La Vie Est Belle - Voyages n°24 novembre 2009
La Vie Est Belle - Voyages n°24 novembre 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de novembre 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LVEB

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 20,1 Mo

  • Dans ce numéro : Histoires de Poufs

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 QUE J’VOUS DISE… Histoire de poufs ! Vous avez sûrement entendu parler de ces énormes salons de déco, super chics où « les professionnels » sont attendus pour adoooorer et commander en 3 heures ou 3 jours mais à Très Grande Vitesse meubles, lampes, tapis, cadeaux, gadgets et poufpouilleries qui atterriront dans les boutiques…pour les 6 prochains mois avant que tout soit oublié, soldé, viré sur le trottoir avant le prochain rassemblement. Car, la déco et la mode même combat ! Ces grands temples sont absolument interdits à monsieur et madame tout le monde et du coup le grand truc des parisiens c’est de trouver un badge gratuit pour y entrer, et s’il faut tuer, mentir ou mettre une fausse barbe, c’est pas un souci (qui se prononce souçaille en ce moment !) Bref si vous n’êtes pas « pro » de quelque chose, impossible d’y mettre un doigt de pied même en payant très très cher. Attention ! Un salon professionnel ça se mérite ! c’est tout de même un marathon indoor où il faut parcourir des centaines d’allées de moquette en évitant les coudes pointus des chiennes de carpette à bronzage continu. Ah oui au fait ! N’oubliez pas que c’est aussi un évènement fashion où il est juste obligatoire de venir avec une tenue étudiée, une coupe de cheveux impeccable, le it bag de la saison, etc. J’y vais toujours avec Amour chéri. On y va à moto comme souvent quand on est sans les gosses (4). Mais si faites un petit effort là ! Le mois dernier je vous raconté le tour du Périgord sur la bête à deux roues surpuissante et tout et tout. Alors pour échapper aux parkings boueux et éloignés à cinq km on fait croire que je suis une VIP arrivant en taxi –moto La vie est belle et on se gare pile devant. On fait juste gaffe de ne pas s’embrasser devant le physio des VIP et hop ni vus, ni reconnus d’ailleurs ! Donc nous voilà errants - heureux - parce que quand même c’est vachement beau - dans l’un de ces énormes hangars. Ce qui nous plait, c’est rêver ou ricaner sur les nouveautés. Pas grave si Amour chéri est plexi, cristal et murs matelassés un peu « Pouf XV » et moi plutôt canapés, créations textiles et design sobre. On s’en tape, je dirai même on s’en sur-tape, on ne va rien acheter surplace de toute façon. Ouf ! Et c’est là que j’ai remarqué LE truc bizarre de la saison ! Attendez que j’vous dise. A force de discrètes mais fréquentes apparitions au ras du sol, comme des champignons en début de saison, je remarque de drôles de petits machins posés dans plusieurs stands. Attendez que je plisse les yeux. Oui, on dirait bien que ce sont des poufs, des bancs, des troncs, des cubes, … des sièges quoi, mais ils sont tous minuscules et donc affreusement bas me dis-je ! Vous allez très vite comprendre comme moi l’ampleur du problème ? ! D’abord, remarquez la hauteur des talons que nous portons ou sommes sensées porter… environ 10 cm pour les plus mémés et jusqu’à 18 pour les plus trendies. Maintenant examinons ces nouveaux sièges, ou plutôt ces reposes-cul au ras des poils, lattes, tapis… vous pensez que vous allez adooorer vous aussi ? Non mais sérieusement là, vous imaginez l’apéro chez des copains un peu chics ? Forcément vous arrivez jolie-jolie en jupette et haut perchée sur des talons de 18 donc. Et là comme il n’y a plus de place dans le canapé-concept-tordu du salon. Vous vous retournez vers quelques galets en feutre posés par terre. Regardant ces trucs, l’air inquiet de la poule qui a trouvé un couteau. Vous demandez en silence
« Comment fait une femme du monde dans ce cas là ? » et vous cherchez mentalement dans vos meilleurs livres de savoir vivre (au secours ! Berthe Bernage, Baronne Staffe, Nadine de Rothschild). Puis vous mentalisez votre situation, la coupe de champagne et votre mini-bouchée vous occupent les mains, youpi l’équilibre ! Vous commencez une descente en position accroupie vers la boule en feutre bleu turquoise qui fait juste 11 cm de haut. Aarrhg ! Vous la voyez l’histoire ? Vous n’allez pas rester debout de toute façon ? Non ! Le choix réside dans les trois positions possibles. Bon, donc, soit vous vous retrouvez accroupie les fesses posées certes mais avec les genoux écartés à hauteur de vos oreilles, le string au vent. Atroce ! Soit vous allongez les jambes sur le côté et là vous frisez la luxation du fémur. Soit vous vous descendez vers le sol tout genoux en avant et glissez le pouf sous la fesse droite au dernier moment. Ouf ! Bref, vous passez la soirée à tirer sur votre jupe en ayant mal partout…à la fierté notamment. Alors la nouvelle mode de la décoration, le « tout bas/très bas » ben, c’est juste trop bas ! Texte Nancy Chabert Illustrations Ty QUE J’VOUS DISE… Droit de réponse J’aime bien écrire des phrases alambiquées qui ne veulent pas dire grand-chose mais que l’on peut distiller avec un air faussement pénétré en cherchant d’un froncement de sourcil l’air entendu d’un public forcément conquis. Oui, c’est moi le pédant des mots, le narcissique du verbe, le chercheur en phrases tartignoles qui a été profondément diffamé dans la Vie est belle n°23 et qui entends, de par le fait, rendre gorge à ce pamphlet d’une mauvaise foi rare. Un matin, il est 10 h quand le texte publié dans La Vie Est Belle me tombe sur la tête. Elle avait osé, la bougresse, elle avait osé d’un trait de plume dévoiler notre intimité périgourdine. Aux yeux de la France, je devenais … un brave type qui avait le sens d’orientation d’un bulot, une espèce de stakhanoviste du kilomètre à moto, un chaud lapin qui devait refroidir ses ardeurs sous une clim hurlante, un garçonnet prépubère au passé trouble avec une mémé et une mobylette bleue, un pagayeur fou, un homme ayant une conversation aussi drôle qu’un banc au point de faire des sodokus à moto…j’en passe et des meilleures. La vérité est ailleurs. Oui oui oui, les virolos en moto, c’est rigolo, Non non non, faut pas chauffer la bête quand il pagaye, Oui oui oui, la fumée d’une mobylette Peugeot SP peut être enivrante Non non non, je n’ai pas eu le droit de mettre la clim à Sarlat, Oui oui oui, la mémée périgourdine est une race de super mémé, Non non non, ya aussi du bon du coté de Vierzon, Oui oui oui, je sais faire des valises, Oui oui oui, cette jeune femme est de mauvaise foi, Oui oui oui, la vie est belle … avec elle ! Amour Chéri La vie est belle 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 1La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 2-3La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 4-5La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 6-7La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 8-9La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 10-11La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 12-13La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 14-15La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 16-17La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 18-19La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 20-21La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 22-23La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 24-25La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 26-27La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 28-29La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 30-31La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 32-33La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 34-35La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 36-37La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 38-39La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 40-41La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 42-43La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 44-45La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 46-47La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 48-49La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 50-51La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 52-53La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 54-55La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 56-57La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 58-59La Vie Est Belle - Voyages numéro 24 novembre 2009 Page 60