La Vie Est Belle - Voyages n°12 3 déc 2008
La Vie Est Belle - Voyages n°12 3 déc 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de 3 déc 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LVEB

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 26

  • Taille du fichier PDF : 8,1 Mo

  • Dans ce numéro : Le Rouge Parfait : la beauté selon Shiseido

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 A IL Y A UN MONDE... INSOLITE Du vent dans l’éventail Les courants d’air sont à la mode au 2, boulevard de Strasbourg, à Paris, où Anne Hoguet, la dernière éventailliste, perpétue un savoir-faire dans son musée-atelier unique au monde. Une visite dans l’air du temps ! …nne Hoguet, la dernière éventailliste à travailler pour la Haute Couture et le monde du spectacle (opéra, théâtre, cinéma). Dans son musée-atelier, au 3ème étage du 2, boulevard de Strasbourg, à Paris, dans le 10ème arrondissement, cette créatrice, fille et petite-fille de tabletiers, est la seule en France à perpétuer le savoir-faire et les traditions d’un art délicat et fragile à la manière d’un artisan. Nommée Maître d’Art, en 1994, par le Ministère de la Culture et de la Communication, ce titre lui confère la possibilité de ventiler l’héritage d’un métier auprès de jeunes stagiaires se destinant aux métiers d’art. En ouvrant, en 1993, un musée de l’éventail, Anne Hoguet a souhaité aussi faire découvrir au grand public ce qui, pour elle, est, avant d’être un accessoire de luxe, un mode de séduction. « Depuis des années, nous accumulions des pièces de collections, je me suis dit que ces merveilles devaient connaître une deuxième vie. » Le 16 octobre dernier, le musée a fêté ses 15 ans et cet anniversaire est vécu comme une victoire pour la sauvegarde d’un patrimoine qui a dû affronter bien des vents contraires. Sur les 1 200 modèles que compte la collection, une centaine allant du XVIIème siècle à nos jours, sont présentés dans ce musée unique au monde puisque le seul à réunir les techniques de fabrication et des modèles rares. Ces éventails, ornés de scènes galantes, de scènes de la mythologie, de l’Histoire ou de la vie quotidienne, sont à l’abri du vent dans une salle de style Henri II et aux murs tapissés de drap bleu brodé de fleurs de lys au fil d’or. Dans la pièce voisine, l’atelier de l’éventailliste prend ses grands airs avec des établis, des outils, des photographies et des documents évoquant la technique de la conception d’une « L’éventail est de nouveau dans l’air du temps et je m’en réjouis mais ce serait formidable s’il réinvestissait la vie en général en retrouvant aussi son langage quotidien pour communiquer « Anne Hoguet monture d’éventail et de la décoration des feuilles. Ici, on crée, on restaure en travaillant des matières nobles comme le nacre, l’ivoire, l’écaille, le bois précieux, la soie, les plumes, le parchemin et même l’os et des matières considérées plus commodes comme le Plexiglas. Particuliers, collectionneurs, couturiers, costumiers, tous viennent au 2, boulevard de Strasbourg chercher un peu d’air frais ou remettre des airs anciens au goût du jour. 5 000 pièces sont à la vente, toutes précieusement conservées dans d’imposantes armoires à tiroirs non étiquetés. Pour Anne Hoguet, ces tiroirs n’ont pas de secrets, elle en connaît leur contenu sur le bout des doigts. « Il est faux de considérer que l’éventail est un accessoire exclusivement féminin, il est de toutes les fêtes, mariages, bals, carnavals, cérémonies. Les éventails aujourd’hui sont de petites tailles pour les hommes et les enfants y trouvent un intérêt ludique. » Symbole de pouvoir et de séduction, l’éventail ne se porte jamais aussi bien que quand il fonctionne alors pourquoi se priver de faire du vent ! Sophie PAJOT Lire la suite : Le langage de l’évantail sur http://leblogdubuzzexpos.blogspot.com/2008/11/vive-le-vent-au-muse-atelierde.html - Atelier Hoguet Musée de l’Eventail, 2, boulevard de Strasbourg 75010 Paris. Tel : 01 42 08 90 20. Ouvert les lundis, mardis et mercredis de 14h à 18h. Groupe et conférence sur rendez-vous. Dépôt vente et boutique (cadeaux, librairie, vente d’éventails). La vie est belle www.lavieestbellemag.com
La fin des patins ! Philippe Candeloro n’est ni champion du monde, ni champion olympique en patinage amateur mais sa popularité dépasse de loin ce prestigieux palmarès car il a donné à cette discipline un courant d’air vivifiant avec un style décoiffant et un caractère fougueux. Comment oublier la pirouette sur les genoux qui porte son nom, ses séries de sauts pieds joints en avant et son triple axel avec une amplitude exceptionnelle ? Son sens de l’image, des affaires et de la médiatisation ont fait de Candeloro véritable show man, adulé au Japon, qui a su développer sa communication tout en restant dix ans dans le circuit professionnel aux Etats-Unis. A 36 ans, le patineur raccroche ses patins mais il a l’élégance de le faire savoir à travers un spectacle intitulé « Hello & Goodbye », dirigée par Olivia, son épouse et la maman de ses trois petites filles. Actuellement en tournée dans toute la France et à l’étranger, « Hello & Goodbye » sonne l’heure de la reconversion pour ce saltimbanque qui prépare la sortie d’un Dvd sur sa vie. La Vie Est Belle. Un spectacle d’adieu. Vraiment ? Philippe Candeloro. Oui, des adieux à ma carrière de sportif. avec un spectacle pour dire que j’ai eu de très bons moments. Ca fait dix ans que je pensais à ce projet de tournée d’adieu. J’y reprends tous les personnages que j’ai interprétés sur la glace comme Lucky Luke, D’Artagnan, Travolta, Le Parrain, Le Samouraï et qui ont marqué ma carrière et le public. IL Y A UN MONDE... DE SPECTACLES « Hello & Goodbye » le spectacle d’adieu de Philippe Candeloro fera une halte à Paris du 19 au 31 décembre 2008. Une manière de passer en revue tous les personnages légendaires qu’il a patinés sur glace ! Avant de découvrir sa vie dans un Dvd en préparation. LVEB. De quoi êtes-vous le plus fier dans votre parcours de patineur amateur ? Ph.C. Je suis content d’avoir laissé une petite trace dans ce milieu où j’ai évolué pendant 27 ans. J’ai une pirouette qui porte mon nom, j’ai marqué les esprits alors que je ne suis ni champion olympique, ni champion du monde. J’ai fait dix ans de carrière extraordinaire en professionnel aux Etats-Unis. J’ai patiné devant des millions de personnes, j’ai eu la reconnaissance et la gloire, franchement c’est que du bonheur ! LVEB. La reconversion va avoir quel goût ? Ph.C. Rester conseiller auprès de France Télévisions pour les retransmissions des grands événements en patinage, bien sûr, mais j’ai très envie de devenir comédien, de faire du théâtre et du cinéma. J’espère qu’il va y avoir une rencontre déterminante pour faire le saut d’un monde à l’autre. LVEB. Est-ce que ce caractère fougueux qui a aussi fait votre popularité vous définit bien ? Ph.C. Il a fait ma sympathie et ce serait bien que je reste fougueux encore quelques années. C’est parfois dans l’imprévisible qu’on peut se révéler meilleur. Mais je dirai que des adjectifs comme spontané, sincère et généreux me vont aussi. LVEB. Quel mari et quel papa êtes-vous ? Ph.C. Être père donne à réfléchir autrement sur les conséquences de la vie, sur ses choix professionnels. J’essaie de faire la part des choses et de ne garder que le positif. Mon épouse, Olivia m’a suivi dix ans, elle a assuré la direction artistique de plusieurs de mes spectacles, j’ai une totale confiance en elle. Son métier a plus d’avenir que le mien car je suis l’artiste qui exécute et qui, à un moment donné, est physiquement limité par l’âge. Donc contraint de passer à autre chose ! Propos recueillis par Sophie PAJOT « Hello & Goodbye », le spectacle d’adieu d’après une idée originale de Philippe Candeloro. Direction Artistique : Olivia Candeloro. Chorégraphies : Joseph Arena. Scénographies : Frédéric Cilia. Renseignements/Réservations : Gliss Productions 01 49 65 43 64 + tous points de vente habituels www.lavieestbellemag.com La vie est belle 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :