La Vie Est Belle - Voyages n°21 juillet 2009
La Vie Est Belle - Voyages n°21 juillet 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de juillet 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LVEB

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 6,2 Mo

  • Dans ce numéro : Bye-bye Michael ! Hommage à M. Jackson

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
44 La vie est belle LONGS COURRIERS San Franciscains sont soucieux de leur cadre de vie. Les premières organisations écologiques sont nées à San Francisco, devenue depuis "capitale" écologique. Ne soyez pas surpris de voir la végétation envahir les rues... chaque brin d’herbe est pris en considération et tous s’appliquent à préserver leur environnement. Avec un peu de chance, vous verrez fleurir la scène suivante. Des plantes vertes posées sur le trottoir et dans leurs pots portent sur une pancarte la mention « take care of us » laissés là par un propriétaire obligé de démanger à l’autre bout du pays. Et croyez-le ou non, les plantes en question ne restent jamais plus de quelques minutes dans la rue. Trois icônes inévitables San Francisco, tel un immense vaisseau paraît attachée à la terre ferme par deux magnifiques ponts : Le Bay Bridge et le Golden Gate Bridge. Le Bay Bridge, long de 7200m, inauguré en 1936, relie San Francisco à Oakland (second plus grand port de Californie) et à Berkeley, siège de la prestigieuse University of California qui fut le siège de toutes les contestations des années 50 à 80. Le Golden Gate Bridge, reliant la ville à la péninsule de Marin, fut inauguré en 1937. Du fait de sa beauté et sa situation, c’est lui qui ouvre la ville sur l’océan, il a volé la vedette au Bay Bridge. La construction du Golden Gate dura 4 ans et fit perdre la vie à de nombreux ouvriers. Il fut longtemps le plus long pont suspendu au monde en totalisant 11 km de long et 27 m de large. Érigé 67 m au-dessus du niveau de la mer, il a fallu 520 000m3 de béton, 1 million de tonnes d’acier et 129 000 km de câbles métalliques pour l’édifier. Avec sa belle couleur rouge orangé qui le fait rayonner telle une icône sur la ville, il est traversé par 17 millions de véhicules par an ! Autre icône incontournable de San Francisco : les cable-cars. Les premières machines furent mises en service le 1er août 1873. On raconte que l’idée de leur installation vint à leur inventeur Andrew Smith Hallidie, quand il vit une voiture à cheval dont les freins avaient rompu dévaler une pente. Quinze ans plus tard, le réseau couvrait 180 km de part et d’autre de la ville. C’est leur installation qui a permis le développement de la ville sur les collines jusque-là inaccessibles du fait de leur inclinaison très accentuée. Aujourd’hui les cable cars (seulement 37 km de rails) sont de véritables
LONGS COURRIERS monuments historiques roulants auxquels les San Franciscains sont particulièrement attachés. Les cable cars sont dotés d’une charmante sonnette que les chauffeurs utilisent pour signaler la priorité du « tramway » sur le reste de la circulation. Le son de cette clochette est l’un des éléments sonores fondateurs de l’ambiance typiquement San Franciscaine ! Vous l’entendez une fois, et pour toujours, vous en conservez le souvenir au fond de votre oreille. À chaque quartier son identité San Francisco est internationale et exerce un brassage permanent de toutes les races et de toutes les origines. À la fois terre de melting pot et d’identité culturelle forte, San Francisco se compose de nombreux quartiers possèdant son identité propre qui le différencie des autres. De Nob Hill, le quartier des millionnaires, où les hôtels sont des palaces de haut rang à … Castro, le quartier gay et lesbien. De South Of Market, (SOMA pour les habitués) qui depuis quelques années se développe autour d’activités artistiques avec les restaurants, les boîtes de nuit et les lofts qui vont avec à… Sunset, un quartier résidentiel, souvent plongé dans le fog du fait de sa proximité avec Ocean Side… De Mission, totalement dédié aux mexicains à … China Town exclusivement chinois… à Little Italy dans North Beach, chaque culture, chaque ethnie possède son district typique. Ce qui me fait dire que pour voir le monde entier d’un seul regard, il faut aller à San Francisco. D’autant que les habitants réussissent le coup de force d’être attachants et authentiquement tolérants. N’est-ce pas à San Francisco que les homosexuels ont trouvé refuge, que les hippies ont lancé « The flower power » à la fin des années soixante et que les premières manifestations anti-guerre du Vietnam ont débuté ? Sans oublier les « Indiens Natifs » bien sûr. C’est San Francisco encore qui totalise le plus grand nombre de manifestation anti-Bush. Castro : le quartier gay et lesbien Savez-vous comment et pourquoi San Francisco fut la première ville américaine à accueillir les homosexuels ? À cause du fameux « renvoi bleu », un document tamponné d’un grand H, issu de l’armée américaine qui refusait, pendant le Seconde Guerre mondiale, d’incorporer des homosexuels dont ses rangs. En La vie est belle 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 1La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 2-3La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 4-5La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 6-7La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 8-9La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 10-11La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 12-13La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 14-15La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 16-17La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 18-19La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 20-21La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 22-23La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 24-25La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 26-27La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 28-29La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 30-31La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 32-33La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 34-35La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 36-37La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 38-39La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 40-41La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 42-43La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 44-45La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 46-47La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 48-49La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 50-51La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 52-53La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 54-55La Vie Est Belle - Voyages numéro 21 juillet 2009 Page 56