Le Fil Dentaire n°144 novembre 2018
Le Fil Dentaire n°144 novembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°144 de novembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 84,6 Mo

  • Dans ce numéro : c'est vous qui votez.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
OK A KASSÉ UKK jOURKÉK AvKK… une équipe de confrères chacun spécialiste dans son domaine ? ortho, endo, paro, implanto et prothèse ?. Des structures de groupe ou chacun aurait un domaine de spécialité se développeront peut-être davantage à l’avenir avec une mutualisation des moyens et une forme de distribution équitable des bénéfices. ! 7'. ! ! 10 !'+. ! &100'4+' ! ! 17 ! ? 70 ! 10 ! 4A4'37+ ! 17&4#+6 &' !'0+4 +/2.#061.1 ! + ! 6" ! !.7 ! + ! ! C’est sans doute plus difficile auCourd’hui qu’il y a ? ? ans de devenir exclusif alors que de nombreux confrères posent des implants ou souhaitent en poser. Il faut d’abord avoir une bonne expérience d ? omnipratique. Ce serait, à mon sens, une erreur de vouloir se lancer d ? emblée dans cette spécialité. Ensuite, il faut acquérir une solide formation et consolider ses acquis régulièrement. Une bonne formule consiste aussi à sympathiser avec un praticien déCà exclusif qui va pouvoir te conseiller sur les formations, te donner des conseils sur tes premiers cas, t’aider en cas de complications, etc. C’est rassurant de sentir quelqu’un d’expérimenté à ses cntés. Car clairement il ne suffit pas d’avoir des connaissances pour devenir un bon chirurgien, il faut acquérir expérience et assurance. Exercer en exclusif implique aussi de travailler avec un réseau de correspondants. Il faut donc organiser des réunions avec des confrères de votre région. Pour préparer ces formations, il est souhaitable en amont d’iconographier son travail pour le montrer et l’expliquer aux confrères. Il faut renforcer la confiance de ses correspondants en leur donnant la possibilité de se développer dans cette discipline, maintenir un dialogue permanent et être très disponible. En créant ce lien avec vos correspondants, vous développez avec eux une relation de confiance et s’ils ont confiance en vous, leurs patients l’auront également. qq/LEFILDENTAIRE !!! ! ! 7'.' ! 6 & ! #24A ! ! 17 !. ! # !'0+4 &'. ! +/2.#061.1 ! +' ! L’implantologie est une belle technique qui a modifié la conception de nos plans de traitement. C’est une discipline incontournable auCourd’hui. Ce n’est pas une technique aussi simple que cela, et elle n’est pas aussi facile qu’on aimerait parfois nous la ? vendre a. Il y a beaucoup de choses à savoir et d’expériences à acquérir. Elle va certainement se développer de manière exponentielle et parallèlement les complications aussi ? Le nombre d’implants placés se multipliant, il y aura donc logiquement plus de problèmes à gérer pour nous, praticiens spécialisés. ! 0 ! +0 ! 37'. ! ! 106 ! 1 ! 241,'6 ! ! Comme beaucoup C’imagine, Ce souhaiterais trouver l’équilibre idéal entre ma vie professionnelle et personnelle. J’aimerais me faire plaisir en travaillant avec moins de pressions financières pour prendre plus de temps à réaliser des cas cliniques aboutis, utilisant toute la palette des techniques mises à notre disposition. J’ai beaucoup appris de mes ainés et C’ai moi-même enseigné, mais C’aimerais pouvoir transmettre mes acquis par l’intermédiaire d’un livre moderne associé à des vidéos accessibles sur internet par exemple. J’ai accumulé au fil du temps une très large iconographie qui pourrait se révéler comme une belle base de travail. J’aurai des regrets d’arriver au terme de ma carrière professionnelle en n’ayant pas eu le courage de le faire. Pouvoir m’affranchir un peu plus de la clinique et créer un centre de formation me plairait aussi. J’ai beaucoup de demandes de confrères qui souhaitent venir au cabinet. Cela me permettrait de structurer des cours, et bénéficier ainsi du partage des connaissances. Enfin, Cusqu’à présent C’ai donné beaucoup de temps à mon métier. J’aimerais en consacrer beaucoup plus à ma famille et à mes amis, en somme garder du temps pour moi, les autres, et… progresser en kite surf et en guitare ? Khotos Katrice KraKge Regards K iK ages KregardsKiK agesKgK ai KcoK



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :