La Terrasse n°281 novembre 2019
La Terrasse n°281 novembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°281 de novembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Eliaz éditions

  • Format : (274 x 410) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 18,1 Mo

  • Dans ce numéro : jazz en oppositions.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
théâtre 30 la terrasse 281 novembre 2019 TROIS FEMMES (L’ÉCHAPPÉE) DE ET MISE EN SCÈNE CATHERINE ANNE (ÉD. ACTES SUD-PAPIERS) AVEC CATHERINE HIEGEL, CLOTILDE MOLLET ET MILENA CSERGO THÉÂTRE CONTEMPORAIN DU 27 NOVEMBRE 2019 AU 5 JANVIER 2020 À 19H DU MARDI AU SAMEDI, DIMANCHE À 16H RÉSERVATIONS  : 01 45 44 57 34 Q U I M A N I P U L E Q U I ? La Nuit du Cirque événement/Sur tout le territoire national Il y a eu la Nuit Blanche, la Nuit des Musées… Il faudra désormais compter sur la Nuit du Cirque comme nouvel événement fédérateur, le temps d’une soirée à l’échelon national, pour mettre tout le monde d’accord sur la vitalité du cirque d’aujourd’hui ! Ce 15 novembre, il y aura forcément une Nuit du Cirque près de chez vous  : « tous au cirque » est l’ambition qui fonde cet événement proposé par l’association Territoires de Cirque, dans la perspective de faire vibrer la France entière au rythme d’un art éminemment populaire. Il faut dire que Territoires de Cirque est en elle-même une organisation très fédératrice  : elle regroupe actuellement près d’une quarantaine de structures culturelles d’une grande diversité de tailles, de projets, d’origines, engagées chacune à leur façon dans un soutien au cirque, par la création, la diffusion, et l’attention portée à l’émergence. Depuis 2004, avec l’aide des lieux devenus aujourd’hui les Pôles nationaux cirque, et dans la vague de l’Année des Arts du Cirque, elle œuvre à la reconnaissance de cet art à tous Les nomades arrivent ! Cirque Romanès/PAR Délia ET Alexandre Romanès ET la famille Romanès La fin d’année est souvent synonyme de fête chez les Romanès. Entrons réchauffer nos cœurs sous le chapiteau du square Parodi ! Avec une nouvelle création – Les nomades arrivent ! – le Cirque Romanès ouvre la saison automne-hiver en ré-enchantant le cirque et la culture tzigane. C’est toujours un tourbillon de chants, de danses, de musique, parmi les acrobaties au trapèze ou à la corde, presque un ensorcèlement… Un cirque profondément vivant et ancré dans ses racines, mais, sous ses allures de fête, qui ne se dépare pas d’une dimension politique qui se joue en filigrane. Le titre lui-même dit beaucoup de ce peuple critique Möbius en tournée/collectif XY et Rachid Ouramdane les niveaux du paysage culturel, institutionnel et politique. C’est son ouverture qui fait aussi la singularité de l’événement, puisque même les structures non adhérentes ont pu apporter leur pierre à l’édifice. Résultat  : une première Nuit du Cirque 2019 qui dépasse les seuls membres du réseau, et rassemble autour de valeurs communes, émancipées de la tradition du cirque et dans l’exigence de son renouvellement. À chacun sa nuit Autre particularité  : cette Nuit du Cirque s’envisage sans cahier des charges, ni figure imposée, mais plutôt à travers des créations, des pièces en tournée, des chantiers en cours, des conférences, des temps de réflexion, des expos… Au Cirque Jules Verne d’Amiens, par Une nouvelle page se tourne pour la compagnie XY, comme à chaque projet. Plus dépouillée, très chorégraphique, cette création offre à leur langage acrobatique de nouvelles et généreuses échappées, sous l’impulsion d’un Rachid Ouramdane qui soigne autant les élans que les effondrements. Il y a une forme d’urgence dans la scène d’exposition qui ouvre Möbius  : traverser le plateau en masse, jouer de la vitesse pour aller à la rencontre de l’autre, le porter haut, le faire glisser au sol… Tels des électrons libres, les 19 acrobates dessinent dans leurs courses un engrenage invisible que nul heurt ne viendra altérer. Et en quelques minutes, c’est tout l’art d’XY qui explose et sidère encore par sa virtuosité, son art du porté acrobatique et du vol plané, et son élan collectif. Le chorégraphe Rachid Ouramdane a trouvé en leur matière un terrain idéal pour poursuivre sa recherche sur les grands ensembles et les déplacements. L’image des nuées d’étourneaux fonctionne à bloc dans cette création. En héritier d’Odile Duboc dont il fut l’interprète, il creuse la notion d’inter-espace si chère à la première chorégraphe des Vols d’oiseaux (1981), reprise à son compte dans son précédent Murmuration créé en 2017 avec le Ballet de Lorraine. Cette fois, la collaboration avec XY lui permet d’ouvrir un nouvel espace, celui de l’aérien. Une troisième dimension s’offre alors, dans une combinaison de trajectoires magnifiquement complexes consistant à nouer et dénouer les nuées qui surgissent puis disparaissent. Mais plus encore, le spectacle permet d’envisager l’acrobatie sous l’angle d’une déconstruction poétisée. Vertigineuses trajectoires Ici, les interprètes proposent en effet une autre expérience de la chute. D’une tour à quatre, ils font un effondrement d’une grande beauté, quand d’autres corps viennent soutenir la descente dans un continuum qui suspend le temps. Le déclin et l’effet domino longtemps rejeté, dont Alexandre Romanès ne manque jamais de rappeler le nomadisme. En le revendiquant ainsi, en affichant la déferlante tzigane comme matière artistique, il contribue à asseoir sa culture dans le paysage. En témoigne la naissance du centre culturel Tchiriclif il y a dix ans et qui ne demande qu’un lieu pérenne. Une famille et des invités exceptionnels Pourtant, Alexandre et Délia ne manquent pas, aujourd’hui, de rappeler leur fragilité.
Nicolas Pradal Cholette Lefébure D. R. exemple, le spectacle Face nord de la Cie Un Loup pour l’Homme s’accompagne d’une Blind Walk originale à expérimenter tous sens dehors. Puis c’est l’école de cirque qui prend le relais sous la forme de numéros, et qui prolonge le plaisir tout le week-end pour des ateliers de pratique et un baptême de l’air au grand volant. Le Théâtre Gérard Philipe, CDN de Saint-Denis s’associe pour l’occasion à l’Académie Fratellini pour proposer à ses spectateurs d’aller voir le fameux Essai de cirque de Fragan Gehlker qui revient après 120 représentations. À Saint-Genis-Laval, le théâtre, qui est aussi un cinéma, propose fort justement un classique du grand écran  : Le Cirque de Charlie Chaplin. Raphaëlle Boitel sera quant à elle au Théâtre de Bourg-en- Le cirque Romanès jusqu’au bout de son engagement De « Romanès, Cirque Tzigane », ils se nomment désormais « Romanès le dernier Cirque Tzigane » … Alors, pour aller encore plus loin, Le cirque Romanès ne manque pas d’inventer d’autres rendez-vous pour mieux faire de Le GdRa, un des nombreux invités de la Nuit du Cirque. Bresse avec La Chute des Anges, sa dernière pièce de groupe, mais aussi à Lannion au Carré Magique dans son solo La Bête Noire. Au Prato, c’est la création, avec le GdRa et les acrobates de Gilles Defacque, qui prime. Les déclinaisons de cette Nuit du Cirque sont trop nombreuses, avec sa cinquantaine de compagnies impliquées, pour en faire une photographie exacte… Notons la date de cette première édition dans nos agendas et appelons déjà à son développement futur, peut-être à l’échelle européenne ! Nathalie Yokel La Nuit du Cirque, le 15 novembre 2019. www.lanuitducirque.com Toujours plus haut, mais pas seulement avec le collectif XY et Rachid Ouramdane. deviennent des principes chorégraphiques à faire grincer des dents les plus fervents collapsologues. Car les acrobates d’XY sont des oiseaux de bel augure  : ils déplacent la prouesse vers d’autres imaginaires, sans cesse dans la reconstruction et dans la prise en charge de l’autre pour l’amener ailleurs. Un équilibre naît puis s’effondre ? Regardons alors comment il se défait, et comment on se remet d’aplomb, ensemble. Il y a toujours une main tendue, un élan transformé pour se relever. Faire corps à plusieurs, c’est aussi soigner son départ et laisser sa trace dans le corps de l’autre. Dans cette frénésie et ces surgissements s’échouent des corps à l’horizontal, qui laissent place à des empilements verticaux ; on grimpe vers le sommet, mais on parvient aussi à s’élever par la base. Le groupe devient une montagne à gravir profondément ancrée dans le sol, mais capable de jets de corps aériens en ondulations qui courbent l’espace. Des vagues se forment, la fluidité du temps et du geste nous submerge. Et nous voilà emportés dans leur sillage, bercés par les images d’une humanité en constante transformation. Nathalie Yokel Tournée. Du 12 au 16 novembre au Phénix à Valenciennes ; du 20 au 22 novembre 2019 au Grand R à La Roche-sur-Yon ; les 25 et 26 novembre 2019 au Moulin du Roc de Niort ; les 28 et 29 novembre 2019 au Carré – Les Colonnes de Saint-Médard-en-Jalles ; les 5 et 6 décembre 2019 au Tandem à Douai ; les 10 et 11 décembre 2019 à La Coursive de La Rochelle. Spectacle vu au Cirque-théâtre d’Elbeuf. leur petit chapiteau square Parodi une terre d’accueil. Il ne faudra pas manquer la date du 15 novembre pour le spectacle Djân, qui signe la rencontre entre la danseuse Karine Gonzales et le musicien Idriss Agnel. Le mouvement puise dans toutes les traversées et les cultures portées par la danseuse – Egypte, Turquie, Balkans - et se déploie dans les sonorités du multi-instrumentiste, qui se joue des références pour mieux tisser un lien entre l’Orient et l’Occident. Sans oublier le réveillon du nouvel an, qui constitue en lui-même une véritable institution chez les Romanès. Après tout, ne dit-on pas en Roumanie que démarrer une année avec des Gitans porte bonheur ? Nathalie Yokel Cirque Romanès, square Parodi, entrée face au 35 bd de l’Amiral-Bruix, 75016 Paris. Les Nomades arrivent, jusqu’au 15 mars 2020. Djân, le 15 novembre 2019 à 20h30. Folie Tzigane en zone libre ! le 31 décembre 2019 à 21h. GEORGES FEYDEAU DORMEZ JE LE VEUX ! & MAIS N'TE PROMÈNE DONC PAS TOUTE NUE ! [C R É A T I O N] mise en scène GILLES BOUILLON PRODUCTION COMPAGNIE G. BOUILLON/CO-RÉALISATION AVEC LE THÉÂTRE DE CHÂTILLON/CO-PRODUCTION ANTHÉA - ANTIPOLIS-THÉÂTRE D’ANTIBES/AVEC LA PARTICIPATION ARTISTIQUE DE L’ENSATT, DU JEUNE THÉÂTRE NATIONAL. LA COMPAGNIE G. BOUILLON EST SUBVENTIONNÉE PAR LE MINISTÈRE DE LA CULTURE [T O U R N É E] novembre 2019 à mars 2020 + d’infos compagniegbouillon.fr DU 22 AU 26 NOVEMBRE AU THÉÂTRE DE CHÂTILLON avec Frédéric Cherboeuf Nine de Montal Mathias Maréchal Iris Pucciarelli Vincent Chappet Paul Toucang dramaturgie Bernard Pico décor et costumes Nathalie Holt lumières Alexandre Barthelemy musiques et sons Alain Bruel photo Petro 3 RUE SADI CARNOT 92320 CHÂTILLON BILLETTERIE EN LIGNE 24H/24, 7J/7 THEATREACHATILLON.COM théâtre 31 la terrasse 281 novembre 2019



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 1La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 2-3La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 4-5La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 6-7La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 8-9La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 10-11La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 12-13La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 14-15La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 16-17La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 18-19La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 20-21La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 22-23La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 24-25La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 26-27La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 28-29La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 30-31La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 32-33La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 34-35La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 36-37La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 38-39La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 40-41La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 42-43La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 44-45La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 46-47La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 48-49La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 50-51La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 52-53La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 54-55La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 56-57La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 58-59La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 60-61La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 62-63La Terrasse numéro 281 novembre 2019 Page 64