La Vie Est Belle - Voyages n°15 21 jan 2009
La Vie Est Belle - Voyages n°15 21 jan 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de 21 jan 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LVEB

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : Bons plans anti-crise !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
MUSIQUE 16 IL Y A UN MONDE... DE MUSIQUE L’ÉMOTION SCANDINAVE Jeannette Lindström est suédoise, elle a grandi dans le Jazz et commencé par la scène dès l'age de 16 ans à travers toute la Suède, mais aussi en Europe et aux Etatsunis. Son album « In the Middle of this Riddle » l’a consacré sur la scène internationale comme une révélation du jazz vocal. La découverte de Jeanette Lindström prend des allures de révélation tant le jazz qu’elle délivre allie sincérité, maturité et originalité. Une approche vocale qui met la musicalité en avant sur des textes reflétant les émois intérieurs... Un univers imperceptiblement acidulé, une voix assurée et très délicate s'amusant de volutes ouatées. Personnalité à la fragile élégance, au feeling renversant, sa voix ductile passe des susurrements et des murmures de la ballade, au scat le plus échevelé. Une frissonnante découverte ! À 35 ans seulement, la vocaliste musicienne est présentée par certains comme étant un versant féminin d’Elvis Costello, ou juvénile de Joni Mitchell. Quincy Jones dit d'elle « An old soul in a young singer. She really understands what jazz is allabout ! " Bel Hommage… Jean Loup Guest À écouter « Whistling away the dark » (2006-AMIGO- AMCD.916) VANESSA PARADIS Après le succès de « Divinidylle » orchestré parM, ses 600 000 exemplaires vendus, ses deux Victoires de la Musique, ses deux tubes « Divine Idylle » et « Dès que j’te vois », ce fut la tournée avec 40 dates entre concerts et festivals. Le film de la tournée vient de sortir en Dvd avec une édition limitée collector sous la forme d’un livre-disque panoramique de 100 pages comprenant : le dvd du film d’une durée de 2h30 (les chansons du concert et de nombreuses séquences documentaires), le cd Album de la tournée et une sélection de plus de 90 photos inédites. Le film montre la connivence qui s’est installée au sein de l’équipe pendant cette aventure mais il permet de découvrir ou redécouvrir des arrangements musicaux d’anciennes chansons de l’artiste comme « Joe le taxi », « Dis lui toi que je t’aime ». Très esthétique, le film retrace la montée en puissance de la tournée depuis les premiers réglages au Chabada d’Angers ou aux Arènes de Metz jusqu’au show de Bruxelles en passant par le gig surprise à l’Elysée- Montmartre, la veille du bouquet final à Bercy. Séances de vocalises, vie de groupe, coulisses et interviews, Vanessa Paradis fait partager des moments de doutes, de travail, d’exaltation. Sophie Pajot « DIVINIDYLLE TOUR » chez Universal Music. Prix : NC. Phots : Claude Gassian La vie est belle www.lavieestbellemag.com
DINU LAPATTI : The master pianist ! Une fois encore, EMI Classics donne l’exemple de la qualité et de l’intégrité artistique en éditant, dans un coffret luxueux de sept cd (à un prix très abordable) l’intégralité des enregistrements du grand pianiste roumain Dinu Lipatti, disparu prématurément d’une leucémie. Que de beautés réunies dans ces disques où ce « maître pianiste » parvient constamment à faire chanter son instrument, nous offrant quelques-unes des plus belles gravures et des plus beaux moments d’émotion de l’histoire du piano des années cinquante. Sa première Partita de Bach est simplement exceptionnelle ; ses Valses de Chopin (deux enregistrements distincts : l’un en studio avec quatorze des dix neuf valses et un autre – devenu légendaire – captation de son mémorable (et dernier) récital à Besançon le 16 septembre 1950), toujours vivantes, libres, lyriques et sincères… Sans oublier un mémorable Concerto en la mineur de Schumannavec le « jeune » Herbert Von Karajan et le Philharmonia (1948) puis, deux ans plus tard, l’absolue référence (jusqu’à ce jour) du K 467 de Mozart (le 21ème concerto), avec le même Karajan, à Lucerne cette fois-ci. Petite anecdote, très révélatrice : Karajan, dont la sensiblerie n’était pas précisément le trait de caractère le plus marqué – un doux euphémisme ! – écrit dans ses « Mémoires », à propos de Lipatti : « Ce n’était pas du piano, c’était la Musique, affranchie de toute pesanteur terrestre… » On ne saurait mieux dire. Stéphane Blet (Bach, Chopin, Liszt, Mozart, Grieg, Schumann, Bartok, Schubert) 7 CD EMI Classics 2 07318 2 IL Y A UN MONDE... DE MUSIQUE JACKY TERRASSON… un instant d’éternité ! Jacky Terrasson, pianiste de jazz à la réputation internationale, s'est essayé à un exercice aussi intimidant que difficile. Un challenge réussi, dans lequel le pianiste déconstruit les titres repris pour mieux les appréhender sous un nouvel angle, le tout dans une folle turbulence témoignant d'un regain de vitalité. De la forme la plus épurée jouant des silences, à l'allure débridée la plus percussive, Jacky Terrasson, avec une approche musicale pleine de souplesse et de fluidité, cultive l'impulsion sous l'influence avouée et assumée de la musique de Bud Powell, Bill Evans, Thélonious Monk... Il constitue pour l’occasion une de ces formations dont on ne se lasse jamais. De celles qui bravent le temps et les courants en vogue, propres à se sublimer et à surprendre, encore et toujours. Jacky Terrasson, qui, après avoir conquis l'Amérique comme le fit jadis Michel Petrucciani, est l'une de ces bénédictions à répétition. Sans plier à la facilité, les trois francs-tireurs parviennent à redéfinir les marges de leur champ de bataille. Puissance de feu et force de frappe intacts ! Du 26 au 28/01 au Sunside, 60 rue des Lombards 75001 Paris Jean Loup Guest www.lavieestbellemag.com La vie est belle 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :