Le Courrier de l'Unesco n°1974-8 septembre
Le Courrier de l'Unesco n°1974-8 septembre

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
gr- ii. Is ^M
'./D. Stinimirovltch, Paris PORTRAITS POSTHUMES PORTRAITS POSTHUMES C'est au sud de l'actuelle Yougoslavie, dans le centre de la Serbie, qu'apparut, au siècle dernier, une forme particulière de l'art populaire : la sculpture et la décoration des pierres tombales. Exécutées avec un surprenant réalisme, des figures reproduisent traits et cars-térlstiques des défunts : pistolet passé â la ceinture d'un soldat, village de Mrcajevci (I), boucles d'oreille et coiffure fleurie d'une belle de Tresnjevica (2) ou encore parapluie d'une vieille dame de Pogled (5). La où elle subsiste, la peinture contribue a souligner un détail, comme les moustaches et les sourcils de ce soldat (3). mais les intempéries et le temps ont souvent effacé toute trace de couleur, donnant au visage une force et une sérénité extraordinairement expressives (4). C'est au sud de l'actuelle Yougoslavie, dans le centre de la Serbie, qu'apparut, au siècle dernier, une forme particulière de l'art populaire : la sculpture et la dé¬ coration des pierres tombales. Exécutées avec un surprenant réalisme, des figures reproduisent traits et caractéristiques des défunts : pistolet passé à la ceinture d'un soldat, village de Mrcajevci (1), boucles d'oreille et coiffure fleurie d'une belle de Tresnjevica (2) ou encore parapluie d'une vieille dame de Pogled (5). Là où elle subsiste, la peinture contribue à souligner un détail, comme les moustaches et les sourcils de ce soldat (3), mais les intem¬ péries et le temps ont souvent effacé toute trace de couleur, donnant au visage une force et une sérénité extraordinairement expressives (4).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :