Le Fil Dentaire n°120 octobre 2016
Le Fil Dentaire n°120 octobre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°120 de octobre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : COLEL

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 12,0 Mo

  • Dans ce numéro : approche pluridisciplinaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
CLINIC FOCUS La fin de traitement est prévue en légère classe II d'Angle au niveau canin en lien avec la dysharmonie dento-dentaire. Le pronostic est jugé favorable si l’ancrage osseux supplémentaire requis (couronnes transitoires implantoportées) est présent. Le temps d’exécution est fixée à 24 mois. Une autre possibilité de distalisation des secteurs latéraux aurait pu être envisagée par l'utilisation de mini - implants d'ancrage. Cependant, cela aurait nécessité une étape chirurgicale supplémentaire, une mécanique de recul plus délicate à mener nécessitant souvent un déplacement des mini-implants en cours de recul et surtout une réhabilitation provisoire des secteurs latéraux différée, envisageable qu’en fin de traitement orthodontique. Or un des motifs de consultation de la patiente était la réhabilitation de ses secteurs postérieurs. RÉALISATION DÉCISION La patiente avertie des avantages et inconvénients respectifs des différentes solutions thérapeutiques a pu choisir en toute connaissance de cause la solution la mieux adaptée à sa situation personnelle et à ses possibilités financières. Un délai de 15 jours de réflexion lui a été accordée avant de recevoir son consentement éclairé. SÉQUENCES DE TRAITEMENT Le plan de traitement comprend différentes phases  : Odontologie Chirurgicale et Parodontologie Les débris radiculaires en position de 46 et 36 sont extraits de manière atraumatique. Deux séances de détartrage sont nécessaires pour (re)sensibiliser la patiente à la maîtrise et au contrôle de plaque bactérienne. Kinésithérapie La patiente est prise en charge par un kinésithérapeute spécialiste en rééducation maxillo-faciale dès le début de traitement pour rééduquer sa déglutition atypique et supprimer la parafonction linguale. Implantologie (fig. 10) La mise en place des implants est réalisée conformément à la planification sur « setup » de l’orthodontiste. La difficulté 14/LEFILDENTAIRE.COM Fig. 10  : implant en position de 36, de la planification, à la pose au contrôle radiographique consiste à poser les implants par rapport aux dents adjacentes, sans tenir compte des critères habituels, à savoir ici  : l 2,5 mm plus distal pour les implants mandibulaires l 4 mm plus distal pour les implants maxillaires Les implants 25 - 15, 16 – 46 –36 (fig. 10 a et b) ne présentent pas de difficulté chirurgicale majeure. L’implant 26 est mis en place avec une technique d’ostéotomie par voie crestale. Les techniques de chirurgie guidée permettent aujourd’hui d’intégrer le setup de l’orthodontiste dans le logiciel de planification chirurgicale, assurant ainsi une optimisation de la future reconstruction prothétique. Prothèse transitoire Après la phase d’ostéointégration de 3 mois, nous procédons à la mise en place de couronnes transitoires transvissées supraimplantaire en place de 36, 46, 15 et 25 qui serviront d’ancrages forts durant la phase orthodontique. Au fur et à mesure du recul des arcades et des mouvements engendrés nous procéderons à des coronoplasties mésiales de nos couronnes transitoires (stripping). (fig. 11, 12a et b) ODF Le nivellement complet de l’arcade maxillaire est suivi de la distalisation en masse (c’est-à-dire le recul simultané des secteurs latéraux et antérieur) avec appui sur les couronnes provisoires supra-implantaires 15 et 25. A la mandibule, un recul sectoriel est effectué. Les prémolaires mandibulaires sont d’abord nivelées et distalées par appui sur les couronnes provisoires 36 et 46, et les canines et incisives ne sont alignées qu’après création de l’espace disponible pour se faire. Au maxillaire et à la mandibule, sont appliquées des forces de distalisation de 100g par côté, et une réduction du diamètre mésio-distal des couronnes provisoires est réalisée à mesure du recul effectué. (Fig. 11  : réouverture, deuxième temps chirurgical, visualisation du positionnement implantaire en adéquation directe avec le setup initial. Fig. 12a et b  : couronnes transitoires mandibulaires transvissées sur modèle maxillaire et mandibulaire
PRÉSENTATION MyClip 2.0 ALL IN ONE PINCE ET ANNEAU DE MATRICE COMBINÉE NOUVEAU & UNIQUE OPINION DU DR. DAVID GERDOLLE «Il est facile à manipuler, les mords ont une géométrie et une rigidité qui permet de plaquer la matrice très efficacement sur les parois Vr et Palatines ce qui limite le travail de finition nécessaire et assure une bonne morphologie proximale.» Dr. David Gerdolle, Médecin-Dentiste SVMD-SSO, Montreux - Suisse AVANTAGES 2.0 Plus de force de séparation Meilleure adaptation de la matrice aux dents Positionnement confortable à une main POLY 74R SA  : SWiSS Products for Fine Dentistty ni/YE ARS 1976 2016 Stand 1S 05 Stand 1S 05 Venez nous visiter et voir l'évolution du MyCIiP Venez nous visiter et voir l’évolution du MyClip Via Cantonale 47 6805 Mezzovico-Vira Suisse Tél. 0041 91 946 29 48 Fax 0041 91 946 32 03 www.polydentia.com info@polydentia.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :