Le Fil Dentaire n°146 janvier 2019
Le Fil Dentaire n°146 janvier 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°146 de janvier 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 69,5 Mo

  • Dans ce numéro : impasse de la nouvelle convention.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
NNÉNNNLN" ""E"" " "" ! E !!! E ! (A ! &E !!! E ! (&A ! (! !' ! E ! E ! (' ! I !!! (! E'&E(E !) E'7/0 2-044C =4 276/0 ! M ! 1 ! A ! M91 9 ! 8-5 ! 1 ! ! 1 ! 9-:1:@1 ! 1@1:A1 ! A K 8 ! L@-@ 01 31 ! 91 ! M91 9 ! 8-5 ! 1 9-D588-5 ! 1 ! 1@1:A1 ! A K 8 ! L@-@ 01 31 ! 91 ! M91 9 ! 8-5 ! 1 9-:05.A8-5 ! 1 ! 1@1:A1 ! A K 8 ! L@-@ 01 31 ! 91 ! @ ! 5 ! 5M91 ! 9 ! 8-5 ! 1 ! ! 1@1:A1 ! ! A K 8 ! L@-@ 01 31 ! 91 ! @ ! 5 ! 5M91 ! 9 ! 8-5 ! 1 ! ! 1@1:A1 ! ! A K 8 ! L@-@ 01 31 ! 91 ! @ ! 5 ! 5M91 ! 9 ! 8-5 ! 1 ! ! 1@1:A1 ! ! A K 8 ! L@-@ 01 31 ! 91 &, 21 3= 9=, = 0, 24 !!! ! €  !!! ! €  !!! ! €  !!! ! ! €  !!! ! ! €  !!! ! ! € &, 21/=, = !!! ! €  !!! ! €  !!! ! €  !!! ! ! €  !!! ! ! €  !!! ! ! € &, 21 06 !!! ! €  !!! ! €  !!! ! €  !!! ! ! €  !!! ! ! €  !!! ! ! €
E' ! ! A ! ! E ! E ! ('E" """C"E "E ! " ""C"E" Eomment expliquer une telle complexité avec variations de prix et de cotations en fonction des choix d’emplacements et des choix de matériaux prothétiquesE Eomment faire lorsqu’un inlayEcore sera posé avec une cotation adaptée pour une EEE et qu’au cours des séancesEle patient décide me mettre une EEE ou une EE E L’impression de complexité avec des charges administratives Etotalement inutilesE plus lourdes pEse inutilement sur l’activité professionnelleE Pour équilibrer cet inévitable manque à gagner dc à la perte de la liberté tarifaire en matiEre prothétiqueEil faudrait que le chirurgienEdentiste ne se charge que de faire le travail pour lequel il a été forméE El doit donc déléguer les autres tâchesE Eombien de personnels faudraEtEil embaucher pour transcrire chacun des actes en vue d’une facturation E Pour se charger des rendezEvousEdu téléphoneEde l’accueilEdes rangementsEdu nettoyageEde la décontaminationEde la stérilisationEdes paquets pour le prothésiste et de la réception de ses envoisEpour la préparation des champs opératoiresEpour le suivi des patients … E E u’en seraEtEil lorsque le tiers payant deviendra obligatoireE car il arrive en courant E Le dentiste comme le médecin croulent sous la charge et le poids administratifs complexes Ele dernier rapport de l’E ES à ce sujet est édifiantEEE lorsEvoyons ce qui nous attend en matiEre prothétique dEs le E er avril prochainE TNNisNcaNTgNNies NNennenNNnaissance N l LNNRNNTNNNNNRNNNNZÉRNNEle patient n’a rien à sa charge s’il choisit les prothEses comprises dans ce panier d’actesE Le patient aura le sentiment que tout est gratuit chez le chirurgienE dentiste puisqu’il n’aura pas à sortir son carnet de chEquesE Les complémentaires de santé et les organismes sociaux rembourseront au centime prEsEToutes les cotisations des complémentaires augmenteront inévitablement afin de pourvoir à ce « zéro à charge » EEl s’agit en réalité d’un transfert d’argent car le zéro n’existe pas en matiEre de prestationE On schématisait en expliquant que globalement un tiers était pris en charge par la sécurité socialeE un tiers par la complémentaire santé et un tiers par le patientE Le tiers de la sécurité sociale ne changera pas ou presque pasE Les deux tiers restants seront payés par les complémentairesE Vraiment E Eien scr que nonEc’est le patient qui paiera cette part sous forme de cotisationE Eela signifie qu’en réalité le lien financier responsable qui existait entre le patient et le praticien va totalement disparaEtreE E e mEme que le choix prothétique pour un grand nombre de patientsE On aboutit à une solution d’assistanat dentaire puisque le choix du patient va Etre guidé par cette virtuelle « gratuité » E Pire encoreEle praticien commettra une faute professionnelle lorsqu’il voudra faire une EEE Eà tarif libreE à la place d’une EEE car les cotations ne sont pas les mEmes EEl sera interdit de faire du luxe remboursé intégralement puisque les codifications sont différentes Eet donc les remboursementsEE EnfinEen déresponsabilisant le patientEne prendEtEon pas un risque en matiEre de santé dentaireE de prophylaxie et de prévention E La Erance veut à tout prix gagner la place de Eer mondial en mentalité d’assistésE Nombre de praticiens ne voudront mEme plus proposer d’autres formes de prothEses en ayant à l’esprit que le reste à charge zéro est un argument convaincant pour une acceptation sans faille du travail par le patientE Le chirurgienEdentiste se transforme petit à petit en une machine à soins dentairesEEette relation privilégiée avec le patientE qualifié de intuitu personaeE part en fuméeE la motivation particuliEre de cette profession avecE E ans ces « temps modernes » El’argument de « vente » sera la gratuité EfictiveEE E !!! E ! (A ! &E ! H !!! ! ""



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :