La Terrasse n°285 mars 2020
La Terrasse n°285 mars 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°285 de mars 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Eliaz éditions

  • Format : (274 x 410) mm

  • Nombre de pages : 88

  • Taille du fichier PDF : 23,4 Mo

  • Dans ce numéro : les talents européens du théâtre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 88  |  Aller à la page   OK
88
56 jazz/musiques du monde/chanson la terrasse 285 mars 2020 Benno Tobler Nada Žgank focus Festival Programme Commun à Lausanne  : une créativité débridée au cœur de l’Europe Festival international des arts de la scène, Programme Commun rend visibles du 25 mars au 5 avril 2020 la créativité et la vitalité de la scène contemporaine suisse, et convoque aussi des talents européens reconnus. Tous mettent en œuvre des démarches artistiques fortes où l’audace des formes et la hardiesse des idées entrent en dialogue, dépassant ainsi les clivages disciplinaires. Fort de la mutualisation des énergies lausannoises rassemblant le Théâtre Vidy-Lausanne dirigé par Vincent Baudriller et l’Arsenic piloté par Patrick de Rham, auxquels s’associe le Théâtre Sévelin 36, le Festival rayonne, bouscule et pense intensément notre présent. Théâtre Vidy-Lausanne/concept et mes Stefan Kaegi/Rimini Protokoll Société en chantier Après y avoir présenté Nachlass-Pièces sans personnes, Cargo Congo-Lausanne et Les Trombones de La Havane, Stefan Kaegi crée à Vidy Société en chantier. Comme toujours une forme immersive, éclairant le réel de manière surprenante et saisissante. Stefan Kaegi explore toujours à travers les dispositifs originaux qu’il crée des pans inattendus de réel, révélant certains paradoxes et dysfonctionnements, éclairant les manières dont la vie est impactée par les rouages économiques. Cette nouvelle création invite le public à devenir observateur et protagoniste de l’action au cœur d’un microcosme complexe  : un chantier en construction. Scindés en huit groupes se déplaçant d’un espace à l’autre, les spectateurs découvrent des points de vue contradictoires, interrogeant notamment la relation entre poli- Théâtre Vidy Lausanne/d’après Kamel Daoud/MEs Nicolas StemannContre-enquêtes Partant de Meursault contre-enquête, de l’auteur algérien Kamel Daoud, Nicolas Stemannquestionne les relations qui unissent les cultures maghrébines et européennes. On dit de lui qu’il est l’une des voix les plus singulières de la littérature francophone. Connu pour s’engager contre la radicalisation religieuse, ainsi que contre l’hypocrisie postcoloniale, Kamel Daoud a écrit Meursault contre-enquête, roman qui donne la parole au frère de l’Arabe tué dans L’Etranger d’Albert Camus. S’inspirant de ce texte publié en 2014, le metteur en scène allemand Nicolas Stemanncrée un spectacle au sein duquel Arsenic/performance et chor. Florentina Holzinger TANZ Après Apollon Musagète, Florentina Holzinger continue de secouer le répertoire avec son dernier spectacle TANZ, s’inspirant de La Sylphide. Artiste autrichienne, Florentina Holzinger questionne dans ses spectacles le ballet, pour lequel elle nourrit un sentiment d’attraction/répulsion, ainsi que sa représentation des corps féminins, les tensions entre culture élitiste et divertissement. Après avoir notamment livré sa version contemporaine et féministe de l’Apollon Musagète de George Balanchine, la chorégraphe et danseuse s’attaque avec TANZ à la romantique Sylphide et à ses fameuses nymphes. Revendi- Et aussi… Émilie Charriot, Outrage au public de Peter Handke. Selon son auteur, « un spectacle où il n’y a rien à voir ». C’est justement ce qui motive émilie Charriot, qui préfère travailler sur le lien entre scène et salle que sur le spectaculaire. Théâtre Vidy- Lausanne Marco Berrettini, No Paraderan. Reprise d’une œuvre qui fit scandale en 2004, où Marco Berrettini et les siens s’inspirent librement du célèbre Parade (1917), et déjouent totalement les attentes. Arsenic ZOO/Thomas Hauert, If Only. Six danseurs dont Thomas Hauert explorent les ressorts de la C. Wilmart Société en chantier, avec ses spectateurs munis de casques. tique publique et intérêts privés. Aux côtés de huit experts  : un entrepreneur, un ouvrier, un urbaniste, une conseillère en investissement, une travailleuse chinoise, un avocat, une représentante de Transparency International et un… myrmécologue, spécialiste des fourmis, insectes bâtisseurs. Soit un vaste chantier de la pensée ! Agnès Santi Théâtre Vidy-Lausanne. Du 19 mars au 5 avril 2020. Contre-enquêtes interroge l’histoire. deux personnages (l’un d’origine maghrébine, l’autre de parents pieds-noirs) se disputent le statut de victime. Une façon de réinterroger le poids de l’histoire pour inventer un autre présent. Manuel Piolat Soleymat Théâtre Vidy Lausanne. Du 25 au 29 mars 2020. TANZ, une preformance. quant une affiliation aux freak shows, assumant un penchant pour le trash, elle met en scène neuf combattantes âgées de 20 à 80 ans dans une performance rituelle et acrobatique vertigineuse filmée en direct. Delphine Baffour Arsenic. Du 2 au 5 avril. vulnérabilité, accompagnés par Thirteen Harmonies de John Cage. Théâtre Sévelin 36 Alexandra Bachzetsis, Chasing a Ghost. La chorégraphe alémanique active le principe du redoublement des corps pour troubler et transformer l’archétype du duo. Théâtre Vidy-Lausanne Simon Senn, Be Arielle F. Le plasticien et vidéaste met en scène une expérience troublante. Suite à l’achat de la réplique numérique d’un corps féminin, il part à la rencontre de la jeune femme qui l’a mise en ligne. Théâtre Vidy-Lausanne Théo Mercier/Steven Michel, BIG SISTERS. Le plasticien et le chorégraphe reviennent à Vidy et y Arsenic/DE Thomas Bernhard/mes Marion Duval, Camille Mermet ET Aurélien Patouillard Avant la retraite La banalité du mal vue par Thomas Bernhard et portée par un trio d’artistes hors normes, c’est Avant la retraite. Le retour sur scène d’Avant la retraite de Thomas Bernhard en dit évidemment long sur notre époque. Réunion d’un ancien SS reconverti en juge de sa petite ville et de ses deux sœurs, la pièce raconte comment le nazisme se recycle dans le présent. Texte publié en 1978, d’une actualité aiguë à l’heure où l’extrême droite semble irrésistiblement progresser en Europe, Avant la retraite sera mis en scène et interprété par Marion Duval, Camille Mermet et Aurélien Arsenic/création François Gremaud ET Victor Lenoble Pièce sans acteur(s) Dans le sillage de Partition(s), créé dans le cadre de Programme Commun 2018, François Gremaud et Victor Lenoble osent faire disparaître l’acteur. Une expérimentation stimulante et joyeuse. Leur première collaboration fit naître une performance ludique explorant finement ce qui engendre une partition… puis une autre. Connu aussi comme auteur et metteur en scène de l’épatant Phèdre (!) , François Gremaud retrouve Victor Lenoble pour un défi d’envergure  : la création d’une pièce sans acteur(s), pièce bien entendu « drôle, simple, poétique, philosophique… » Dans un espace nu à l’exception de deux enceintes, les acteurs n’apparaissent plus qu’à travers quelques lettres blanches Théâtre Vidy Lausanne/conception Marie-Caroline Hominal/chor. et performance Marie-Caroline Hominal ET Nelisiwe Xaba Hominal/Xaba Marie-Caroline Hominal poursuit avec ce duo une série entamée en 2015 sur la notion d’auteur, invitant chaque fois un artiste à partager sa réflexion. Comme le titre du spectacle l’indique, c’est Nelisiwe Xaba qui a rejoint la performeuse sur son projet. Entre la Suissesse et la Sud-africaine, des milliers de kilomètres, qui n’ont rien empêché d’une rencontre qui est autant celle de deux femmes que celle de deux cultures… Le terrain était déjà bien préparé, les deux artistes ayant fait une partie de leurs études ensemble à Londres, avant de devenir de véritables électrons libres de la scène contem- présentent une fresque kaléidoscopique sur les femmes et leurs représentations, avec quatre danseuses de 23 à 65 ans. Théâtre Vidy-Lausanne Alex Baczynski-Jenkins, Untitled (Holding Horizon). Arsenic Olivia Pedroli, Les Volontés. Théâtre Vidy- Lausanne Augustin Rebetez/Niklas Blomberg, Voodoo Sandwich. Théâtre Vidy-Lausanne Chiara Bersani, Seeking Unicorns. Théâtre Sévelin 36 Julie Monot, Démons sans qualité. Arsenic Pauline Boudry/Renate Lorenz, Moving Backwards. Arsenic Exposition. Daphné Bengoa, Fernand Pouillon et l’Algérie Des vies et une architecture. Théâtre Vidy-Lausanne D. R. François Gremaud et Victor Lenoble Isabelle Meister Marion Duval, Camille Mermet et Aurélien Patouillard. Patouillard. La promesse de voir soulignés le grotesque des situations et la monstruosité de personnages qui n’empêchent pas, rappellent les artistes, que malgré leurs propos insoutenables, « il reste possible de s’identifier à eux ». éric Demey Arsenic. Du 19 au 29 mars 2020. Un espace nu pour une pièce sans acteur. qui défilent fort modestement, qui racontent et commentent la fabrication de la pièce en train de se faire. Une disparition qui évoque le roman sans e (sans eux, les disparus) de Georges Perec, une absence qui interroge par l’absurde ce que signifie être présent sur scène ou au monde. Minimaliste ? Pas si sûr… Agnès Santi Arsenic. Du 2 au 5 avril 2020. Un dialogue entre Hominal et Xaba. poraine. Hominal/Xaba joue sur la présence des deux femmes dans un environnement très fort  : de larges lés de tissus rythment l’espace verticalement, offrant un kaléidoscope de couleurs et de motifs reflétés par un sol-miroir, où les corps tissent un véritable dialogue. Nathalie Yokel Théâtre Vidy Lausanne. Du 31 mars au 1er avril 2020. Programme commun, du 25 mars au 5 avril 2020. Théâtre de Vidy, av. E.-H. Jaques-Dalcroze 5, 1007 Lausanne. Tél. +41 21 619 45 44. Arsenic, Centre d’art scénique contemporain, 57 rue de Genève, 1004 Lausanne. Tél. + 41 21 625 11 36. Théâtre Sévelin 36, 10004 Lausanne. Tél. +41 2 620 00 10. www.programme-commun.ch



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 1La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 2-3La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 4-5La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 6-7La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 8-9La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 10-11La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 12-13La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 14-15La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 16-17La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 18-19La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 20-21La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 22-23La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 24-25La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 26-27La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 28-29La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 30-31La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 32-33La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 34-35La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 36-37La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 38-39La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 40-41La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 42-43La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 44-45La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 46-47La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 48-49La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 50-51La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 52-53La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 54-55La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 56-57La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 58-59La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 60-61La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 62-63La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 64-65La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 66-67La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 68-69La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 70-71La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 72-73La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 74-75La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 76-77La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 78-79La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 80-81La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 82-83La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 84-85La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 86-87La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 88