Le Fil Dentaire n°121 novembre 2016
Le Fil Dentaire n°121 novembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°121 de novembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (211 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 12 Mo

  • Dans ce numéro : sourions ensemble.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
CLINIC STEP BY STEP Dr. MARIE CLÉMENT Attachée d'enseignement à la Faculté d'Odontologie de Lyon Praticien Attaché des Hôpitaux de Lyon, Service d'Odontologie et Pôle Esthétique Diplôme Universitaire d'Esthétique du Sourire Formateur DSD France 16/LEFILDENTAIRE.COM Outil de communication PLURIDISCIPLINAIRE pour un traitement esthétique prédictible  : le Digital Smile design (DSD ) Les traitements esthétiques sollicitent souvent différentes disciplines pour atteindre un résultat le plus performant possible et tendre à la satisfaction totale du patient et des praticiens. Ainsi, dans le cadre d’un traitement orthodontique chez un jeune patient atteint d’une ou plusieurs microdonties, le travail en collaboration de l’orthodontiste avec le praticien traitant est capital et le Digital Smile Design (DSD ) est un outil de communication facilitant les échanges pour plus de précision. Figure 1  : situation initiale à l’échelle du visage CHOIX DE LA RESTAURATION PLAN DE TRAITEMENT La situation clinique suivante intéresse un patient âgé de 24 ans souhaitant améliorer son sourire (fig. 1). Il présente en effet deux microdonties au niveau des dents 12 et 22 (fig. 2). La microdontie est une anomalie de volume caractarisée par une diminution de la taille normale d’une dent. Toute la denture peut être concernée, mais, le plus souvent, seule une ou deux dents isolées sont atteintes. Les incisives latérales et les troisièmes molaires permanentes maxillaires sont les plus affectées. La prévalence globale de ce type de microdontie est de 1,8% de la population totale selon Hua [1]. La première étape est constituée par la gestion de l’espace, lors du traitement orthodontique, si celui-ci est nécessaire. À Figure 2  : situation intrabuccale au début du traitement orthodontique
Figure 3  : digital Smile Design 1 (DSD1) cette fin, une excellente communication entre l’orthodontiste et le praticien est indispensable afin d’anticiper la future restauration. Le projet prothétique est en effet capital  : quelle que soit la restauration, l’espace disponible doit être respecté et la dent atteinte de microdontie doit être positionnée idéalement dans cet espace disponible en vue de la future restauration. Ainsi, le patient est en cours de traitement orthodontique multibague (Dr Raberin - Lyon) et consulte afin d’envisager la modification future de ses incisives latérales. Le choix de la restauration esthétique pourra se faire, entre une restauration en composite (directe ou indirecte) et une restauration indirecte adhésive collée (facette) en céramique,selon le gradient thérapeutique [2], l’âge du patient, sa demande et l’expertise du clinicien [3, 4, 5]. Le patient souhaitant une réhabilitation esthétique à long terme, la réalisation de deux facettes en céramique est ici indiquée. L’intégration d’une restauration en céramique au niveau d’une ou plusieurs dents antérieures est une thérapeutique complexe tant pour le praticien que pour le 8.5X8 8.3X7, 10 X8.5 W X8.5 8.3X7 8.5X8, Figure 4  : digital Smile Design 2 (DSD2) prothésiste. En effet, il convient de recréer une harmonie avec les éléments déjà présents. Les facettes en céramique offrent des résultats esthétiques excellents sur le long terme ; néanmoins, il est capital de bien analyser la situation clinique et de comprendre les demandes et attentes du patient pour le satisfaire. Une analyse esthétique globale et précise est réalisée grâce à la photographie (avec les photos nécessaires pour le DSD ) [6]. Aujourd’hui, cet élément est incontournable en vue de la réalisation d’un projet esthétique. Ce DSD est aussi un excellent outil de communication. Il permet de tracer aisément sur les différentes photographies les principales modifications à apporter à l’état du patient pour atteindre le projet prothétique imaginé (fig. 3) [7]. Enfin, ce DSD facilite également la communication avec le patient  : la simulation permet au patient de se projeter et de s’impliquer dans le traitement. Le premier DSD (DSD 1) (fig. 3) est donc transmis à l’orthodontiste, qui réalise les modifications le plus précisément possible. Six mois après, une consultation de contrôle (DSD 2) (fig. 4) permet de mettre en évidence les modifications réalisées et les légères finitions encore nécessaires avant la dépose des bagues. Enfin un dernier DSD (DSD 3), sera réalisé après dépose de l’appareil orthodontique afin de transmettre les informations les plus précises au chirurgien pour les gingivectomies et au prothésiste pour la réalisation du wax-up. LE FIL DENTAIRE N°120/17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 1Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 2-3Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 4-5Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 6-7Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 8-9Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 10-11Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 12-13Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 14-15Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 16-17Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 18-19Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 20-21Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 22-23Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 24-25Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 26-27Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 28-29Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 30-31Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 32-33Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 34-35Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 36-37Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 38-39Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 40-41Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 42-43Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 44-45Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 46-47Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 48-49Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 50-51Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 52-53Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 54-55Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 56-57Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 58-59Le Fil Dentaire numéro 121 novembre 2016 Page 60