La Terrasse n°285 mars 2020
La Terrasse n°285 mars 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°285 de mars 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Eliaz éditions

  • Format : (274 x 410) mm

  • Nombre de pages : 88

  • Taille du fichier PDF : 23,4 Mo

  • Dans ce numéro : les talents européens du théâtre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
hors-série – visages de la danse 2020 XXII la terrasse 285 mars 2020.11. 141111'meg" PiAlk Tom Henni Châteauvallon scène nationale Ollioules Festival PLAA.i'è d’été TE DANfr 2i z Orient — Occident PROVENCE ALPES CÔTE D'AZUR Lec. mn Y A 9.r. : C'Groupe Acrobatique fe L É de 82 1. Tanger Fn vf/.1 jae ; E w 1". 2 A é (I)C.. A I.. L Anne Teresa De Keersmaeker év.PJF. !. f 01 L iolrrL. Emanuel Gat Dance ● Lisa Simone Lé.1'A Ai ; I" Ii L f Dhafer Youssef ● Charles Berling Shani Diluka ● Patrice Thibaud Rocío Molina ● Manuel Liñan GUID Preljocaj ● SECESSION ORCHESTRA et bien d’autres artistes..., -.7 13i, 7- - r LE DÉPARTEMENT A., A r : 26 juin — 25 juillet Danse — Cirque — Concerts — Conférences — Théâtre — Ateliers de Châteauvallon chateauvallon.com chateauvallon-liberte.fr T. 04 94 22 02 02 04 98 00 56 76 aine.3'cséëaa:u, unr, événement côte d'azur I e i erama Ihrocks.com bléll mai entretien/Sidi Larbi Cherkaoui Danser la communauté La Villette/Chor. Sidi Larbi Cherkaoui/GöteborgsOperans Danskompani ET Eastman Depuis 2014, Sidi Larbi Cherkaoui a déployé une réflexion sur l’humanité et la communauté à travers les pièces Noetic et Icon. Il crée cette année Stoic, le dernier volet du triptyque, une pièce dansée très théâtrale, qui a comme point de départ la sagesse stoïcienne. Stoic clôt un triptyque composé de avec Noetic (2014) et Icon (2016), monté avec la troupe du GöteborgsOperans Danskompani. Quelle est la place de ce dernier chapitre dans la trilogie ? Sidi Larbi Cherkaoui  : Noetic, Icon et Stoic dépeignent trois manières de s’organiser en tant que société. Dans Noetic, il y avait une structure très mathématique, une conscience de l’énergie éternelle qui constitue l’être humain. Puis, Icon dévoilait un univers terrien, où il était question de vider la terre de ses ressources, de la finalité de l’humain et de la fin de l’Humanité. Pour Stoic, ma réflexion fut moinsésotérique, plus concrète, car il y est question de la philosophie grecque stoïcienne, qui est très pragmatique. Je suis aussi retourné à des sources théâtrales présentes dans mes précédentes pièces, avec une mise Le CCN Ballet de Lorraine dévoile son Programme 3. en scène à la limite du pantomime. Les interprètes incarnent une communauté mondaine  : ils sont accros à la cigarette, à leur téléphone, à regarder de l’art… Mais au fil de la pièce leur masque va tomber. Stoic est le début d’une réflexion, car j’aimerais explorer davantage cette piste du stoïcisme. Pourquoi vous être penché sur cette philosophie ? S.L.C.  : Le stoïcisme m’intéresse particulièrement en ce moment, car il fait partie de mon cheminement personnel. Cette manière de rester observateur de tout ce qui nous arrive, de cultiver un rapport très serein au monde, m’est apparue nécessaire en ce moment. Il y a tellement d’émotion et de dramatisation dans les médias, dans la politique. Nous avons besoin de retourner vers ces sources Loïc Touzé, Maud Le Pladec et le Ballet de Lorraine Région/Opéra national de Lorraine/Chor. Maud Le Pladec/Loïc Touzé À chaque printemps, le remarquable Ballet de Lorraine présente de nouvelles créations, toujours très attendues. Cette saison, Loïc Touzé et Maud Le Pladec sont les chorégraphes de ce Programme 3, avec respectivement No Oco et Static Shot. Au mois de mai prochain les toujours excellents danseurs du Ballet de Lorraine expérimenteront deux nouvelles écritures. En effet ses directeurs, Petter Jacobsson et Thomas Caley, invitent Loïc Touzé et celle qui fut son interprète, Maud Le Pladec, à réaliser pour eux deux créations. Le premier, qui voit dans le geste dansé « une aventure, une promesse de transformation et d’émancipation » s’appuiera sur sa rencontre avec ses interprètes pour imaginer No Oco. Avec pour intention préalable notamment « le non-formé, l’inorganisé, le libre de structure, ce qu’il y a de plus fondamental dans un être, la matière passive qui reçoit le rythme », il fera advenir les mouvements collectivement pour qu’ils deviennent danse. Un climax permanent Quant à Maud Le Pladec, la musique est toujours intimement liée à son écriture chorégraphique. Pour Static Shot, qui réunira les vingt-quatre danseurs de la compagnie, elle retrouvera le compositeur Pete Harden, fidèle complice, auquel sera associée la compositrice et DJ Chloé Thévenin. Pour cet opus, entre pièce chorégraphique et dispositif cinématographique, la directrice du CCN d’Orléans inventera une énergie toujours au zénith, un climax permanent. « Comment se pense alors la question de la tension, de l’extase, de la jouissance ensemble ? Mais aussi du relâchement, de la respiration ou de la disparition ? Et si le plaisir devenait un motif de tension ? » s’interroge-t-elle. Delphine Baffour Opéra national de Lorraine, place Stanislas, 54000 Nancy. Du 27 au 29 mai à 20h, le 31 mai à 15h. Tél. 03 83 85 69 08. La Terrasse, premier média arts vivants en France Emilie Salquèbre
Mats Backer Philippe Savoir Les troupes Eastman et GöteborgsOperans Donskompani, dans Stoic, évoluant dans le décor en béton d’Hans Op de Beeck. « Stoic est le début d’une réflexion, car j’aimerais explorer davantage cette piste du stoïcisme. » de notre société pour retrouver une forme de clarté. Les contrastes sont aussi frappants dans cette création  : le décor sous la forme d’une bibliothèque en béton, les costumes années 50, des musiques japonaise et arabe. Quel est le lien entre ces éléments, qui semblent de prime abord très hétéroclites ? S.L.C.  : Ils font tous partie de mon vécu. D’une manière ou d’une autre je m’y sens connecté. Il y a la tradition musicale arabe, que j’ai héritée de mon père, incarnée par le chanteur MohammedEl Arabi-Serghini, et la tradition musicale japonaise à laquelle je suis attaché Mickaël Phelippeau, invité spécial de la scène nationale d’Aubusson., -i, 7 -.431 , : ? r portrait car j’entretiens des liens très forts avec le Japon. J’ai collaboré avec Hans Op de Beeck à la scénographie, qui est flamand comme moi et dont l’univers absurde me parle. Il nous plonge dans le monde des années 40-50, très inspiré de Jacques Tati, où les rôles des hommes et de femmes sont particulièrement genrés. Il y a un côté très cliché, que je voulais accentuer pour mieux l’interroger. Car dans notre société, tout est balisé en fonction des normes de genres et de nos cultures. S’extirper de ces chemins pour trouver un espace de liberté est très compliqué ! Il y a comme une forme d’injustice constante, qui nous oblige à être une chose et pas une autre. Propos recueillis par Belinda Mathieu Grande Halle de la Villette, 211 av. Jean-Jaurès, 75019 Paris. Du 14 au 17 mai 2020. Du jeudi au samedi à 20h. Dimanche à 16h. Tél. 01 40 03 75 75. Les vagabondages de Mickaël Phelippeau Scène nationale d’Aubusson/Chor. Mickaël Phelippeau À la scène nationale d’Aubusson, la notion de développement chorégraphique est prise à bras-le-corps à travers un ambitieux programme qui fait se rencontrer le répertoire et le territoire. Cette année, c’est Mickaël Phelippeau qui relève le défi. Ce serait une erreur de résumer cet artiste à une couleur – en l’occurrence le jaune, qu’il porte constamment et sans modération, jusqu’à la distiller dans ses pièces. Mickaël Phelippeau est davantage un homme de nuances, avide de découvertes, ouvert aux regards pluriels, curieux des choses et des êtres dans leur multiplicité. À l’image de sa démarche artistique, entièrement fondée sur la rencontre avec une personne ou un groupe. À la rencontre de Françoise et Alice En effet, ce n’est jamais un thème, une obsession, une revendication, qui président à son acte de création. Il y a toujours, avant l’idée même du spectacle, la flamme de l’humain, l’étincelle de l’intime qui entraînent la flânerie et la réflexion du chorégraphe autour de ce qui anime un individu ou une communauté. En témoignent les pièces précédemment montrées à Aubusson  : Chorus, qui met en scène une chorale dans le minimalisme d’une phrase de Bach, Pour Ethan, dans laquelle un jeune homme rencontré en Bretagne livre ses aspirations et son identité, ou Membre fantôme, sans doute le plus personnel des portraits, puisqu’il se met lui-même à nu. Le programme Danses Vagabondes en Limousin nous révèle encore d’autres aspects de son travail de portrait  : il met à bas les clichés autour des femmes Footballeuses à partir de ses rencontres au sein de clubs de foot féminin, ou autour des habitants des quartiers nord de Marseille à travers la figure du jeune Heddy. Mais c’est avec De Françoise à Alice, qui verra bientôt le jour, qu’il part en campagne sur le territoire de la Creuse  : s’y dessine le portrait d’une mère et de sa fille trisomique, à travers le regard et la sensibilité du chorégraphe. Nathalie Yokel Scène nationale d’Aubusson, av. des Lissiers, 23200 Aubusson. Danses Vagabondes en Limousin, du 7 au 17 mai 2020. Tél. 05 55 83 09 09. De Françoise à Alice, le 7 mai 2020 à la Pépinière d’Aubusson, le 14 à la salle des fêtes d’Auzances, le 15 à la salle des fêtes de Faux-la-Montagne, le 17 au Centre International d’Art et de Paysage de l’Ile de la Vassivière. Juste Heddy, suivi de Footballeuses, le 16 mai à 19h30 à la scène nationale d’Aubusson. Partenariats, contactez-nous/01 53 02 06 60 ou la.terrasse@wanadoo.fr ocus C M Y CM MY CY CMY K TDH20_terrasse_DOC.pdf 1 12/02/2020 11:04 30 MAI - 13 JUIN 2020 ANNE TERESA DE KEERSMAEKER PHILIPPE MÉNARD AVEC LES AMATEURS DU GSIC (GROUPE SPÉCIAL D'IMMERGENCE CHORÉGRAPHIQUE) ET DES HABITANTS DE TOURS NICOLE MOSSOUX & PATRICK BONTÉ JEAN-CHRISTOPHE BLETON EMMANUEL EGGERMONT (ARTISTE ASSOCIÉ) VINCENT DUPONT THOMAS LEBRUN ATELIER CHORÉGRAPHIQUE DU CCNT (CRÉATION AMATEURS) COLINE, FORMATION PROFESSIONNELLE DU DANSEUR INTERPRÈTE OUSMANE SY CLAUDE BRUMACHON & BENJAMIN LAMARCHE HÉLA FATTOUMI & ÉRIC LAMOUREUX GLADYS DEMBA HUBERT PETIT-PHAR DJ MOULINEX 02 18 75 12 12 WWW.CCNTOURS.COM Anne Teresa de Keersmaeker, Fase Anne Van Aerschot. hors-série – visages de la danse 2020 XXIII la terrasse 285 mars 2020



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 1La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 2-3La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 4-5La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 6-7La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 8-9La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 10-11La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 12-13La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 14-15La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 16-17La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 18-19La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 20-21La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 22-23La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 24-25La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 26-27La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 28-29La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 30-31La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 32-33La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 34-35La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 36-37La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 38-39La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 40-41La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 42-43La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 44-45La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 46-47La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 48-49La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 50-51La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 52-53La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 54-55La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 56-57La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 58-59La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 60-61La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 62-63La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 64-65La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 66-67La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 68-69La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 70-71La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 72-73La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 74-75La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 76-77La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 78-79La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 80-81La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 82-83La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 84-85La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 86-87La Terrasse numéro 285 mars 2020 Page 88