Le Courrier de l'Unesco n°1974-8 septembre
Le Courrier de l'Unesco n°1974-8 septembre

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 LE DRAME DES PEINTURES DÉMANTELÉES Reconstituer des oeuvres d'art démembrées, est une opération fort Reconstituer des luvres d'art démembrées, est une opération fort délicate ; elle l'est tout particulièrement lorsque les diverses parties délicate ; elle l'est tout particulièrement lorsque les diverses parties que l'on veut réunir sont aujourd'hui la propriété de divers musées ou que l'on veut réunir sont aujourd'hui la propriété de divers musées ou collectionneurs de pays différents. Pour réussir une telle opération, collectionneurs de pays différents. Pour réussir une telle opération, il faut souvent combiner la recherche historique, les techniques du il faut souvent combiner la recherche historique, les techniques du détective et aussi la diplomatie, la bonne volonté, le goût et le sens détective et aussi la diplomatie, la bonne volonté, le goût et le sens critique. L'ampleur du problème est mise en évidence par l'important critique. L'ampleur du problème est mise en évidence par l'important ouvrage que vient de publier l'Unesco, Inventaire illustré d'oeuvres ouvrage que vient de publier l'Unesco, Inventaire illustré d'oeuvres démembrées célèbres dans la peinture européenne (Unesco, 1974, démembrées célèbres dans la peinture européenne (Unesco, 1974, 223 pages, 340 illustrations, 54 F). Cette publication marque une 223 pages, 340 illustrations, 54 F). Cette publication marque une étape significative de l'action menée par l'Unesco dans ce domaine étape significative de l'action menée par l'Unesco dans ce domaine et dont l'article ci-dessous évoque les phases essentielles. et dont l'article ci-dessous évoque les phases essentielles. par Selim Abdul Hak par Selim Abdul Hak DEPUIS les temps les plus'EPUIS les temps les plus reculés, les guerres, les invasions et reculés, les guerres, les invasions et les conquêtes ont causé la perte d'un les conquêtes ont causé la perte d'un nombre incalculable d'oeuvres d'art. nombre incalculable d'oeuvres d'art. La force symbolique qu'elles possédaient incité les vainqueurs daient a incité les vainqueurs à La force symbolique qu'elles possé¬ s'acharner sur elles, car anéantir les s'acharner sur elles, car anéantir les gloires nationales ou les témoignages gloires nationales ou les témoignages historiques qu'elles représentaient faisait partie de la volonté de diminuer historiques qu'elles représentaient fai¬ sait partie de la volonté de diminuer ou d'anéantir la personnalité des nations ou d'anéantir la personnalité des na¬ vaincues. tions vaincues. Des conflits armés est également Des conflits armés est également née la déplorable pratique qui consiste née la déplorable pratique qui consiste enlever les oeuvres d'art des lieux à enlever les iuvres d'art des lieux pour lesquels elles avaient été conçues, les démembrer et en trans- pour lesquels elles avaient été con¬ çues, à les démembrer et à en trans¬ férer les éléments ailleurs, pour s'en férer les éléments ailleurs, pour s'en assurer le profit et la jouissance et assurer le profit et la jouissance et pour en tirer du prestige. pour en tirer du prestige. En outre, le goût du faste des personnages célèbres, la passion des En outre, le goût du faste des per¬ sonnages célèbres, la passion des amateurs et des magnats pour les amateurs et des magnats pour les collections et l'esprit de lucre des collections et l'esprit de lucre des commerçants d'objets d'art ont contribué, au cours des âges, multiplier commerçants d'objets d'art ont con¬ tribué, au cours des âges, à multiplier les démembrements. Leurs proprié- les démembrements. Leurs proprié SELIM ABDUL HAK été à l'Unesco, jusqu'à une date toute récente, responsable des SELIM ABDUL HAK a été à ¡'Unesco, jus¬ qu'à une date toute récente, responsable des conventions et recommandations internationales concernant la préservation du patrimoine conventions et recommandations internationa¬ les concernant la préservation du patrimoine culturel, après avoir été (1965-1970) chef de culturel, après avoir été (1965-1970) chef de la section des monuments et musées. Ancien la section des monuments et musées. Ancien directeur général des Antiquités et des Musées de Syrie (1950-1964), il est l'auteur de directeur général des Antiquités et des Mu¬ sées de Syrie (1950-1964), il est l'auteur de nombreuses publications ; citons Les Aspects nombreuses publications ; citons Les Aspects archéologiques de Damas (Damas, 1953) et archéologiques de Damas (Damas, 1953) et Rome et l'Orient romain. 1958). Rome et l'Orient romain, Damas, 1958). taires légitimes, ignorants de leur valeur réelle, séduits souvent par les taires légitimes, ignorants de leur va¬ leur réelle, séduits souvent par les bénéfices éventuels, s'y sont prêtés bénéfices éventuels, s'y sont prêtés avec complaisance. De plus, des artistes peu respectueux des intentions avec complaisance. De plus, des ar¬ tistes peu respectueux des intentions de leurs prédécesseurs ont cherché de leurs prédécesseurs ont cherché par leur prétention parfois moralisante par leur prétention parfois moralisante rectifier ou transformer des oeuvres considérées comme démodées à rectifier ou à transformer des iu¬vres considérées comme démodées ou immorales. Enfin, des conservateurs ou immorales. Enfin, des conservateurs ont souvent succombé au désir d'enrichir les musées dont ils avaient la ont souvent succombé au désir d'enri¬ chir les musées dont ils avaient la charge en les dotant de fragments charge en les dotant de fragments d'oeuvres démembrées. d'auvres démembrées. Evidemment, il est consolant de Evidemment, il est consolant de penser que la dispersion d'éléments penser que la dispersion d'éléments d'oeuvres d'art contribué la constitution de grandes collections dans d'luvres d'art a contribué à la cons¬ titution de grandes collections dans des musées célèbres, ce qui permis des musées célèbres, ce qui a permis une connaissance plus approfondie une connaissance plus approfondie des arts dans diverses sociétés et des arts dans diverses sociétés et l'enrichissement de la vie culturelle du l'enrichissement de la vie culturelle du monde entier. Il ne saurait donc être monde entier. Il ne saurait donc être question de faire ou de refaire le procès des événements qui ont occa- question de faire ou de refaire le pro¬ cès des événements qui ont occa¬ sionné les démembrements, ni de prononcer un jugement trop sévère sur sionné les démembrements, ni de pro¬ noncer un jugement trop sévère sur SUITE PAGE 28 SUITE PAGE 28 Photos Bulloz, Paris Photos Bulloz, Pans UN TABLEAU UN TABLEAU DE TOULOUSE-LAUTREC DE TOULOUSE-LAUTREC GOHUMENT DÉSOSSÉ GOULUMENT DÉSOSSÉ
Peinte en 1895, une toile de Toulouse-Lautrec (1864-1901) tomba aux Peinte en 1895, une toile de Toulouse-Lautrec (1864-1901) tomba aux mains d'un peu scrupuleux - amateur. qui la découpa aux fins d'une mains d'un peu scrupuleux « amateur » qui la découpa aux fins d'une fructueuse revente par morceaux. Elle faisait partie d'une série que fructueuse revente par morceaux. Elle faisait partie d'une série que Lautrec consacra à deux de ses modèles favoris, la Goulue (Louise Lautrec consacra à deux de ses modèles favoris, la Goulue (Louise Weber) et Valentin le Désossé (Jacques Renaudin), danseurs qui Weber) et Valentin le Désossé (Jacques Renaudin), danseurs qui enchantèrent les noctambules de la - Belle Epoque• familiers du enchantèrent les noctambules de la « Belle Epoque » familiers du célèbre Moulin-Rouge et des cabarets montmartrois, Paris. Dilacérée célèbre Moulin-Rouge et des cabarets montmartrois, à Paris. Dilacérée en cinq partie, au mépris de l'unité de la composition, de l'harmonie en cinq partie, au mépris de l'unité de la composition, de l'harmonie des attitudes (dans l'aventure, Valentin le Désossé fut amputé d'un des attitudes (dans l'aventure, Valentin le Désossé fut amputé d'un pied, de la main droite et de deux doigts de la main gauche), la toile pied, de la main droite et de deux doigts de la main gauche), la toile fut acquise par l'Etat français en 1929, recousue et reconstituée fut acquise par l'Etat français en 1929, recousue et reconstituée (ci-contre à gauche). Elle se trouve aujourd'hui au Louvre. Ci-dessus, (ci-contre à gauche). Elle se trouve aujourd'hui au Louvre. Ci-dessus, la Goulue dansant le french-cancan (à gauche), face Valentin le la Goulue dansant le french-cancan (à gauche), face à Valentin le Désossé (à droite). Désossé (à droite). 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :