Le Fil Dentaire n°129 juillet 2017
Le Fil Dentaire n°129 juillet 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°129 de juillet 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 49

  • Taille du fichier PDF : 11,8 Mo

  • Dans ce numéro : spécial déco.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
DOSSIER
›i-..• IsleInimi-eenwidii6.' 4: DOSSIER METTEZ-VOUS AU VERT 26 le fil dentaire E t oui, on ne cessera de le dire, les visites chez le dentiste sont parfois synonymes, pour certains patients, de moments baignés d’appréhensions. Loin d’être un épiphénomène, cet état de fait concerne des millions de personnes et peut avoir de lourdes conséquences tant sur l’hygiène bucco-dentaire desdits patients que sur la santé financière des cabinets jugés trop peu accueillants par la patientèle. Étrangement, les différents sondages réalisés sur des panels de patients nous montrent que la compétence du dentiste n’est pas le critère qui figure dans le top 3, mais ce sont bien l’ambiance et la décoration qui emportent le haut du tableau. Retour sur ces éléments tenant parfois du détail, mais qui une fois pris en compte vous permettront d’installer dans vos locaux une ambiance relaxante, agréable et propice au bon déroulement des soins dentaires. Remplissez votre salle d'attente et votre bureau de plantes en pots. De nombreux patients se sentiront alors inexplicablement plus à leur aise. Plusieurs études scientifiques très sérieuses ont mis en évidence le rapport entre la présence de plantes et la diminution du stress. Une étude australienne avance ainsi que la simple présence de plantes dans une pièce réduirait le stress des occupants de 37 % et leur fatigue de près de 38 %. Quid du choix entre des plantes vivantes ou artificielles ? Gardez à l’esprit que si les plantes vivantes sont indéniablement plus esthétiques que leurs comparses de plastique lorsqu’elles sont entretenues, elles perdent rapidement de leur cachet une fois fanées et doivent être arrosées et changées régulièrement. Très tendance depuis quelques années, les murs végétalisés permettent quant à eux d’habiller des pans de murs entiers d’une touche verte des plus originales. Un mur végétal dans son cabinet, possible ou non ? Le « mur végétal », tout le monde en a entendu parler, mais trop peu de gens encore ont la chance de pouvoir en profiter. Et si un mur végétal prenait place au sein même de votre cabinet dentaire ? Zoom sur une démarche à la croisée de l’art et de la nature. TOUS LES ATOUTS DU MUR VÉGÉTAL Comme n’importe quel cadre, fontaine, miroir, le mur végétal apporte en premier lieu un plaisir visuel important. Poser son regard sur un petit écrin de verdure nous renvoie directement à la nature, à ses bienfaits et à ses vertus apaisantes, reposantes. Dans la majorité des cabinets médicaux, parmi les affiches de prévention et d’information, on retrouve des peintures de paysages ou des photographies d’éléments naturels : pierres, feuilles, bougies… Pourquoi alors ne pas installer des végétaux bien réels à ces endroits ? Insonorisation, isolation thermique, apport d’oxygène, le mur végétal ne comprend que des atouts. Décor végétal – Jardins de Babylone OÙ PLACER MON MUR VÉGÉTAL ? La question est souvent posée par les professionnels de santé. Quel lieu privilégier pour être certain des effets bénéfiques d’un mon végétal intérieur ? Dans la salle d’attente, le mur végétal fera grand effet. Il pourra être pour les patients stressés un premier pas vers la sérénité et distraira les plus impatients. Lorsqu’elle est un espace ouvert et bénéficiant de lumière naturelle, une salle d’attente peut parfaitement être magnifiée par un mur végétal. Le mur végétal peut également prendre place dans une salle de consultations. Il sera simplement préférable de l’éloigner de la zone de soins. Il pourra alors profiter au dentiste comme à l’ensemble de ses patients. ET CONCRÈTEMENT, QUEL PRIX POUR QUEL ENTRETIEN ? L’entretien d’un mur végétal dépend du souhait de chaque client. Avec un système d’arrosage interne fermé, il peut être parfaitement autonome. Installé sur des structures



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :