètreE pour une irradiation encore plus limitéeEIl permet notamment E de cNnfiNmeNNlIindicaNiNn NNTNaNNiNe en facilitant l’analLse des volumes osseux et des obstacles anatomiques de NNTdTfiniNNlaNsNNaNTgie NNTNaNNiNe par le recours à des logiciels associant des outils numériques de mesures linéaires et volumiquesEvoire d’évaluation qualitative de la densité osseuse d’NNNimiseNNlaNcNiNuNgieNguidTeE soit par guide stéréoliE thographiqueEsoit par navigation robotique passive d’assuNeNNauNbesNinNlesNbilans NNTNeNNNsNNNTNaNNiNesNenNcNiNuNgie NNTimNlanNaiNe Ecomblement sousEsinusien ou d’alvéolesEgreffes d’appositionErégénération osseuse…EE de cNnfNNNeNNlaNsuNveillanceNNs NimNlanNaiNe relevant essentiellement de la clinique et de la radiologique standardEAu moindre doute de complicationEun CECT est prescrit afin de ne pas méconnaEtre un défaut d’ostéoEintégration ou une périEimplantite débutanteE pouvant Etre ignorés s’ils sont dans le plan vestibuloElingualE Cet examen présente enfin un inNTNêNNmTdicNNlTgal Een cas d’échec implantaire et de poursuitesEsi l’imagerie 3D préopératoire n’a pas été pratiquéeE l’obligation de moLens pouvant Etre opposée au chirurgienE " ! E !!! E ! (A ! &E !!! - ! -05 ! 8 ! 351 ! ! 1 ! @ ! 1:@ ! L1 0-: ! 8 ! M ! 1 0A  : A9L ! 5 ! A1 01 ! A5 !.51  : 8 !  : 3@19 ! ! 2-/585@-:@ 1@ ! ! @595 ! -:@ 1:/18- : !!! !/L0A ! 1 ! 0 ! -/ ! A5 ! 5@5 !  : 1@ 01 81/@A ! 1 ! 5:@1 ! ! L@-@5 !  : -5: ! 5 ! A1 81 ! @ !/7-31 ! - !/45B-31 01 : ! !/85/4L !!! 21 ! ! 5 ! :  : 18 ! ! 1 !!! (! !  : 1 ! 1-9 !!! 1 ! @ 59 !!! L 1: ! A18 ! A1 ! -L1 !/ ! 991 8- @1/4:5 ! A1 0 ! 1D ! 8 ! ! -@5 ! : ! ! 8- ! 8A ! 5:05 ! AL1 0-: ! : ! @ ! 1 05 !/5 ! 85:1 !!! A ! 81 0L9 !  : @ ! 1 ! 1@ 8 ! 588A ! @ ! 1 ! 050-/@5 ! A191:@ ! 6 ! -5 ! 1 ! A5 ! 81/ !  : / ! A ! 0A 0 !/@1A !!! !.1 ! @ ! 188-5/41 ! L95:1:@ ! ! L/5-85 ! @1 ! 1: ! 153:-:@ 1  : 8- 9-@5M ! 1 ! ! A"A ! E A) ! & ! E ! E'i  : "@p ? anto ? o:ie ou ? eur Y ? Qap ? o@5 7e ? Qi@p ? ant 7ista ? 9 ?\6 ; e a + 7e 6ontra ? e post op]ratoire peu 6ontri5uti9 5 - a ? I]o ? Lse Iesti5u ? aire et ? in:ua ? e 9 ?\6 ; es
E" #"" " ""E """ "" En orthodontieEle CECT a surtout un intérEt préEthérapeutique permettant de bien apprécier les conditions environnementales liées à E des indicaNiNnsNdIexNNacNiNnsNdeNdenNsNdeNsagesse incluses Eà la mandibule EEEE ELstes associes dont il faut faire le diagnostic différentielE rapports dentaires au canal mandibulaireEE dIauNNesNdenNsNincluses NuNecNNNiques Ele CECT permet de décider entre traction orthodontique ou extraction afin d’agir avant la maturation dentaireEIl montre E E la morphologieE l’orientation et les rapports des dents incluses ainsi que les résorptions dentaires ErhizalLse phLsiologique des dents lactéales et résorptions pathologiquesEd’étiologie variable Eiatrogène orthodontique ou due à une dent incluse ou ectopique E E desNsusNiciNnsNdIanNmalies a tLpes d’anELloseEd’hLpercéE mentose voire de carie Een cas de désinclusionE ou de résorption dont il convient de déterminer la cause EodontomeEmalformation dentaire surtout par traumatisme du germe d’une dent permanenteE desN anNmaliesN deN nNmbNe EagénésiesE odontoEdes mesiodensEodontomes et dents surnumérairesE i: ! ent 7e sa:esse in6 ? use ! ! in6 ? use aIe6 sa6 p]ri6oronaire persistant 9 ?\6 ; es rou:es ! ; Lper6]@entose p]rira7i6u ? aire 9 ?\6 ; es 5 ? eues et 6ro6 ; et api6a ? p]ri6ana ? aire 9 ?\6 ; es ! aunes lesNanNmaliesNmNNNNNlNgiques sont mieux explorées par CECTE Citons E E macNNdNnNiesEob le CECT précise le siège exact d’une fusion ou d’une gémination E E dens in denteE ob le CECT permet le bilan d’une lésion d’origine endodontique E E dEsNlasies NadiculaiNes Eracines courbesEen crochetEcause etEou conséquences de rétentionEangulation cervicale ou radiculaire par traumatisme de l’enfance responsable de dilacérationE Le CECT permet un bilan plus complet en cas de d’anomalies a tLpes de fenNesNalvTNlNNalaNines et autres nécessitant des NNaiNemenNs NNNNNcNiNuNgicauxE En ce qui concerne la céphalométrie 3DE ce n’est qu’à dosimétrie égale ou inférieure à celle du couple panoramiqueE téléradiographie du crâne que le CECT pourra peutEEtre se substituer un jour à la céphalométrie bidimensionnelle de routineEL’usage attendu des techniques de reconstructions itératives pourrait dans un proche avenir permettre d’utiliser des doses très limitéesEcomparables ou inférieures à celles délivrées pour l’actuel couple panoramiqueEtélécrâneEtout en gommant d’éventuels artéfacts métalliquesE i: ! ! a anora@iue 7entaire 6anines @aKi ? ? aires in6 ? uses en @]sioIersion 6oronaire et r ; iMa ? Lse 7es 6anines ? a6t]a ? es 9 ?\6 ; es rou:es 5 - ! tu7e ! 7entas6anner ! 7e ! in6 ? use ! per@ettant 7e 7]tai ? ? er ? es rapports 7e ! en re:ar7 7e ses se:@ents api6a ? ! ra7i6u ? aire ! 6erIi6a ? et 6oronaire 9 ?\6 ; es ! aunes et ? a r ; iMa ? Lse 7e ! ! 9 ?\6 ; e rou:e E" E"" " ""E """ " " "" En endodontieEle CECTEtoujours précédé d’un panoramique dentaire etEou de RAE a un intérEt diagnostiqueE préE thérapeutique et postopératoireE NTNisNageNeNNbilan NNTNNNTNaNeuNiqueNdesNlTsiNnsNdINNigine endNdNnNiques NLNENEil est plus sensible que le panoramique ou les RA pour le dépistage et le diagnostic des LOE E granulome apicodentaireEELste apicodentaireEgranulome latéralErésorptions internes et externesE i: ! 7]pista:e 7es% ! a anora@iue 7entaire% ! non Iisi5 ? e en ! 5 -% ! @]sioIesti5u ? aire 7e ! ! ui nQest pas Iisi5 ? e sur ? e panora@iue 7u 9ait 7e sa re ? atiIe petite tai ? ? e par rapport Y ? Q]paisseur Iesti5u ? o pa ? atine 7u pro6\s a ? I]o ? aire ne% ! nQest Iisi5 ? e sur ? e panora@iue ou ? es + ue si son 7ia@\tre]  : a ? e ou eK6\7e ? a @oiti] 7e ? Q]paisseur 7u pro6\s a ? I]o ? aire E !!! E ! (A ! &E ! H !!! ! "



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :