La Terrasse n°278 jui/aoû 2019
La Terrasse n°278 jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°278 de jui/aoû 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Eliaz éditions

  • Format : (274 x 410) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 33,2 Mo

  • Dans ce numéro : grands entretiens.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
théâtre 90 la terrasse 278 juillet 2019 – avignon en scène(s) Théâtre des Lila’s/de Gilles Granouillet/mes Jean-Marc Galera Zoom ou l’itinéraire d’un enfant pas gâté À travers l’histoire d’une mère de famille qui défend son fils bec et ongles, la comédie de Gilles Granouillet questionne l’école et l’éducation. Alors que Gilles Granouillet signe à Avignon sa dernière création, Le Transformiste, à l’Artéphile, c’est une autre de ses pièces qui est présentée au Théâtre des Lila’s. Zoom est l’histoire d’une mère de famille convoquée dans le bureau du chef d’établissement de son fils, un enfant considéré comme difficile. Tout à coup, cette femme qui ne parlait pas se met à déverser un torrent d’explications, sans se soucier de la grammaire ni de la structure de son discours. Il y est question de son fils, de la relation qu’elle a avec lui, des blessures, de sa détresse, de ses rêves de réussite, mais aussi de l’école, de la culture, de la violence et du libre-arbitre. Pour Jean-Marc Galera qui assure la mise en scène  : « l’histoire Jacob Jacob Théâtre du Petit Louvre/D’après Valérie Zenatti/mes Dyssia Loubatière Dyssia Loubatière adapte pour la scène le roman Jacob, Jacob de Valérie Zenatti. Le tragique récit initiatique dont un jeune juif d’Algérie est le héros. Nous sommes en 1944, entre Constantine et l’Alsace. « Dis Jacob, à quoi ça sert de faire sauter une pierre sur l’eau ? ». Posée par une voix off d’enfant au début de Jacob Jacob mis en scène par Dyssia Loubatière, la question résonne tout au long du spectacle. Écho du passé, elle dit la jeunesse trop tôt envolée du héros éponyme de Valérie Zenatti. Son grand-oncle, dont elle réinvente la mémoire à partir de ce qui Jacob Jacob. Nathalie Hervieux lui reste. Presque rien. Une photo où quatre jeunes hommes posent fièrement devant une réplique du paquebot Normandie, à Alger. Et les souvenirs de sa grand-mère. Récompensé par plusieurs prix, ce roman adapté par Dyssia Loubatière en collaboration avec Didier Bezace redonne vie à un passé disparu. Le jeune homme et la guerre Dans une sobre scénographie – un simple petit pont de bois qui donne sur un couloir sombre – conçue par Simon Vallery, Florian Choquart est tantôt Jacob, tantôt le narrateur du récit. À ses côtés, Christiane Cohendy est une mère prête à tout pour retrouver son fils. Mobilisé à l’âge de 18 ans pour aller libérer la France, ce dernier y découvre la vie, l’amour, alors que la mort l’attend à peine quelques mois plus tard. Jacob Jacob est en cela une épopée tragique. Un récit douloureux qui éclaire une histoire familiale entre France et Algérie. Anaïs Heluin Avignon Off. Théâtre du Petit Louvre, chapelle des Templiers, rue Félix-Gras, au niveau du 29 rue Saint-Agricol. Du 5 au 28 juillet 2019 à 10h45. Relâche le mercredi. Tél. 04 32 76 02 79. Zoom ou l’itinéraire d’un enfant pas gâté. nous tient en haleine, par la force d’un personnage haut en couleur. Le texte, ni sociologique, ni misérabiliste, nous plonge d’emblée dans une fiction théâtrale, précisément par la densité des péripéties, mais aussi par le langage imagé de cette femme, qui est d’ailleurs plus un type qu’un simple personnage  : on pourrait y voir une petite sœur de Mère Courage ». Elle est interprétée par Annette Benedetti. Isabelle Stibbe Avignon Off. Théâtre des Lila’s, 8 rue Londe. Du 5 au 24 juillet 2019 à 14h45. Relâche les 10 et 17 juillet. Tél. 04 90 85 00 62 Compétences et métiers techniques Formez-vous ! www.cfpts.com www.cfa-sva.com 01 48 97 25 16 Bruno Coursimault propos recueillis/Mathieu Touzé Théâtre Transversal/d’après Philippe Besson/mes Mathieu Touzé Un Garçon d’Italie Après son succès l’an dernier, Mathieu Touzé revient au Théâtre Transversal avec son Garçon d’Italie d’après Philippe Besson. Une enquête polyphonique sur la vie d’un disparu. Mathieu Touzé. « Ce roman s’ouvre un peu à la manière d’un polar, sur la mort d’un jeune homme prénommé Luca, pour nous emmener ensuite ailleurs… Pour raconter une histoire somme toute assez simple de double vie, d’adultère – Luca entretenait à la fois une relation amoureuse avec Anna et avec Léo, un jeune prostitué –, l’auteur déploie trois textes successifs à la première personne. Trois monologues d’une grande profondeur psychologique. À partir du texte, j’ai demandé aux acteurs – Yuming Hey, Amélie Charbonnier et Estelle N’tsembé – d’imaginer l’espace mental de leurs personnages, et j’ai conçu avec eux des figures stylisées. Cela afin de porter sur scène le choc que constitue la rencontre de Luca, Anna et Léo dans le texte. Une rencontre qui est comme la naissance du théâtre, bouleversante. » Propos recueillis par Anaïs Heluin Avignon Off. Théâtre Transversal, 26 rue des Teinturiers. Du 5 au 28 juillet 2019 à 12h. Relâches les mardis 9, 16 et 23 juillet. Tél. 04 90 27 05 87. L’Arrestation Théâtre Artéphile/de Mario Batista/mes Christophe Laluque Après une première création présentée en 2011 au Théâtre de l’Envol, à Viry-Châtillon, le metteur en scène Christophe Laluque signe une nouvelle version de L’Arrestation. Un spectacle tous publics à partir de 12 ans. Implanté dans le département de l’Essonne, en région parisienne, l’Amin Théâtre a pour projet d’inventer de spectacles plaçant le texte et l’oralité de la langue au centre de la représentation. Pour cette nouvelle édition d’Avignon Off, Christophe Laluque, le fondateur de cette compagnie, met en scène L’Arrestation, une pièce de Mario Batista (publiée aux éditions Les Cygnes) qui place face à face un policier et un jeune garçon arrêté de façon arbitraire. Cette mise en présence est l’occasion, pour Le metteur en scène Christophe Laluque. D. R. D. R. l’agent des forces de l’ordre, « de déverser devant sa victime étonnée, muette et de plus en plus inquiète », son point de vue sur l’argent, la prison, la discipline… L’argent, la prison, la discipline… « Si plusieurs événements ont conduit à des affrontements violents entre les forces de l’ordre et des jeunes de banlieue, fait remarquer Christophe Laluque, L’Arrestation semble pouvoir répondre à une situation où le sensationnel porté par les médias empêche toute forme de discernement. Cette pièce permet de mettre en lumière des réalités parallèles pour tenter de conjurer leur incommunicabilité. » Faisant suite à un premier spectacle créé il y a huit ans, cette nouvelle mise en scène de L’Arrestation cherche, à travers un dispositif plus frontal, à « animer l’imaginaire du spectateur », à amener ce dernier à pouvoir s’identifier plus immédiatement à la situation imaginée par Mario Batista. Manuel Piolat Soleymat Avignon Off. Artéphile, 7 rue du Bourg-Neuf. Du 05 au 27 juillet 2019 à 20h15. Relâche le dimanche. Tél. 04 90 03 01 90. Théâtre Tremplin/d’après Oscar Wilde/mes Michaël Le Bail Un mari idéal Sous-titré L’ombre d’Oscar Wilde, le spectacle mêle à la comédie dramatique culte des éléments de la vie de l’auteur, dont son incarcération au motif de son homosexualité. Des personnages ancrés dans leur époque. En janvier 1895, Oscar Wilde triomphe sur la scène londonienne avec Un mari idéal. Le génial dramaturge y dénonce dans un festival de mots d’esprits et d’aphorismes, jouant avec les paradoxes comme avec les conventions scéniques, l’hypocrisie et la corruption d’une société où l’affairisme gagne les milieux dirigeants. En mai de la même année, cet esprit libre est condamné à deux années de travaux forcés et incarcéré pour homosexualité. La Compagnie du Théâtre des Jasmins retrace par le biais de saynètes glissées entre les actes de la pièce les étapes importantes de la vie de Wilde à partir de cette longue lettre écrite par le dramaturge à son amant, Lord Alfred Douglas, fameuse adresse connue sous le nom de De Profondis. Un spectacle à la croisée de divers enjeux esthétiques et narratifs. Marie-Emmanuelle Dulous de Méritens Avignon Off. Théâtre Tremplin, 8 ter rue Cornue. Du 5 au 27 juillet 2019 à 16h. Relâches les 9,16 et 23 juillet. Tél. 04 90 85 05 00. Michaël Le Bail
10:45 JACOB, JACOB ı Valérie Zenatti ı Dyssia Laboutière ı L’Entêtement amoureux/Cie Didier Bezace Le cœur battant d’une mère. Jacob, jeune juif de Constantine est, en 1944, incorporé à l’armée française pour libérer la France. Sa mère le cherchera inlassablement sur tous les fronts, mais il mourra au combat quelques semaines plus tard ayant, à la fois, connu l’amour et les cruautés de la guerre. Un émouvant et intense récit, où les déchirures de l’intime rejoignent celle de la grande Histoire. 12:50 ELLE… ÉMOI ı Emmanuel Van Cappel ı Nathalie Louye ı Not’compagnie Un hymne à la vie. Un musicien remonte le fil de sa carrière passée dans la fosse de l’Opéra de Paris. Jouant subtilement sur la confusion entre ELLE (sa trompette) et ELLE (sa femme, sa vie...), pratiquant l’art de la métaphore et des digressions musicales, le personnage nous entraîne dans une introspection tout en pudeur et délicatesse. Un vrai moment de grâce et d’intelligence. 16:25 18:15 LA TRUITE ı Accordzéâm ı Éric Bouvron ı Les Passionnés du rêve Variations ludiques et joyeuses. Les cinq musiciens du groupe Accordzéâm se lancent dans une cascade de styles musicaux, s’amusent à des variations de styles où les ambiances changent sans cesse, les chorégraphies s’enchaînent, tout cela avec le brin d’humour qui enchante pour longtemps le spectateur. La mise en scène d’Éric Bouvron nous plonge dans un torrent où l’âme classique rejoint l’instinct du corps… 19:55 UN SONGE D’UNE NUIT D’ÉTÉ, SHAKESPEARE, PURCELL ı Shakespeare ı Purcell ı Antoine Herbez ı Compagnie Ah Une féerie baroque. Sur des airs empruntés à The Fairy Queen de Purcell, une libre adaptation de la comédie de Shakespeare, tissée de merveilleux et de drôlerie, servie par une troupe de dix comédiens, chanteurs et musiciens, joyeuse et infatigable. Un spectacle enchanteur sur la confusion des sentiments où le burlesque et le féerique côtoient l’émotion. 21:45 La Chapelle des Templiers ı salle climatisée ı 3 rue Félix-Gras LES COUTEAUX DANS LE DOS ı Pierre Notte ı RBD Productions Un quintette endiablé pour une farce attendrie. Ces couteaux-là sont les ailes qui encombrent l’envol d’une jeune fille qui, pour échapper à l’emprise du cadre familial, entreprend une singulière odyssée ponctuée de rencontres cruelles ou déconcertantes. Une virée cocasse et déjantée au bout de laquelle tel Peer Gynt, elle se retrouvera en perdant tout… à moins que…. LE DUEL ı Tchekhov ı Jean-Claude Grumberg ı Lisa Wurmser ı Théâtre de la Véranda Passions et désillusions. Un ciel bleu presque parfait, le pavillon de la plage, un cabinet de curiosités où se côtoient le serpent et l’orchidée, des costumes balnéaires, une musique d’un Caucase imaginaire et deux hommes qui s’affrontent. Une passionnante nouvelle, construite comme une pièce de théâtre et un roman policier, adaptée par Jean-Claude Grumberg, portée au théâtre par Lisa Wurmser avec toute la poétique magie qu’on lui connaît. Rendez-vous au Bistro’théâtre Le bar-restaurant propose de 12 h à 23 h une cuisine fraîche et légère. Avignon 2019 du 5 au 28 juillet 15 compagnies, 16 spectacles sont au PETIT LOUVRE un théâtre au cœur d’Avignon ı 04 32 76 02 79 www.theatre-petit-louvre.fr Direction Jean et Sylvie Gourdan de Fromentel ı Direction artistique Martine Spangaro 10:45 Achetez vos billets à l’avance en ligne www.theatre-petit-louvre.fr sur place, tous les jours de 10 h à 22 h par téléphone, de 9 h 30 à 22 h au 04 32 76 02 79 UNE BOUTEILLE À LA MER ı Valérie Zenatti ı Camille Hazard ı Passage Production Un indicible espoir. Au milieu des bombes et des sirènes, sur fond de guerre israélopalestinienne, deux adolescents entament une correspondance, pleine de désir de paix. Ils vont avoir le courage d’aller vers l’Autre, de comprendre l’Autre. L’histoire intime des personnages et l’Histoire multi millénaire du pays s’enlacent dans la narration. 12:30 HERNANI, BRIGAND DE LA PENSÉE ı Victor Hugo ı Jean Barlerin, Odile Ernoult, Étienne Luneau ı Grand Théâtre Une fameuse controverse. Dans la pièce, un seigneur devenu brigand se bat pour son honneur, son amour et sa liberté ; dans la réalité, Victor Hugo lutte pour le renouveau de son art. Ces deux batailles sont ici racontées avec verve, malice et en chansons. La célèbre « bataille » est en effet restée le symbole du bouleversement littéraire qu’a été le romantisme et le début du combat de Victor Hugo contre l’ordre établi. 14:05 VOYAGE AU BOUT DE LA NUIT ı Céline ı Franck Desmetd ı Sea Art, Théâtre de la Huchette Descendre au profond de l’âme. Un récit à la première personne dans lequel Bardamu raconte son expérience de la Première Guerre mondiale, du colonialisme en Afrique, et de la condition sociale en général. Chef-d’œuvre de fulgurances, ce voyage est une recherche absolue de la vérité faite de chair, de miasmes et de sang. Une adaptation et une interprétation d’une intensité magnifique. 15:35 17:15 1830, SAND, HUGO, BALZAC, TOUT COMMENCE… ı Biopic de trois écrivains mythiques ı Manon Montel ı EntracteProd Un formidable feuilleton littéraire. Au cœur d’un XIX e siècle aussi exaltant que vertigineux, 1830 raconte l’histoire d’une amitié entre Sand, Hugo et Balzac. Avec humour et tendresse, la pièce retrace les victoires et les échecs de leur vie littéraire et amoureuse entourés des génies de la peinture (Delacroix), du roman (Dumas), du théâtre (Musset) et de la musique (Chopin). 18:45 LES ÉCHOUÉS ı Pascal Manoukian ı Franck Mercadal ı Au cœur de l’instant Une belle humanité. Trois migrants qui ont tout quitté dans l’espoir de changer leur destin viennent bouleverser les certitudes de Julien. Une histoire touchante et haute en couleurs qui nous rapproche de celles et ceux que l’on croise tous les jours sans les voir. Un récit bouleversant, réaliste et poétique. Franck Mercadal, seul en scène, interprète avec virtuosité tous les personnages du magnifique roman de Pascal Manoukian. 20:20 REGARDEZ LA NEIGE QUI TOMBE… en alternance avec DUO JUAN ı Tchekhov ı Molière ı Philippe Mangenot ı Rafaèle Huou ı Théâtres de l’Entre-Deux Une belle fabrique de théâtre. L’un est un petit bijou, une délicieuse promenade dans la vie et l’œuvre de Tchekhov, montrant un auteur plus joyeux qu’on ne l’imagine ! L’autre est le pari fou de monter Dom Juan pour deux acteurs et une musicienne. Une histoire de duo – maître et valet, père et fils, homme et femme. Une aventure théâtrale, joyeuse, fiévreuse et endiablée ! STÉPHANIE SAINT-CLAIR, REINE DE HARLEM ı Raphaël Confiant ı Nicole Dogué ı Ce que jeu veut production Pour la cause noire et féministe. L’extraordinaire et véritable histoire d’une Martiniquaise devenue chef de gang à Harlem dans les années 1920. Bien que noire, pauvre et fluette, elle affrontera la mafia blanche et la pègre noire pour devenir la puissante patronne de la loterie clandestine de Harlem et célèbre chef de gang surnommée Queenie. Un message fort sur la quête d’émancipation et de reconnaissance. 22:00 Salle Van Gogh ı salle climatisée ı 23 rue Saint-Agricol LA NUIT JUSTE AVANT LES FORÊTS ı Bernard-Marie Koltès ı Cécile Rist ı Cie BordCadre Rencontre troublante. La nuit. La pluie. Un homme accoste un inconnu dans la rue. La pièce met en lumière, dans des mots et des histoires simples, concrets, l’absurdité de l’exploitation de l’homme par l’homme mais aussi, à la manière de Rimbaud, parle d’amour. Sous la plume de Koltès, ce récit troublant et fort prend une forme poétique qui marie l’intelligence, le rêve et le prosaïque. En vente aussi dans les magasins Fnac, Carrefour 0892 68 36 22 (0,34 € /min.), www.fnac.com Terrasse2019_Ok.indd 1 16/05/2019 16:26



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 1La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 2-3La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 4-5La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 6-7La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 8-9La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 10-11La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 12-13La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 14-15La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 16-17La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 18-19La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 20-21La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 22-23La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 24-25La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 26-27La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 28-29La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 30-31La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 32-33La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 34-35La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 36-37La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 38-39La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 40-41La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 42-43La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 44-45La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 46-47La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 48-49La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 50-51La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 52-53La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 54-55La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 56-57La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 58-59La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 60-61La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 62-63La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 64-65La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 66-67La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 68-69La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 70-71La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 72-73La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 74-75La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 76-77La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 78-79La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 80-81La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 82-83La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 84-85La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 86-87La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 88-89La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 90-91La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 92-93La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 94-95La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 96-97La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 98-99La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 100-101La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 102-103La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 104-105La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 106-107La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 108-109La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 110-111La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 112-113La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 114-115La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 116-117La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 118-119La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 120-121La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 122-123La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 124-125La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 126-127La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 128-129La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 130-131La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 132-133La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 134-135La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 136-137La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 138-139La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 140-141La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 142-143La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 144-145La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 146-147La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 148