Le Clap n°215 jui/aoû 2019
Le Clap n°215 jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°215 de jui/aoû 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Éditions Le Clap

  • Format : (213 x 273) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 38,8 Mo

  • Dans ce numéro : menteur, un film d'Emile Gaudreault.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
LIVRES librairie la liberté LA LIBERTÉ, C'EST AUSSI LA LIBRAIRIE. PAR ÉLÉNA LALIBERTÉ, LIBRAIRE #BOUCLEDOR Jeanne Willis et Tony Ross C’est avec bonheur que l’on retrouve Après quelques années d’attente, le célèbre duo d’auteure/illustrateur Sophie Bédard nous offre son Jeanne Willis et Tony Ross dans nouveau bijou, Les Petits Garçons. un album des temps modernes  : Nous rencontrons ici Nana, de retour #boucledor. Avec humour, ils nous à Montréal, prête à affronter le regard proposent une réécriture du conte de de ses deux anciennes colocataires, Boucle d’or, où une jeune fille à la Lucie et Jeanne. Contrairement à chevelure doré tente sans relâche de ce que laissent penser ses bonnes faire croître sa liste d’admirateurs sur intentions, Nana souffre en silence de les réseaux sociaux. Au départ, la publication de photos certains actes commis de façon précipitée. Lucie affronte, la rigolotes ou absurdes contente son public. Ce dernier finit plupart du temps dans son bain, une peine d’amour difficile toutefois par se lasser et devient de plus en plus exigeant… et un ex encore (trop) présent. Quant à Jeanne, malheureuse C’est alors qu’a lieu un certain saccage dans une certaine et incapable de se détacher de ses problèmes du quotidien, maison (celle des trois ours, pour ne pas la nommer !) Vous elle résiste à la tentation de détruire la machine à café et les voyez venir ? L’humour et la parodie servent ici très de quitter son emploi chaque jour de son existence. Amitié bien un propos plus philosophique, sans toutefois être trop et amour, remords, détresse et acceptation sont des thèmes moralisateur. Un album à lire et à réfléchir en famille ! gouvernant cette histoire. Nous pouvons nous-mêmes nous retrouver dans cette suite d’idées un brin chaotique, puisqu’il y est question de la vie de tous les jours et des choses qu’elle nous réserve en cachette. PAR MÉLISSA BOUCHARD, LIBRAIRE PENDANT QUE TOUT LE MONDE DORT Nicolai Houm et Rune Markhus'PENDANT QUE TOUT Lt MONDE PORT Alors que ses habitants dorment profondément, une petite ville est, nuit après nuit, victime de vandalisme. Ils sont inconscients de l’existence de Boba, gros monstre qui détruit tout sur son passage et de Jambagambette, être un peu moins géant qui répare tout avant le lever du jour. Jusqu’au jour où, blessé, SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX ! PAR ÉLIZABETH JOOSTEN, LIBRAIRE LES PETITS GARÇONS Sophie Bédard PAR ANNE-MARIE BILODEAU, LIBRAIRE LA TRAJECTOIRE DES CONFETTIS Marie-Ève Thuot MARIE-ÈVE THU l LA TRAJECTOIR DES CONFETTIS LES HERBES ROUGES/ROMAN DÈS JUILLET, LA LEBRAÎRIE SERA AU 1073, ROUTE DE L'ÉGLISE* ! EN FACE DE LA BIBLIOTHÈQUE MONIQUE-CORRIVEAU On croise dans ce premier roman une famille éclatée au cœur de laquelle trois frères ont une expérience de l’amour et des plaisirs charnels très différente. Xavier reste chaste depuis plus de quinze ans, Zach a une relation ouverte avec sa femme et Louis change de compagne tous les six mois. Autour d’eux, chacun des Jambagambette ne peut rien réparer. Seuls le boulanger personnages, de près ou de loin, s’évertue sans le vouloir et sa fille connaissent ces créatures nocturnes et leur rôle à détruire la conception de la « normalité » en matière dans le cycle naturel de la ville. Pourront-ils empêcher de relation amoureuse… Des ressors narratifs puissants les habitants de faire du mal à Boba ? Pendant que tout le opèrent dans La Trajectoire des confettis, roman choral qui monde dort, nouvel album des éditions Alice, charmera les rend captif dès les premières pages. Le morcellement et les plus jeunes comme les plus grands avec des illustrations détours des trames du récit, les scènes et les personnages détaillées et remplies de contrastes montrant les secrets tellement vivants qu’on les imagine aisément  : la manière de la nuit. Un album touchant et intrigant qui présente cinématographique qu’a Marie-Ève Thuot de raconter crée l’importance du rôle de chacun dans l’ordre de la nature. un effet de dépendance tenace. Assurément, ce sera le livre de l’été ! 18 MAGAZINE LE CLAP N°215 JUILLET ET AOÛT 2019 CLAP.CA
V.F. de WHERE’D YOU GO, BERNADETTE BERNADETTE A DISPARU Un film de Richard Linklater Du même réalisateur  : Boyhood ÉTATS-UNIS « BERNADETTE A DISPARU […] dresse le portrait d’une femme rattrapée par son passé, qui désire se donner une deuxième chance. » (P. Lonergan) GÉNÉRIQUE  : États-Unis. 2018. Comédie dramatique réalisée par Richard Linklater. Scén.  : Richard Linklater, Holly Gent. Int.  : Cate Blanchett, Billy Crudup, Kirsten Wiig, Emma Nelson, Judy Greer. SYNOPSIS  : Bernadette Fox est misanthrope. Elle compte comme seule amie sa fille Bee, brillante et jeune étudiante de quinze ans, et ne correspond qu’avec son assistant virtuel sur Internet. Elle occupe son temps à rénover sa maison délabrée. Un jour, sans avertissement, elle disparaît. Bee part à sa recherche et découvrira l’histoire de sa mère. NOTES  : Richard Linklater est un des cinéastes américains les plus éclectiques de sa génération. De l’animation expérimentale à la comédie existentielle, sa filmographie a effectivement touché à presque tous les genres. S’il y a dans son œuvre une thématique qui se démarque et qui lui est chère, c’est bien celle du passage du temps (on n’a qu’à penser à Boyhood). On la retrouve dans son dernier film, BERNADETTE A DISPARU, où il dresse le portrait d’une femme rattrapée par son passé, qui désire se donner une deuxième chance. (P.L.) CLAP.CA MAGAZINE LE CLAP N°215 JUILLET ET AOÛT 2019 V.O.F. FABULEUSES Un film de Mélanie Charbonneau QUÉBEC « Avec humour, le monde des influenceurs passe au crible dans FABULEUSES. » (P. Blais) GÉNÉRIQUE  : Québec. 2019. 113 min. Comédie dramatique réalisée par Mélanie Charbonneau. Scén.  : Mélanie Charbonneau, Geneviève Pettersen. Mus. orig.  : Antoine Rochette-Thivierge. Int.  : Juliette Gosselin, Noémie O’Farrell, Mounia Zahzam, Alexandre Nachi. SYNOPSIS  : Désirant travailler pour un magazine Web branché où elle a fait son stage, Laurie apprend qu’on ne considérera sa candidature que si elle compte plus de 20 000 abonnés à son compte Instagram. Afin d’y arriver, elle se lie d’amitié avec une influenceuse renommée, Clara Diamond, au grand désespoir de sa coloc Élisabeth. Cette dernière y voit un procédé malsain visant la promotion d’un mode de vie basé sur le paraître. Les valeurs des trois jeunes femmes seront peu à peu mises à rude épreuve. NOTES  : En 2019, les influenceurs ont la cote. Avec leurs milliers d’abonnés sur le Web, ils ont changé l’univers de la publicité. Sur fond d’amitié et de féminisme, c’est à ce phénomène que la scénariste Geneviève Pettersen et la réalisatrice Mélanie Charbonneau s’attaquent avec leur intelligente comédie qui rappelle le fort bon Ingrid Goes West sorti en 2017. (P.B.) 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :