La Vie Est Belle - Voyages n°17 25 fév 2009
La Vie Est Belle - Voyages n°17 25 fév 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de 25 fév 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LVEB

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 26

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : La « Vampiremania » : tous vampires pour connaître l'amour

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 IL Y A UN MONDE... DE THÉÂTRE Un charmant réveillon d’été Pourquoi faire comme tout le monde quand les événements de la vie peuvent vous amener à faire autrement. C’est le cas de ce « Réveillon d’été » qui se joue actuellement à Paris au Théâtre Michel. Depuis la disparition du père une nuit de Noël, chez les Lecharme on a décidé que le réveillon serait moins douloureux s’il était programmé en juin. Dont acte ! La célébration a changé de date et la tradition s’est perpétuée entre les quatre sœurs même après la mort de leur mère. La pièce d’Isabelle de Toledo, « Réveillon d’été » pose donc le décor un soir de juin, dans la maison familiale, à quelques centaines de kilomètres de Paris, et encore habitée par l’une des sœurs, Sophie (Anne Richard, « Boulevard du Palais », sur France 2) et sa fille. Ce rendez-vous exclusivement féminin est l’occasion pour l’auteur de distiller de savoureux dialogues qui font mouche entre des sœurs qui ne se font pas toujours de cadeaux -malgré la fête chrétienne- sur ce qu’elles pensent de l’une ou de l’autre. Pour résumer, une citation de la pièce : « toutes élevées de la même façon mais se ressemblant si peu ! » Ce réveillon a cependant un goût amer avec la décision collégiale à prendre de se séparer ou non de la maison des souvenirs de l’enfance dont l’entretien a un coût et dont le produit de la vente arrangerait bien les affaires de l’une des sœurs. Et puis il y a ce père absent qui préfère ses conquêtes féminines à son rôle de papa faisant le chagrin de sa fille et l’inquiétude de sa mère et de ses tantes. A ce rituel chrétien où le soleil fait la part belle à un été qui s’annonce cette fois-ci plein de bouleversements dans la vie des filles Lecharme vient prendre part une voisine au cœur chagrin et solitaire. Ce « Réveillon de Noël » en été est à juste titre plein de charme et le quatuor des sœurs fonctionne à merveille. Mention spéciale à Annick Blancheteau qui a également co-signée la mise en scène. On peut regretter toutefois quelques longueurs qui cassent le rythme de ces retrouvailles au ton sucré-salé et qui a pour effet de produire des échanges inégaux entre les personnages. On aurait aimé aussi comprendre le choix des extraits des chansons du groupe Abba qui assurent la transition entre les différents tableaux. Ce côté « Mamma Mia » très tendance aurait eu besoin d’être introduit pour créer un lien dans l’histoire même si les sœurs ont grandi dans les années 1970 à l’époque où le groupe suédois faisait un triomphe. Sophie Pajot THEÂTRE « Réveillon d’été », une comédie d’Isabelle de Toledo. Théâtre Michel, 38 rue des Mathurins, Paris 8è. Représentations du mardi au samedi à 21h, samedi 16h30 et dimanche 15h. Places : de 26 € à 34 €. Location au 01 42 63 35 02. La vie est belle www.lavieestbellemag.com
IL Y A UN MONDE... DE SPECTACLE Mado fait son show ! Tout le café du commerce sur scène, avé l’accent en plus… Cette fois, ça y est, Mado va vraiment se produire dans un spectacle. Tout le principe c’est qu’elle nous fait participer à l’organisation de son « chôôôôvebize ». Quand elle entre sur scène avec son marché, poireaux et baguette débordant du panier, elle est fin prête à nous raconter comment elle va organiser son spectacle entre le choix de ses sketches, les conversations de comptoir recueillies au bar de son bistrot et la préparation de la « bouffe » pour toute l’équipe. Par équipe entendez son mari (metteur en scène), son fils (éclairagiste et attaché de presse), son beau-frère et tous les autres. Elle a même trouvé un « reproducteur », c’est dire. S’enchaînent alors des imitations, de la musique et des costumes toujours aussi excentriques pour une galerie de portraits hauts en couleurs. Celui de Marlène Dietrich, alcoolisée, luttant contre une soudaine bourrasque de vent et narrant ses grands rôles avec Weber dans ‘Danacol » et Depardieu dans « Barilla » est inénarrable. C’est à se tordre ! On rit donc beaucoup pendant ce spectacle. D’ailleurs, Noëlle Perna a des fans dans la salle. Venus l’applaudir à Nice, on les sent près à franchir l’Atlantique à la nage pour rire encore. Un beau succès tout à fait mérité. Bien dans l’esprit La Vie Est Belle car, une chose est sûre, pour les imiter aussi bien, elle doit beaucoup les aimer les « gens ». Si vous ratez ce spectacle, rabattez-vous sur « Mado la niçoise » en DVD, toujours dans les bacs. Judith LossmannMado fait son show - Mise en scène d’Alain Sachs - jusqu’au 28 février 2009 au théâtre du Gymnase à 19h45. 38, Bd Bonne Nouvelle. Résa : 01 42 46 79 79. www.theatredugymnase.com. www.lavieestbellemag.com La vie est belle 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :