La Vie Est Belle - Voyages n°23 octobre 2009
La Vie Est Belle - Voyages n°23 octobre 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de octobre 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LVEB

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 58

  • Taille du fichier PDF : 21,5 Mo

  • Dans ce numéro : Séjour aux Seychelles

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
36 LITTÉROSCOPE LA PROMESSE DU FEU Spécial suspense… L’auteur Mikaël Olliver a reçu le Prix Polar 2003 pour son livre Trois souris aveugles. Avec La promesse du feu, il s’affirme comme l’une des révélations du thriller français. L’histoire. De nos jours sur le tarmac de Marignane retentissent les sirènes et rugissent les moteurs des Canadairs. Ca y est, le premier grand incendie de la saison fait rage et détruit à la vitesse du vent des dizaines d’hectares de garrigue et de forêt. Au coeur du brasier, on découvre un cadavre calciné dans les ruines encore fumantes d’un 4X4. Ce cadavre sera suivi de nombreux autres. Guillaume, le flic et son frère Damien, le gendarme se mettent sur l’enquête et suivent à la trace une photographe de renom obsédée par le feu. Qu’y cherche-t-elle ? La mort, la rédemption, des réponses aux questions qui la hantent depuis l’adolescence, depuis le drame qui a brisé sa vie ? L’enquête est dure à mener et la mort poursuit inexorablement son chemin. M.D. La promesse du feu de Mikaël Ollivier aux éditions Albin Michel. 19,90 €. EXIL INTERMÉDIAIRE Rencontre et séparation… Manhattant, 3 juillet 2008. Une femme est sur le point de quitter l’homme avec lequel elle vit depuis près de dix ans. Le même jour à Paris, une autre jeune femme vient d’embarquer sur un vol pour New York. L’une et l’autre, pour des raisons différentes, vont aborder dans cette ville irrésistible un week-end très particulier, quitter cette sorte d’exil intermédiaire où les a placées leur désir de rupture et tenter de retrouver, au-delà de la mélancolie, ce qui pourrait les affranchir d’une image d’elles-mêmes aujourd’hui dépassées. Ces deux femmes qui ne se ressemblent pas et ne se connaissent pas vont revisiter les dix dernières années qui s’achèvent pour elles dans une ville au symbolisme exacerbé. En trois jours Manhattan va bousculer ces deux femmes, les subjugue et susciter en elles un désir d’amour. J.L. Exil intermédiaire de Céline Curion aux éditions Actes Sud. 21,90 € La vie est belle SAVEUR DU TEMPS Chroniques du temps… Ce recueil qui couvre les chroniques de Jean d’Ormesson de 1948 à aujourd’hui est constitué d’une centaine d’articles parus notamment dans Le Figaro. Tout ce qui fait que l’on aime d’Ormesson est là en concentré. C’est un pur enchantement et avec une passion contagieuse (ouf), l’homme nous livre tous ses coups de coeur pour la vie, l’art, la littérature. Il nous parle de grands auteurs et de moins grands. Sous forme de clin d’oeil, il nous confie quelques secrets de son enfance. Véritable cabinet de curiosités, le livre aime et griffe, encense et casse. Comme l’auteur, ces chroniques sont fraîches, vivifiantes, surprenantes. Elles possèdent ce charme indéfinissable des gens que l’on sait vieux mais qui sont plus jeunes de coeur et d’âme que bien des gens nés après 1990. Et bien sûr ces chroniques dessinent un portrait de leur auteur, témoin ironique et émerveillé de son monde. J.L. Saveur du temps de Jean d’Ormesson aux éditions Héloïse d’Ormesson. 21 €. LES LOOSERS D’HOLLYWOOD Par le frère de Johnny Deep… Scénariste et producteur avec son demi-frère, Johnny Deep, Daniel signe ici son premier roman. Francophile, l’auteur partage son temps entre les USA et la France. Il joue avec talent sur les codes du roman noir et dévoile les dessous, finalement pas glamours du tout, de l’usine à rêves qu’est Hollywood ! Son héros, David Spandau est un ancien cascadeur devenu « privé » àL.A. Il doit découvrir qui menace de mort un jeune comédien en pleine ascension. Tous les suspects sont possibles : un fan illuminé, un adversaire auquel son succès fait de l’ombre, une femme abandonnée qui se venge… Mais au fil de son enquête, Spandau comprend que c’est bien pire et que l’arbre cache une forêt remplie de chausse-trappes. Rentrent alors en scène, un propriétaire de boîte, la mafia, la pègre et des gens du cinéma. Quel cinéma ? A.B. Les loosers d’Hollywood de Daniel Deppaux éditions Presses de la Cité. 19,50 €.
CENT POÈMES DE CHARLES BAUDELAIRE Du spleen à la mort… Baudelaire fut connu comme critique d’art avant d’être reconnu comme poète. En prenant le parti pour les accompagner de ne retenir que des oeuvres -peintures, gravures, caricatures ou photographies- contemporaines de ses poèmes ou suggérés par eux, cette anthologie donne à lire le poète dans son siècle. Elle tente surtout de retrouver son regard sur le Paris où s’égaraient ses RELIRE MAGRITTE 7 clefs pour comprendre une oeuvre d’art… LITTÉROSCOPE flâneries et sur les images, sa grande, son unique, sa primitive passion. Les poèmes en prose, d’ordinaire moins cités, côtoient ici les vers des Fleurs du mal. Du spleen, terreau de ces « fleurs maladives », à la mort « comme un soleil nouveau », on croise les autoportraits travestis de l’artiste, les femmes -muse, madone ou vampire ? - et le rôdeur du Paris de la modernité. Cent poème de Charles Baudelaire, édition réalisée par Laurence Massénat, Préface de Jean Delabroy aux éditions Omnibus. 27 €. L’éditeur, de boeck, affiche clairement ses intentions en annonçant que « ceci n’est pas un livre comme les autres » ! Et c’est vrai. Pour percer le secret du « mystère Magritte », Patrick Souveryns et Pascal Heins nous livrent des clefs de lecture inédites, une visite guidée, un retour à l’image… Partant de l’approche première, émotionnelle et spontanée de l’oeuvre d’art, ils proposent d’aller plus loin et offrent aux spectateurs non initiés des pistes didactiques pour aborder l’oeuvre de Magritte. L’ouvrage est accompagné d’un CD-Rom qui permet de visualiser les oeuvres et offre la possibilité de les projeter pour faire l’objet d’une analyse. Re-lire Magritte de Patrick Souveryns et Pascal Heins aux éditions de boeck. 25 €. La vie est belle BEAUX LIVRES 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 1La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 2-3La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 4-5La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 6-7La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 8-9La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 10-11La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 12-13La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 14-15La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 16-17La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 18-19La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 20-21La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 22-23La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 24-25La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 26-27La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 28-29La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 30-31La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 32-33La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 34-35La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 36-37La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 38-39La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 40-41La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 42-43La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 44-45La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 46-47La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 48-49La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 50-51La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 52-53La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 54-55La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 56-57La Vie Est Belle - Voyages numéro 23 octobre 2009 Page 58