La Terrasse n°279 septembre 2019
La Terrasse n°279 septembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°279 de septembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Eliaz éditions

  • Format : (274 x 410) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 16,5 Mo

  • Dans ce numéro : opéra à 4 mains.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
théâtre 40 la terrasse 279 septembre 2019 VILLE DE PARIS ÉQUIVALENCE QUADRI PIS_18_12778_VILLE_DE_PARIS_LOGO_VERTICAL_POS_CMJN 27/11/2018 24, rue Salomon de Rothschild - 92288 Suresnes - FRANCE Tél.  : +33 (0)1 57 32 87 00/Fax  : +33 (0)1 57 32 87 87 CYAN 100% MAGENTA 40% NOIR 80% Web  : www.carrenoir.com Ce fichier est un document d’exécution créé sur Illustrator version CS6. HATE OPTRAKEN GALACTIK ENSEMBLE TENTATIVE DE DUO AVEC UN CHEVAL Laetitia Dosch en collaboration avec Judith Zagury/ShanJu & Yuval Rozman DOM JUAN OU LE FESTIN DE PIERRE D’après le mythe de Don Juan & le Dom Juan de Molière Un spectacle de Jean Lambert-Wild & de Lorenzo Malaguerr a Dorothée Thebert Filliger THÉÂTRE DU 25 SEPT. AU 4 OCT. 2019 106 RUE BRANCION 75015 PARIS 01 56 08 33 88 Avec Jean Lambert-wild, SteveTientcheu en alternance avec Yaya Mbilé Bitang, Denis Alber, Pascal Rinaldi, Romaine, ainsi que quatre acteurs/actrices en alternance issus de L’Académie de l’Union - École Professionnelle Supérieure de Théâtre du Limousin (Séquence 9) Claire Angenot, Gabriel Allée, Quentin Ballif, Matthias Beaudoin, Romain Bertrand, Hélène Cerles, Ashille Constantin, Yannick Cotten, Estelle Delville, Laure Descamps, Antonin Dufeutrelle, Nina Fabiani, Marine Godon, Isabella Olechowski, Nicolas Verdier Production déléguée Théâtre de l’Union – Centre Dramatique du Limousin Production Le Volcan – Scène Nationale du Havre (France), Théâtre du Crochetan – Monthey (Suisse), Espace Jean Legendre – Théâtre de Compiègne (France), Le Théâtre Dijon-Bourgogne – Centre Dramatique National (France), Les Halles de Schaerbeek – accélérateur culturel européen (Bruxelles), Le Théâtre de la Coupe d’Or – Rochefort. Avec le soutien du Théâtre de la Cité internationale, Paris TOURNÉE SAISON 19/20 DIJON › Du 1 au 5 Octobre 2019 › Théâtre Dijon Bourgogne, CDN LYON › Du 8 au 9 Octobre 2019 › Théâtre Nouvelle Génération, CDN COMPIÈGNE › Le 5 Novembre 2019 › Espace Jean Legendre - Théâtre de Compiègne SAINT-NAZAIRE › Du 14 au 15 Novembre 2019 › Le Théâtre de Saint-Nazaire, Scène Nationale QUIMPER › Du 20 au 22 Novembre 2019 › Le Théâtre de Cornouaille, Scène Nationale GRASSE › Du 28 au 29 Novembre 2019 › Le Théâtre de Grasse, Scène conventionnée LE HAVRE › Du 5 au 6 Décembre 2019 › Le Volcan - Scène Nationale BELFORT › Du 11 au 12 Décembre 2019 › Le Granit, Scène Nationale CHÂTEAUROUX › Du 16 au 17 Décembre 2019 › Equinoxe, Scène Nationale MONTHEY (SUISSE) › Du 6 au 9 Janvier 2020 › Le Théâtre du Crochetan PARIS › Du 13 Janvier au 15 Février 2020 › Le Théâtre de la Cité internationale CAEN › Du 5 au 6 Mai 2020 › La Comédie de Caen, CDN SPECTACLE DISPONIBLE SUR LA SAISON 20/21 ➔ Retrouvez les entretiens avec l’équipe sur www.lambert-wild-malaguerra.com photo  : Milan Szypura Tristan Jeanne-Valès électre des bas-fonds Théâtre du Soleil/texte et mes Simon Abkarian Après les « tragédies de quartier » – Le Dernier Jour du jeûne et L’Envol des cigognes –, Simon Abkarian propose sa version d’électre, une tragédie de chair et de sang d’une grande puissance dramatique. Avec de la musique, de la danse et des chants. Le cœur en lambeaux, toute de douleur, de misère, de colère, de haine obsessionnelle, l’électre de Simon Abkarian, servante dans un bordel des bas-fonds d’Argos, est un personnage extraordinaire. Tout comme son frère Oreste, exilé en fuite qui se déguise en femme, poursuivi par les assassins d’Egysthe. Comme Clytemnestre aussi, mère dévastée qui pleure la mort de sa fille Iphigénie immolée par son père, mère qui a tué Agamemnon, l’époux assassin. « Là où vit électre, il n’y a pas de dieux. Il y a la nuit qui n’en finit pas de tomber sur les damnés de ce monde » confie l’auteur, metteur en scène et comédien, qui signe là un texte d’une force et d’une beauté sidérantes. La fable qu’il choisit de raconter Comédie-Française - Théâtre du Vieux- Colombier/de William Shakespeare/mes Rodolphe Dana Jules César Le metteur en scène Rodolphe Dana crée Jules César au Théâtre du Vieux- Colombier. Un spectacle imaginé pour cinq comédiennes et cinq comédiens. Le metteur en scène Rodolphe Dana. C’est au plus près des interprètes, de part et d’autre d’un dispositif bifrontal révélant une scénographie au dépouillement radical, que les spectatrices et spectateurs du Théâtre du Vieux-Colombier pourront découvrir, en cette rentrée, Jules César dans la mise en scène signée par Rodolphe Dana. Cette mise en scène prend le parti de confier le rôle-titre de la pièce de Shakespeare à Martine Chevallier, celui de Marc Antoine à Georgia Scalliet, celui de Cassius à Clotilde de Bayser, celui de Metellus à Françoise Gillard (Jérôme Pouly, Christian Gonon, Nâzim Boudjenah, Noam Morgensztern, Claire de La rüe du Can et Jean Joudé complètent la distribution). « L’idée de mixité est venue naturellement tant il semblait inimaginable de faire entendre aujourd’hui cette tragédie historique en faisant l’impasse sur notre actualité politique, où les femmes occupent de plus en plus des postes éminents », explique Rodolphe Dana. Un choix qui participe de la volonté du metteur en scène de créer un théâtre pour aujourd’hui. Un théâtre contemporain, pleinement ancré dans notre présent, qui fait confiance à notre imaginaire pour voyager librement dans les siècles. Manuel Piolat Soleymat Comédie-Française - Théâtre du Vieux- Colombier, 21 rue du Vieux-Colombier, 75006 Paris. Du 20 septembre au 3 novembre 2019. Du mercredi au samedi à 20h30, les dimanches à 15h, les mardis à 19h. Tél. 01 44 58 15 15. www.comedie-francaise.fr Guillaume Lancestre est une histoire impressionnante de chair et de sang, de souffrances et de vengeances, où comme toujours Simon Abkarian rend justice aux femmes. Une fête de théâtre Nourrie d’expériences et de science, la langue hardie, limpide, éclaire à sa manière singulière les mythes, les meurtres et les malédictions. La scène mobilise ici tous ses moyens pour créer une fête de théâtre, en unissant la parole, la musique et la danse, en convoquant les spectres et en accordant une grande importance aux chœurs. « Le chœur donne sa puissance aux histoires individuelles. Le chœur est le témoin d’avant le meurtre. Il voit tout en Théâtre National de l’Opéra Comique/scénario Shinji Ueda/mes Minoru Genshô Umewaka, Shinji Ueda/chor. et composition de Nagauta, Kanjûro Fujima Marie-Antoinette, Reine fascinée par les roses Occasion unique  : l’Opéra Comique ouvre ses portes au Nô et à son maître, Trésor National Vivant du Japon, Minoru Genshô Umewaka, un des plus audacieux héritiers de cet art ancestral. Représentation unique de Nô à Paris, pour la première fois hors du Japon. Trois créateurs célébrissimes dans leur pays revisitent leur tradition artistique à la lumière de l’histoire de France et des amours clandestines entre Marie-Antoinette et Axel de Fersen. Le texte de Marie-Antoinette est écrit par Shinji Ueda, qui le met en scène avec l’immense Minoru IV Umewaka, Trésor National Vivant et membre de’Académie Japonaise des Arts. La chorégraphie et la composition musicale du Kyôgen qui sert d’intermède entre Marie- Antoinette et Tsuchigumo, pièce traditionnelle du xv e siècle, sont du maître Kanjûro Fujima, huitième héritier de l’école Fujima. Après que l’amant éploré se souvient de ses amours défuntes en retrouvant le parfum des roses cher à la reine de son cœur, samouraï et bonze combattent à grands renforts de sabre et de toiles d’araignée. Une plongée exceptionnelle dans une culture mal connue en France et à découvrir ! Catherine Robert Théâtre National de l’Opéra Comique, place Boieldieu, 75002 Paris. Le 8 octobre 2019 à 20h. Tél. 01 70 23 01 31. Site  : opera-comique.com Yoshihiro Maejima
Antoine Agoudjian Cie 111 amont. Il flaire le sang à venir, le pressent, l’annonce. C’est le chœur qui fait naître le protagoniste ; le premier athlète. Il en est la matrice » confie Simon Abkarian. Un chœur de femmes qui dansent d’abord, où se dissimule Oreste, puis un chœur d’hommes de la maisonnée royale, et enfin un chœur de prostituées qui chantent et dansent, et racontent leur condition de putains asservies. La danse s’inspire notamment des gestes du Kathakali – on se souvient de la grâce de Kathakali Girls, épopée dansée par Catherine Schaub, Annie Rumani et Nathalie Boucher, à nouveau réunies pour ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie/Conception Aurélien Bory et Mladen Materic Je me souviens Le Ciel est loin la terre aussi Ensemble, l’artiste français Aurélien Bory et le Yougoslave Mladen Materic, fondateur du Théâtre Tatto, explorent les traces laissées en eux par un spectacle de cette compagnie  : Le Ciel est loin la terre aussi. Je me souviens Le Ciel est loin la terre aussi. Il y a 25 ans, Aurélien Bory allait pour la première fois au Théâtre Garonne à Toulouse. Avec le spectacle Le Ciel est loin la terre aussi, il y découvrait la compagnie de Théâtre Tattoo, fondée en Yougoslavie par Mladen Materic et installée en France depuis 1992. Il réalisait que « le théâtre n’existait pas, qu’il n’était pas une forme donnée, et qu’il était possible – et même nécessaire – de le réinventer ». Une découverte qui n’a depuis lors cessé de guider sa recherche artistique singulière, à la croisée des disciplines. Mladen Materic et lui partent à présent en quête des traces laissées en eux par cette création. À partir du décor de la pièce d’hier, ils composent une œuvre d’aujourd’hui. « Une sorte de palimpseste, comme si sur le plateau, l’on devait écrire par-dessus les traces des spectacles qui nous ont précédés ». Anaïs Heluin ThéâtredelaCité, 1 rue Pierre-Baudis, 31000 Toulouse. Les 27 et 28 septembre 2019 à 21h, le 2 octobre à 19h, les 3 et 5 octobre à 19h30, le 5 octobre à 20h30. Tél. 05 62 48 54 77. www.theatregaronne.com D. R. électre. Quant à la musique, les sons rock ou blues du trio Hawlin’Jaws s’aventurent ici vers des rives inédites. Un spectacle à découvrir. Agnès Santi Théâtre du Soleil, Cartoucherie, route du Champ-de-Manœuvre, 75012 Paris. Du 25 septembre au 3 novembre, les mercredis, jeudis, vendredis à 19h30, le samedi à 15h, le dimanche à 13h30. Tél. 01 43 74 24 08. Texte publié chez Actes Sud, à paraître le 18 septembre 2019. Théâtre de l’Athénée louis-jouvet/de Lautréamont/mes Benjamin Lazar Maldoror Benjamin Lazar fait entendre la musique des poètes de la marge. En parallèle de la poésie de Cyrano, il relève le défi des Chants de Maldoror. Benjamin Lazar. À l’Athénée, en alternance avec un spectacle consacré à Cyrano de Bergerac, le poète lunaire qui inspira le personnage de Rostand, Benjamin Lazar interprète en voix et en musique les mythiques Chants de Maldoror du Comte de Lautréamont, pseudonyme d’Isidore Ducasse. À la croisée du symbolisme et du surréalisme, ce texte écrit en 1868 par un jeune homme de 22 ans qui mourra deux ans plus tard, est passé totalement inaperçu jusqu’à ce que les surréalistes s’en emparent comme d’un monument littéraire d’une liberté poétique fulgurante. Avec des musiques de Chopin, Debussy, Satie…, Benjamin Lazar, orfèvre du renouveau actuel du théâtre musical, campe le jeune homme qui, dans sa chambre d’hôtel du Faubourg Montmartre, compose sur son piano la musique de son écriture poétique, noire et transgressive. Éric Demey Théâtre de l’Athénée Louis-Jouvet, 7 rue Boudreau, 75009 Paris. Du 2 au 5 octobre, puis du 16 au 19 à 20h. Le 15 à 19h. Tél. 01 53 05 19 19. également à L’Athénée  : L’autre monde ou les états et empires de la lune de Savinien de Cyrano de Bergerac, du 25 au 28 septembre et du 8 au 12 octobre. théâtre 41 la terrasse 279 septembre 2019



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 1La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 2-3La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 4-5La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 6-7La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 8-9La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 10-11La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 12-13La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 14-15La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 16-17La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 18-19La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 20-21La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 22-23La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 24-25La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 26-27La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 28-29La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 30-31La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 32-33La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 34-35La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 36-37La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 38-39La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 40-41La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 42-43La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 44-45La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 46-47La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 48-49La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 50-51La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 52-53La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 54-55La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 56-57La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 58-59La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 60-61La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 62-63La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 64-65La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 66-67La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 68-69La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 70-71La Terrasse numéro 279 septembre 2019 Page 72