La Vie Est Belle - Voyages n°17 25 fév 2009
La Vie Est Belle - Voyages n°17 25 fév 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de 25 fév 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LVEB

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 26

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : La « Vampiremania » : tous vampires pour connaître l'amour

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 LITTÉROSCOPE TOM SAWYER LE RIDEAU DÉCHIRÉ Des aventures à revisiter … Le monde entier connait les aventures fabuleuses de Tom Sawyer pour, dans le meilleur des cas les avoir lues ou dans le pire des cas les avoir vues adaptées, dans une plus ou moins bonne version télévisée. En rééditant ce grand classique, dans une nouvelle traduction plus moderne et plus proche des jeunes, l’éditeur Tristram fait oeuvre de mise en culture. La traduction française rend enfin justice à la saveur et à l’énergie incomparables du texte original. Les enfants et les adolescents de 2009 vont pouvoir découvrir dans cette version « restaurée » toute l’ivresse de l’aventure et de la liberté. Les autres auront le sentiment d’un livre neuf, jamais lu sous cette forme. À tous, bienvenue dans les ruses de Tom Sawyer toujours prêt à se mettre en quatre pour faire une bêtise, échapper à la surveillance de sa tante Polly ou attirer l’attention de la jolie Becky. J.L. Le club des policiers Yiddish de Michael Chabon aux éditions Robert Laffont, 21 €. Un roman sur le secret familial … Elle est presque mariée, déjà maman, a 28 ans, quand son père qu’elle chérit plus que tout est arrêté par la police et emprisonné. Motif : rapt d’enfant ! Son père aurait enlevé une certine Bethany Matthews qui n’est autre qu’elle même. C’est un choc et une plongée dans son passé. Va-t-elle retrouver cette mère inconnue qu’elle croyait morte depuis toujours. Comment défendre ce père qui l’a trahi ? Que dire à sa fille qui dans le même temps va perdre son grand-père et découvrir une grand-mère ? Un roman sur les forces et les faiblesses de la famille, sur les ressorts qui se mettent en route lors de conflits. Un roman aussi sur les engagements et les responsabilités. Comme si quoique l’on fasse, on faisait mal. La réparation est-elle possible et souhaitable ? L’auteur apporte sa réponse à la question. J.L. Le rideau déchiré de Jodi Picoult aux éditions Belfond, 20 €. À LA POINTE DE L’ÉPÉE Une tache de sang dans la neige… Un livre de cape et d’épées qui conte les exploits de Richard Saint Vière, l’une des plus fameux tueurs du quartier des pickpockets et des prostituées. Brillant, impitoyable et violent, ce dandy scandaleux gagne sa vie comme mercenaire. Il vend ses talents de bretteur au plus offrant, sans aucun souci de la morale. Mais tout va se compliquer lorsque, pour de mystérieuses raisons, certains nobles de la Cité décident de se disputer ses services exclusifs. Saint Vière va dès lors se retrouver au cœur d’un inextricable dédale d’intrigues politiques et romanesques qui pourraient bien finir par lui coûter la vie… Tous les ingrédients indispensables sont réunis dans ce roman : complots politiques, duels, passion, vengeance, trahison. L’ensemble manque peut-être un peu d’horizons mais c'est bien ficelé, Ellen Kushner écrit bien et l’on passe un très bon moment avec les deux héros. Notons les deux autres romans qui font suite à Swordspoint : The Fall of the Kings et The Privilege of the Sword et espèrons qu’ils seront traduits en français.J.L. À la pointe de l’épée d’Ellen Kushner aux éditions Calmann-Lévy, 19,90 €. MOTHER INDIA Fresque inoubliable … Nous sommes en 1955. La république d’Inde a 5 ans ! Mîra est la fille cadette d’une famille aisée et cultivée, forcée à s’installer à Delhi suite au partitionnement de l’Inde. Sa soeur, Roopa, ne pense qu’à plaire et poursuit un seul objectif : trouver un mari riche. Leur père, éditeur, prône pour sa femme et ses trois filles l’athéisme et l’émancipation. Au point d’en devenir tyrannique. Mîra a 17 ans quand elle rencontre Dev, un beau chanteur d’origine sociale bien inférieure à Mîra qui s’imagine aux firmaments de Bollywood. Comment se faire une place dans un univers régit par le conservatisme ? Déchirée entre son père, son mari et ses désirs, elle voue une passion exclusive à son fils. Mother India est un grand roman qui développe son récit sur fond de chocs culturels et religieux. Petite histoire de Mîra, qu’on aime et qu’on déteste, dans la grande histoire de la nation indienne, ce roman riche et puissant se lit d’une traite. J.L. Mother India de Manil Suri aux éditions Albin Michel, 22 €. La vie est belle www.lavieestbellemag.com
BORNÉO, au coeur de la forêt primaire Du sens et du fond… Superbe ! Jorge Camilo Valenzuela, photographe et jeune cinéaste aime à se présenter comme « un fils du monde ». Un monde, une planète qu’il arpente du nord au sud et d’est en ouest outillé de ses objectifs, micros et surtout d’une volonté farouche de transmettre. Pour cela il est prêt à tout et notamment à vivre de longs mois en autarcie au coeur des fôrets tropicales pour y traquer la flore et la faune dans tous leurs états. L’homme possède une immense sensibilité, ça se sent dans ses photos et dans les bandes originales qu’il rapporte de ses escapades lointaines. Bornéo, au cour de la forêt primaire, est un véritable panorama sauvage. S’y côtoient orang-outangs massifs (1,50 de haut), minuscules GLOIRE Cynique et drôle … Pourquoi un homme ordinaire reçoit-il les appels téléphoniques destinés à une célébrité ? Pourquoi un acteur ne reçoit-il plus aucun coup de fil ? En Asie centrale un écrivain de roman se perd faute d’avoir un portable qui fonctionne alors qu’un homme d’affaire parvient grâce à son portable à ne pas se trouver là où on le croit. Les arpenteurs du monde » de Daniel Kehlmannqui a battu tous les records de vente avait valu à son jeune auteur le qualificatif de jeune prodige de la littérature allemande. Ce qui est sûr c’est que « Gloire » nous a conquis. En basant toute son architecture narrative sur le principe de neuf histoires qui se suivent, se complètent et s’interpénètrent, l’auteur met son lecteur en état de suspense. Petit à petit les clefs entrouvrent des portes. Se profilent alors les débuts de solutions qui ne sont jamais celles que l’on croit. C’est cynique, drôle, imaginatif, bien écrit. « Gloire » se lit en un souffle qui libère sur nos quotidiens une vague de liberté et d’ironie dont nous manquons. À lire et à offrir ! J.L. Gloire de Daniel Kehlmannchez Actes Sud, 18 €. LITTÉROSCOPE semnopithèques à crête (4 kg) et macaque à queue de cochon aux crocs impressionnants, éléphants pygmées (1,50 à 2 m) et sangliers à barbe (120 kg) et roussettes de Malaisie, un vampire (1,50 m d’envergure). Pour Jorge Camilo Valenzuela, « cette faune unique est constituée d’être vivants qui s’épanouissent dans un magnifique décor et apportent un équilibre à cet écosystème où le plus minuscule reptile ou insecte a un rôle à jouer ». « Je me suis senti à ma place à leurs côtés, je me suis senti utile, avec l’espoir que mon travail pourra contribuer à leur protection et à la préservation de ce patrimoine naturel qui nous est indispensable ». Même si nous ne l’avons pas encore compris ! Les photos offrent un témoignage inégalé… Elles sont si superbes, que lorsque je plonge mon regard dans celui des singes, je ressens leur présence et leur aura alors qu’ils ignorent tout de moi. pour eux, je n’existe pas. Juste revanche des choses. Judith LossmannBornéo, au coeur de la forêt primaire de Jorge Camilo Valenzuela aux éditions Vilo, vendu avec un CD audio, 45 € SEUL DANS LE NOIR Un Auster bien en veine ! L’homme se réveille dans un trou profond aux parois lisses. Au loin, il entend les bruits caractéristiques d’une guerre… Une bataille fait rage quelque part à proximité. Du fond de son trou, il voit les étoiles et la lune. Ainsi le lecteur est-il projeté dans le monde des histoires à dormir debout de Brill. Seul moyen qu’il ait trouvé pour occuper ses innombrables nuits d’insomie. En plaçant sa fiction dans une réalité parallèle, celle d’une guerre civile en Irak, dans un monde où le 11 septembre n’aurait pas eu lieu, Brill s’interroge sur la responsabilité des États- Unis, sur leur manque de conscience ou, en tous cas, sur leur conscience décalée ! Entre les mains de Paul Auster, le sujet fait réfléchir certes mais il divertit et explore les infinis possible de la création littéraire abordant les sujets chers à son oeuvre : la solitude, l’étrange, le manque…S.W. Seul dans le noir de Paul Auster chez Actes Sud, 19,50 € www.lavieestbellemag.com La vie est belle LITTÉROSCOPE 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :