La Vie Est Belle - Voyages n°16 4 fév 2009
La Vie Est Belle - Voyages n°16 4 fév 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de 4 fév 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LVEB

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : La trash com ! Facettes du Yémen

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
FACETTES DU YÉMEN
LONGS COURRIERS Voyage de toute une vie Tout au bout de la Péninsule Arabique, bordé en sa frontière nord par le Rub’al Khali (le « désert de déserts »), le Yémen est une terre à la fois bénie des dieux et frappée d’indigence. Le paradoxe ici est total, radical. Ancien royaume de la reine de Saba, le Yémen est un pays à nul autre pareil. Paradoxalement, ce voisin des riches états de la Péninsule Arabique en est le parent (très) pauvre. En fait, le pays le plus pauvre du Moyen-Orient mais aussi celui qui a offert, depuis des siècles, à des générations de voyageurs – aventuriers, artistes, poètes, commerçants – les images et les souvenirs les plus fascinants que puisse imaginer un globe trotter. Exceptionnel, le Yémen l'est à plus d'un titre. Ce qui explique sans doute que Rimbaud, Henri de Monfreid, Albert Londres, Joseph Kessel et bien d’autres figures célèbres, grands voyageurs devant l’Éternel, n’aient pas manqué de tomber sous le charme puissant de ce pays à nul autre pareil, l'aient loué ou chanté, d'un siècle à l'autre, alors qu'ils sont restés muets sur le fortuné voisin saoudien ou sur tous les émirats du golfe. C’est pourquoi l’on dit souvent que le Yémen est, cerise sur le gâteau, l’aboutissement de tous les voyages. Cette perle enfoncée dans un coin entre mer Rouge et océan Indien se mérite. Voyager au Yémen reste le privilège de ceux qui ont déjà voyagé ailleurs, longtemps, pour réserver ce voyage-là comme un aboutissement ou un couronnement qui survient après tous les autres dépaysements. Ce qui explique aussi que cette destination attire essentiellement les voyageurs d’âge mûr ayant déjà bourlingué sous toutes les latitudes. Car c’est une fois parvenu aux confins d’une existence bien remplie que l’on peut apprécier la fascination exercée par ce diamant brut qu’est le Yémen. Que l’on visite Sanaa, la capitale historique avec ses maisons à étages, que l’on parcoure les cultures en terrasses surmontées de villages nid d’aigles, que l’on suive les plages de l’ensorcelante mer Rouge, que l’on arpente les vallées de l’Hadramaout ou que l’on se perde au milieu de la végétation sans âge et « préhistorique » de l’île de Socotra, le Yémen est une contrée unique qui vaut à lui seul tous les voyages de la planète. Joyaux d'architecture, cités immémoriales, nature somptueuse ou flamboyante, habité par un peuple de seigneurs, tel est le Yémen : une destination à la beauté tour à tour sophistiquée et sauvage qui reste encore à découvrir. Ceux qui l’ont visité, n’en doutez pas, vous tiendront en tous points les mêmes propos. Alors, quand vous aurez le sentiment d’avoir tout vu et tout connu sur Terre, pensez au Yémen. C’est là que vous attendra la surprise ultime qui vous fera dire : « j’ai voyagé ». Reza A. Nadéri www.lavieestbellemag.com La vie est belle 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :