La Terrasse n°283 janvier 2020
La Terrasse n°283 janvier 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°283 de janvier 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Eliaz éditions

  • Format : (274 x 410) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 16,8 Mo

  • Dans ce numéro : le Banquet de Mathilda May.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
danse 40 la terrasse 283 janvier 2020 VINCENT THOMASSET DANSE – THÉÂTRE MERCREDI 5 ET JEUDI 6 FÉVRIER 2020 WWW.CARREAUDUTEMPLE.EU 01 83 81 93 30 JEUDI 23 ET VENDREDI 24 JANVIER MAISON DE LA MUSIQUE FLAMENCO el amor burjo Israel GAlvan 19-20\4111li siiiiiii Siii4441%iiimmon ii4448.1 11114eie%miiiimimma innommum rWri\J Maison de la MUSIQUE de nanterre www.maisondelamusique.eu IMJRIE DE NANTERRE www.nanterre.fr 0 ! ! tietene *AP LA TERRASSE 187x121(EL AMOR BURJO).indd 1 20/11/2019 17:42 M Nouveau  : le festival Waterproof à Rennes région/Centre Chorégraphique National de Rennes Faire ensemble est un des leitmotivs du Centre Chorégraphique National de Rennes. C’est aussi l’esprit de ce festival qui réunit de nombreux acteurs de la ville et de la région autour de la danse. Contre toute attente, ce n’est pas le hip hop qui guide la programmation de Waterproof, même s’il l’irrigue largement. L’attention portée aux partenaires de cette première édition (parmi lesquels des scènes de différentes natures, l’opéra, un musée, d’autres festivals, des conservatoires, des associations…) a permis d’ouvrir la programmation à des projets n’ayant pas la couleur esthétique du nouveau projet du CCN de Rennes. Le travail avec Le Triangle promet par exemple une belle soirée composée du duo entre Thierry Micouin et sa fille Ilana, et de la récente création de Bernard Montet Mon âme pour un baiser. Différents formats de rencontres À Saint-Mélaine, le CCN accueille quant à lui les verbiages de Inging par Simon Tanguy – une folle performance – ou la toute jeune chorégraphe bretonne Jennifer Dubreuil Houthemanndans Voyez comme ON dort. Acoustique, la nouvelle création de Sandrine Lescourant au festival Waterproof. Théâtre de Brétigny/Chor. Leïla Ka/Sylvain Bouillet, Mathieu Desseigne ET Lucien Reynès Pode Ser et La Mécanique des Ombres Cette soirée partagée s’inscrit dans le cycle « La loi du plus fort » imaginé par le Théâtre de Brétigny. Pode Ser, un solo coup de poing de Leïla Ka. Entre le solo coup de poing de Leïla Ka, et le trio inquiétant de Sylvain Bouillet, Mathieu Desseigne et Lucien Reynès, se dégage une idée de la force, parfois sur le fil de la violence – pas forcément physique – que les danseurs subliment par leur virtuosité. Leïla Ka oscille entre féminité renfrognée et combat de boxe. Elle fait éclore un corps prêt aux métamorphoses et aux affrontements dans une énergie proche du hip hop. Les trois garçons ne sont pas non plus éloignés de cette énergie, notamment YoannBohac Toutes fraîchement créées, les pièces d’Anne Nguyen (À mon bel amour) et Sandrine Lescourant (Acoustique) révèlent deux visions du hip hop d’aujourd’hui, quand l’une superpose toutes les influences des danses urbaines actuelles, et l’autre les hybride magnifiquement pour trouver une voie propre. À côté des spectacles d’Ousmane Sy, Bruce Chiefare, Saïdo Lelouh, Orin Camus, Johanna Faye, Alima Rolland ou Sofian Jouini, le festival décline des propositions qui touchent aussi bien au cinéma (avec la présence de Jean-Pierre Thorn ou Thierry Thieû Niang), à la pratique, au battle, à la conférence, à la fête… Soit 68 rendez-vous ! Nathalie Yokel CCNRB, 38 rue Saint-Melaine, Rennes. Du 28 janvier au 13 février 2020. Tél. 02 99 63 88 22. dans leur rapport au sol. Ici, la chute est un motif récurrent, mais elle ne laisse jamais personne sur le carreau  : la chorégraphie, fluide et acrobatique à la fois, combine d’infinies variations où les corps se supportent et s’entraident, dans l’ambigüité de leurs identités voilées. Nathalie Yokel Théâtre de Brétigny, rue Henri-Douard, 91220 Brétigny-sur-Orge. Le 17 janvier 2020 à 20h30. Tél. 01 60 85 20 85. Théâtre de Châtillon/Chor. Jasmine Morand MIRE Jasmine Morand présente pour la première fois en région parisienne son étonnant kaléidoscope corporel MIRE. MIRE de Jasmine Morand. Aux confins de la danse et des arts plastiques, MIRE est une installation performative pour six danseuses et six danseurs. Allongés Jody Carter Céline Michel
Rossi Léonard 13 e Art/Chor. Israel Galván Deux pianistes et un danseur dans une soirée d’exception. "la La Consagración de la primavera Le Sacre du printemps vu par Israel Galván, Sylvie Courvoisier et Cory Smythe… Une affiche exceptionnelle, qui constitue encore une étape dans le parcours du chorégraphe flamenco. M Si on ne compte plus les versions du Sacre prises à bras-le-corps par les chorégraphes depuis sa création – vécue en 1913 comme une œuvre quasi injouable et indansable –, on comprend vite la pertinence de celle-ci dans l’œuvre d’Israel Galván. Ce virtuose du zapateado, qui n’est rien d’autre qu’un grondement provenant des entrailles de la terre, a naturellement trouvé en la partition de Stravinsky une formidable caisse de résonnance à son art. Rajoutons à cela la figure de Nijinski et son geste de bras et de main faunesque que l’on retrouve depuis toujours dans la gestuelle du danseur sévillan, et la connexion est indiscutable ! Dans les pas de Nijinski Le catalyseur du projet a été sans nul doute la grande pianiste et compositrice Sylvie dans une structure circulaire, entièrement dévêtus, ils interprètent une chorégraphie à plat, séquentielle, que viennent magnifier et sculpter des lumières changeantes. Le public, libre de se mouvoir, peut choisir d’admirer les fascinantes rosaces mouvantes que les corps dessinent grâce au miroir géant qui les surplombe, ou de les observer au plus près, à travers quelques fentes verticales découpées dans leur habitacle. Dévoilant la chair autant qu’elle la sublime, la suissesse Jasmine Morand « place le spectateur-voyeur au cœur du sujet ». Quel est notre ressenti face au corps exposé ? Delphine Baffour Théâtre de Châtillon, 3 rue Sadi-Carnot, 92320 Châtillon. Le 17 janvier à 19h et 21h. Tél. 01 55 48 06 90. Durée  : 50 mn. région/La Place de la Danse, CDCN Toulouse – Occitanie/Festival Ici & là Ici, c’est Toulouse, et là, ce sont sept lieux qui s’associent autour de quatorze spectacles sous la houlette du Centre de Développement Chorégraphique occitan. Cette année, La Place de La Danse, Centre de Développement Chorégraphique National de Toulouse, accueille une nouvelle artiste associée pour trois ans. Après Noé Soulier, c’est au tour de Julie Nioche d’inscrire sa démarche dans tous les interstices du projet de la structure, à commencer par son festival. Elle y donne naturellement sa toute S. Gressin Courvoisier, qui a déjà collaboré avec Israel Galván pour La Curva. C’est sur son piano, en off, que se révéla pour lui la puissance du Sacre. La Consegracion de la primavera devient alors, plusieurs années après, un solo accompagné au piano par Sylvie Courvoisier et Cory Smythe dans une réduction à deux mains, suivi d’une composition originale de la pianiste. Israel Gálvan s’en donne à cœur joie pour faire voir et entendre le son de ses pas. Mais, plus encore, la pièce s’hybride sur la vie et l’œuvre de Nijinski, dans laquelle se glisse avec délices le danseur. Nathalie Yokel 13 e Art, 30 av. d’Italie, 75013 Paris. Du 7 au 15 janvier à 20h, le dimanche à 15h. Tél. 01 42 74 22 77. Vague interieur vague, la nouvelle création de Julie Nioche. nouvelle création, Vague intérieur vague, qui, pour être sa (seulement) deuxième pièce de groupe, rend hommage à ce que peut être l’interprète en danse. Quelles sont les sensations et pensées qui le traversent en dansant ? Dans cet élan, le festival n’a pas eu peur de faire la part belle aux pièces de groupe  : Christian Rizzo fait de sa Maison un écrin pour 14 danseurs, tandis que Giselle Vienne réunit une foule dans Crowd, et Marco da Silva Ferreira une communauté dans Bisonte. Chez d’autres, pas besoin de faire masse pour créer l’événement  : Tatiana Julien est exceptionnelle dans son solo Soulèvement, à ne pas manquer. Nathalie Yokel La Place de la Danse, CDCN Toulouse – Occitanie, 5 av. Étienne-Billières, 31300 Toulouse. Du 22 janvier au 7 février 2020. Tél. 05 61 59 98 78.d.r (g ii e 4. tie 9 al... * igi..._ *e.9 eie.. -. 7,, LE THÉÂTRE DE SURESNES JEAN VILAR PRÉSENTE iLye 11 jaN » 02 fév hoRs les MuRs ThéâtRe ANdRé-MalRaux RUeil-MalMaison Navette gratuite depuis Paris RÉSERVATIONS ›01 46 97 98 10 SURESNES-CITES-DANSE.COM PRÉFET DE LA RÉGION D’ILE-DE-FRANCE #SCD conception graphique Adeline Goyet/photo Julien Benhamou – Licences nº 1 1049518 — nº2 1049303 2019 danse 41 la terrasse 283 janvier 2020



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 1La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 2-3La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 4-5La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 6-7La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 8-9La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 10-11La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 12-13La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 14-15La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 16-17La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 18-19La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 20-21La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 22-23La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 24-25La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 26-27La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 28-29La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 30-31La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 32-33La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 34-35La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 36-37La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 38-39La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 40-41La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 42-43La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 44-45La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 46-47La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 48-49La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 50-51La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 52-53La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 54-55La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 56-57La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 58-59La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 60-61La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 62-63La Terrasse numéro 283 janvier 2020 Page 64