La Vie Est Belle - Voyages n°27 mars 2010
La Vie Est Belle - Voyages n°27 mars 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de mars 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LVEB

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 74

  • Taille du fichier PDF : 17,9 Mo

  • Dans ce numéro : Haut Atlas Marocain

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
56 Nouveau. On peut mincir et aimer manger ! Ras le bol des régimes protéinés en sachet, des sinistres barres à 92 calories le tout petit bout, de l’absence de goût quand vous voulez faire » régime » … Infos sur : www.kitchendiet.fr ou par au : 08 11 622 512 - prix d’un appel local. La vie est belle Bref, vous avez tout testé et face à l’implacable résultat de vos investigations : vous êtes gourmande et vous ne voulez pas grossir, vous voilà toute désemparée - comme frappée par une évidence : entre gourmandise et minceur, il faut choisir. Et bien non. Ca c’était avant. Avant qu’un jeune chef étoilé, Mauro Colagrecodécide de réconcilier minceur et plaisir. Le jeune homme, consacré chef de l’année 2009 a fait ses classes chez les plus grands (Loiseau, Ducasse, Martin) et l’histoire ne raconte pas s’il a passé son enfance avec une maman ou une soeur obsédées par la minceur… mais le fait est qu’il nous a concocté de savoureux plats, super calibrés en calories, et … livrés à la maison. Tous les plats sont cuisinés avec des produits frais et les différents programmes sont élaborés en fonction du nombre de calories/jour. Ils ne nécessitent aucune préparation. Alors comment ça marche ? Vous choisissez votre niveau nutritionnel (K900, K1200, K1500, etc…), et vos produits. Vous commandez. Vous êtes livrés chez vous sans que la chaîne du froid soit rompue. Vous bénéficiez d’un accompagnement sur mesure. À la rédaction on a goûté : » Joue de boeuf avec chou vert parfumé au gingembre ; Filets de poulet pousses de bambous ; Pavé de saumon, carottes à l’orange ainsi que les petits-déjeunes avec fruits frais épluchés présentés en petits cubes … y’a plus qu’à… une merveille ! Pas plus cher que les plats tout prêts que l’on achète au magasin du coin, infiniment meilleurs, livrés à domicile ou au bureau et avec le sentiment que c’est notre amoureux qui les a cuisinés pour nous. Moi, je dis oui ! J.L.
Pleins feux sur la Morteau ! Cette grande saucisse, à nulle autre pareille, est née il y a plus de 500 ans dans les forêts de sapins de Franche-Conté. Ferme au toucher, on la reconnaît à sa forme cylindrique et droite, à sa couleur ambrée légèrement tachetée, à sa ficelle en fibre naturelle et surtout à sa "cheville" ! Elle vient tout juste d’être deux fois médaillée d’Or et attend d’être définitivement protégée par une IGP (Indication Géographique Protégée). Car n’est pas Morteau qui veut ! On a tous une idée plus ou moins précise de la saucisse de Morteau. Et si son nom résonne dans nos oreilles comme une chanson familière à laquelle s’associent pentes enneigées, chalets de montagnes, pommes de terre et fromages - ce qui est vrai - il n’en est pas moins vrai également que la saucisse de Morteau s’adapte à tous les temps, toutes les tendances, tous les goûts. Loin d’elle en effet l’idée d’être exclusivement une saucisse d’hiver. Elle est une saucisse de toute l’année et le revendique haut et fort (cf. recette printanière). Avant de la déguster, apprenons à la reconnaître. À quoi ca ressemble une Morteau ? Ferme au toucher, on la reconnaît à sa forme cylindrique et droite, à sa couleur ambrée légèrement tachetée, à sa ficelle en fibre naturelle et surtout à sa "cheville" ! Une petite baguette de bois, que la Saucisse de Morteau porte à l'une de ses extrémités, tel un blason aux marques d’un terroir. Une distinction unique, une signature reconnaissable entre toutes pour cette Saucisse de Morteau exclusivement franc-comtoise, inscrite au patrimoine gastronomique français. Son goût caractéristique est le résultat de nombreux facteurs conjugués. D'abord, la qualité de la viande des porcs engraissés au lactosérum, au "petit lait". Ensuite, un hachage grossier et régulier. Puis, un habillage dans un boyau naturel - non coloré - suivi d'un lent fumage au bois de résineux dans les tuyés traditionnels et les fumoirs. Quand on mange une Morteau, elle a le même goût que celle des » montagnons » d’autrefois. C’est émouvant non ! Laurent Pons Tian de Morteau au basilic SAVEURS & PARFUMS Infos sur : www.sauciseedemorteau.com Ingrédients (pour 4 personnes) : 1 saucisse de Morteau• 3 tomates• 1 courgette• 1 oignon• 1 gousse d’ail 2 cuillères à soupe d’huile d’olive• 1 pincée de thym 3 ou 4 feuilles de basilic• sel et poivre Préparation : cuisson de la Morteau : sans piquer la peau pour lui conserver son moelleux et sa saveur, plongez votre Morteau dans l’eau froide et laissez cuire dans l’eau frémissante pendant 30 minutes. Égouttez-la. Préchauffez le four à 160 °C (Th.5/6). Coupez la saucisse, les tomates, l’oignon et les courgettes en fines rondelles. Dans un plat à four huilé, répartissez l’ail ciselé. Rangez en alternant, les rondelles de tomates, les rondelles d’oignons, les rondelles de courgette et celles de saucisse de Morteau. Salez, poivrez et nappez d’un filet d’huile restante. Émiettez le thym, ciselez le basilic et saupoudrez-en la préparation. Faites cuire 30 minutes. À servir chaud ou froid avec un coulis de tomates. La vie est belle 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 1La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 2-3La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 4-5La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 6-7La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 8-9La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 10-11La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 12-13La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 14-15La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 16-17La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 18-19La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 20-21La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 22-23La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 24-25La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 26-27La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 28-29La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 30-31La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 32-33La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 34-35La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 36-37La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 38-39La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 40-41La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 42-43La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 44-45La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 46-47La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 48-49La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 50-51La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 52-53La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 54-55La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 56-57La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 58-59La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 60-61La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 62-63La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 64-65La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 66-67La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 68-69La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 70-71La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 72-73La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 74