La Vie Est Belle - Voyages n°22 septembre 2009
La Vie Est Belle - Voyages n°22 septembre 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de septembre 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LVEB

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 62

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : Porno-chic attitude

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
48 La vie est belle LONGS COURRIERS En route cocotte ! Cocotte. C’est exactement cela, sous une cape de pluie ou engoncé dans un gore-tex, on transpire, on surchauffe comme une cocotte-minute. Il m'aura fallu trois jours pour comprendre le phénomène et y remédier. Trois jours passés sur les volcans de la cordillère centrale qui domine la vallée où s’étend la capitale du pays : San José. Le Poas et l’Irazu sont tous deux accessibles en voiture. Depuis le parking, il ne faut pas plus de 15 minutes de marche pour pouvoir admirer leurs cratères encore fumants. Ils ont en commun d’être deux strato-volcans dont un des cratères au moins est occupé par un lac. Celui du Poas, qui n'existait pas en 1989, est d’un bleu profond et ses eaux sont extrêmement acides. À sa place gisait un phénomène rare sur terre : une mare de 2 mètres de diamètre de soufre liquide. Les eaux du lac de l’Irazu sont beaucoup moins acides. Lors d’une grande et belle éclaircie matinale, nous avons la chance de voir ses eaux d'un vert émeraude inoubliable. L'in des rangers nous explique que ce volcan de 3 432 mètres était particulièrement actif il y a 40 ans. Il nous raconte en particulier l’éruption importante du 19 mars 1963. San José, à peine 3000 mètres plus bas, étouffa sous une pluie de cendre noire alors que le président John F. Kennedy était en visite officielle dans la capitale du Costa Rica. Aujourd’hui je marche sereine, j’ai la parade, j’ai un parapluie. Je l’ai acheté hier au marché de San Isidro. Il est assez grand pour protéger mon sac à dos de la petite pluie fine qui tombe depuis ce matin. Je peux, grâce à lui, prendre des photos et je ne surchauffe plus. Pourtant ça monte ! 2000 mètres de dénivelée pour rejoindre à 3 300 mètres le refuge Crestones. Nous sommes récompensés de nos efforts. Le lendemain, au sommet du Cerro Chirripo à 3 819 mètres d’altitude, le lever de soleil est une féerie digne de mes imaginations les plus folles. Face à nous les Caraïbes et dans notre dos la côte Pacifique. Juste sublime ! Le Cerro Chirripo est considéré comme la montagne la plus au nord de la Cordillère des Andes. L’autre bout, c’est tout là-bas, au sud, à Ushuaïa à plus de 7 000 kilomètres. Sur le chemin du retour, mais sans pouvoir le voir, nous entendrons le cri si distinctif du toucan.
LONGS COURRIERS Baignade au soleil couchant dans l’Océan Pacifique... Pourtant je ne suis pas très rassurée, le parc national de Manuel Antonio, refuge national de la faune si particulière du Costa Rica. jouxte la plage. Grâce à Maurillo un guide naturaliste, nous avons eu tout le loisir d’observer paresseux, boas, coatis, singes et caïmans... C’est un tout petit parc mais nous y retournons demain car Maurillo nous a assuré que nous verrons un couple de quetzal. Ils nichent toujours non loin de leur arbre préféré : l’avocatier. Les fruits n’ont rien à voir avec ceux que l’on mange chez nous ils sont beaucoup plus petits. Les quetzals les avalent tout rond et recrachent ensuite le noyau. Forêt primaire et mangrove se mélangent dans ce parc pour donner libre cours à une nature néotropicale exubérante. Quand les gros animaux se cachent il y a toujours à voir des dizaines d’espèces d’orchidée et des papillons multicolores à la taille démesurée. Ce soir balade romantique le long de la plage... Enfin romantique... plutôt au rythme des Hola ! Que tal ? car les Ticos (c’est ainsi que l’on nomme les habitants du Costa Rica) sont un brin dragueur... Ce qui dit en passant n’est pas fait pour me déplaire au grand damne de Marc. Il faut bien attiser le feu de temps en temps... Nous apprenons de la serveuse du restaurant, où nous dégustons un « casado » (plat national à base de poisson ou viande accompagné de riz, haricots noirs, légumes, et de bananes plantains) que les conditions météorologiques du Rincon de la Vieja, un autre volcan actif situé au nord du pays sont un peu spéciales. Les vents sont violents et le sommet est souvent assailli par des fortes pluies d’altitudes. Un effet dû à son isolement par rapport aux autres sommets. On nous promet d'autres phénomènes volcaniques comme les solfatares, les geysers et les sources chaudes. Une fois n’est pas coutume nous avons de la chance et nous observons entre deux passages nuageux les deux lacs qui occupent les cratères sommitaux. Suivant la lumière, l'un des lacs change de couleur. Il passe d'un blanc laiteux à un bleu pâle. L’autre très justement nommé : Laguna Dante est très dangereux et il faut prêter attention aux émanations de gaz en s’en approchant. La vie est belle 49



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 1La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 2-3La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 4-5La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 6-7La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 8-9La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 10-11La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 12-13La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 14-15La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 16-17La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 18-19La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 20-21La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 22-23La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 24-25La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 26-27La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 28-29La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 30-31La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 32-33La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 34-35La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 36-37La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 38-39La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 40-41La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 42-43La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 44-45La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 46-47La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 48-49La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 50-51La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 52-53La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 54-55La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 56-57La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 58-59La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 60-61La Vie Est Belle - Voyages numéro 22 septembre 2009 Page 62