La Vie Est Belle - Voyages n°27 mars 2010
La Vie Est Belle - Voyages n°27 mars 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de mars 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LVEB

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 74

  • Taille du fichier PDF : 17,9 Mo

  • Dans ce numéro : Haut Atlas Marocain

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
44 Actuellement en tournée dans toute l’Europe, I Muvrini sera le 27 mars au Zénith de Paris pour un concert exceptionnel qui marquera la fin de la tournée et célèbrera la sortie du nouvel album « GIOIA ». Un hymne corse à la joie ! I Muvrini est par routes et par chemins pour chanter dans la langue de son pays : la Corse, « ce petit bout du patrimoine de l’Humanité qui est en lien profond avec les cultures du monde » précise Jean-François Bernardini, le chanteur principal du groupe. Ca fait 30 ans que ça dure et pour I Muvrini le chemin n’est pas terminé : « on vit une aventure incroyable car elle était insoupçonnée au départ. Chanter Il y a un monde de… MUSIQUE La vie est belle I Muvrini en lien avec les cultures du monde ! dans une langue défolklorisée, dérégionalisée et démarginalisée paraissait un défi perdu d’avance pour certains et aujourd’hui encore les obstacles sont nombreux. Mais tout cela a un sens, on porte un message de fraternité et on a réussi à fédérer là où on nous disait qu’on n’y arriverait pas. Et pourtant avec la langue corse on parle avec le monde entier. On transmet, on partage. Nous croyons au lien de l’âme. » Avec de telles valeurs humaines, le nouvel album d’I Muvrini, GIOIA, (joie en corse) a donc toute sa légitimité. Défini par le groupe comme un hymne corse à la joie, cet opus parvient à ses fins : réunir en studio des frères d’écriture de cultures différentes et faire chanter des compagnons dans les salles de spectacles. « Le chant corse est notre oxygène, souligne Jean-François
Bernardini, surtout quand on vient d’où on vient (ndlr. Tagliu Isulaccia, petit village corse). Il y a une joie du monde blessée et aussi une joie corse qui est blessée, ça active le système immunitaire ! Je pense que les artistes doivent servir à ouvrir des cœurs, des consciences, à mettre de la lumière sur des choses. Ils ont le devoir d’interroger, de s’indigner. Un titre d’album comme GIOIA ça fait du bien. Il s’agit de la joie de l’être, pas celle de l’avoir qui se vend ou s’achète mais celle qui donne la responsabilité du lien, du commun. » « La joie est un médium d’énergie » Alors quand Grand Corps Malade se joint à cette joie, pour I Muvrini c’est « 400 villages de Corse et la banlieue qui se retrouvent. Il ne faut pas être aveugle des uns et des autres, tout cela a tellement de sens même si c’est une minuscule étape vers une terre nouvelle. » Conquérir le monde avec la langue de son pays, de son village a toujours été la ligne de conduite d’I Muvrini. « Qu’est-ce qui a plus de sens aujourd’hui que le berceau paysan d’où on vient et qui doit faire école ? On porte cette voix et il se trouve qu’il y a des milliers de gens qui se reconnaisse dans nos chansons. On dit des choses simples et saines et pourtant aujourd’hui ce ne sont pas ces choses là que l’on entend en premier mais on entend ceux qui crient fort et médisent. La joie est un médium d’énergie incroyable, elle est une force transformante. » Pour I Muvrini, le calcul ou le plan de carrière ça ne fait pas partie de son vocabulaire et le groupe a, à sa cause, toute acquise la fidélité de sa maison depuis des années : « la non superficialité est une valeur ressource, notre musique est une source, elle nourrit. On vit dans un monde qui n’est jamais rassasié et nous, on n’a pas encore assez chanté dans la langue corse ! » Sophie Pajot/Photos : Lionel Gasperini GIOIA, l’album, sortie le 22 mars- Columbia/SonyMusic Concert I Muvrini, 27 mars, Zénith de Paris. Réservations sur www.zenith-paris.com Écouter I Muvrini avec Grand Corps Malade http://www.telefonica.net/web2/muvrini-corcega/IL Y A UN MONDE DE… MUSIQUE Izarry Avec sa petite gueule de beau gosse, Izarry craignait d’être taxé de superficialité. Aucun risque quand on entend les textes poétiques et inspirés qu’écrit ce jeune homme de 25 ans. Les jeunes filles lui trouvent des ressemblances physiques avec le beau ténébreux de Twilight et c’est vrai qu’il est sombre et mature. Qui d’autre aurait, aussi jeune, pris le parti de composer à la demande de la famille Imbert, une mélodie à la mémoire de Vincent ! Une belle composition » Souviens-toi » que vous pouvez écouter sur youtube et qui ne figure pas sur l’album. C’est seulement parce qu’il a été touché par cette triste histoire qu’il a accepté de composer la musique. Retour sur son album » Toute la distance » dont il est auteur, compositeur, interprète et arrangeur guitare et piano. Un album très agréable à écouter mais qu’il faut entendre tant les textes sont fins, ciselés, sculptés. Quant aux mélodies elles entrent par une oreille et ne ressortent pas ! On comprend mieux pourquoi il peut rester enfermé chez lui des jours durant pour écrire et composer. Ses références : Saez, Zazi et Noir Désir. Est-ce un hasard quand on sait que petit, il accompagnait son père technicien du son, sur les concerts de Noir Désir. De là à dire qu’il a baigné dedans ! ? Après avoir vendu plus de 1000 albums depuis son site officiel, son album s’achète désormais sur les points de ventes habituels. J.L. Écouter Souviens-toi sur : http://www.youtube.com/watch ? v=Y_hI8ZTYE9k En savoir plus sur : www.izarry.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 1La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 2-3La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 4-5La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 6-7La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 8-9La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 10-11La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 12-13La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 14-15La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 16-17La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 18-19La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 20-21La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 22-23La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 24-25La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 26-27La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 28-29La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 30-31La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 32-33La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 34-35La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 36-37La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 38-39La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 40-41La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 42-43La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 44-45La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 46-47La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 48-49La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 50-51La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 52-53La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 54-55La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 56-57La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 58-59La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 60-61La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 62-63La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 64-65La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 66-67La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 68-69La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 70-71La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 72-73La Vie Est Belle - Voyages numéro 27 mars 2010 Page 74