La Terrasse n°278 jui/aoû 2019
La Terrasse n°278 jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°278 de jui/aoû 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Eliaz éditions

  • Format : (274 x 410) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 33,2 Mo

  • Dans ce numéro : grands entretiens.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
théâtre 84 la terrasse 278 juillet 2019 – avignon en scène(s) Contes à la Perrault L’Entrepôt/d’après les contes de Perrault et de Grimm/mes Vincent Legrand et Ivan Pommet/à partir de 6 ans À la croisée de l’art du récit et du théâtre d’objets, la nouvelle création de la Compagnie du Théâtre des Alberts adapte avec « une grande liberté artistique » sept des plus fameux contes de Perrault et de Grimm. « C’est un spectacle conçu pour faire passer un vrai moment de détente, appuyé sur le plaisir, sur l’humour, pour susciter une véritable réflexion critique sur l’empreinte que ces contes, universellement connus, impérissables, ont laissée sur notre inconscient collectif. », explique Vincent Legrand, marionnettiste, directeur artistique de la Compagnie du Théâtre des Alberts et co-metteur en scène avec Ivan Pommet, directeur du Théâtre Mu et spécialiste du théâtre d’objets. Fantaisie et humour Sept des récits de notre enfance, parmi les plus connus d’entre eux, ont été retenus par l’équipe de création sur une idée originale du comédien manipulateur Sébastien Deroi  : Le Petit Poucet, Barbe Bleue, Cendrillon, Le Petit Chaperon Rouge, Blanche-Neige, Peau d’Âne, Les Trois Petits Cochons. Des contes, qui, comme le note Vive la vie Théâtre du Balcon/Conception et mes André Pignat et Géraldine Lonfat Entre théâtre, danse, musique et cirque, la Cie Interface retrace dans Vive la vie l’évolution des relations familiales depuis 1900 jusqu’au début de notre siècle. Elle interroge ainsi la notion d’évolution, de progrès. C’est sur le tableau d’une société paysanne figée que s’ouvre Vive la vie. Codes relationnels et vestimentaires, attachement à la terre… Sur une musique originale composée par André Pignat et Johanna Rittiner-Sermier, la dizaine d’interprètes de la pièce créée par la Cie Interface donne à voir en quelques minutes le quotidien du début du xx e siècle. D’emblée, plusieurs disciplines sont sollicitées. Le théâtre, la musique, la danse ou encore le cirque qui, ensemble, ouvrent une épopée qui traverse un siècle d’Histoire. Un siècle bouleversé non seulement par les guerres, mais aussi par le développement de la technologie. Pour le meilleur et pour le pire. De l’ampoule à l’écran Vive la vie s’arrête sur plusieurs événements qui marquent une évolution dans les modes de vie. Dans les foyers surtout, dont plusieurs inventions bouleversent les habitudes. Un épisode du spectacle est ainsi consacré à Compétences et métiers techniques Formez-vous ! www.cfpts.com www.cfa-sva.com 01 48 97 25 16 Les deux comédiens et manipulateurs Marjorie Currenti et Sébastien Deroi. Vincent Legrand, ne sont « pas spécialement drôles, très moralisateurs, et vecteurs de représentations qui méritent d’être impérativement réinterrogées telle, par exemple, celle de la figure féminine porteuse de valeurs comme la docilité, la servilité, l’obéissance aveugle aux injonctions masculines. » Le sérieux de l’intention n’ayant d’égal que la fantaisie et l’humour pour mieux faire passer le message, la mise en scène s’est attachée à monter le spectacle comme une série de sketches où les tableaux vivants créés pour deux personnages (Marjorie Currenti et Sébastien Deroi), proposent une version déjantée de l’histoire originelle. Marie-Emmanuelle Dulous de Méritens Avignon Off. L’Entrepôt, 1 ter bd Champfleury. Du 5 au 24 juillet 2019 à 15h30. Relâches les lundis. Tél. 04 90 86 30 37. À partir de 6 ans. Valérie Abella Vive la vie. l’arrivée de l’ampoule électrique dans la vie de tous les jours. Puis on parcourt vingt ans, et l’on assiste à des changements de mentalités. À un ensemble de petites révolutions techniques qui libèrent la femme de ses tâches et qui transforment les rapports entre les générations. Jusqu’à l’apparition de l’ordinateur, qui accentue les distances mais créée aussi de Entretien/Alexis Armengol Vilain ! 11 Gilgamesh Belleville/texte, conception et mes Alexis Armengol/à partir de 9 ans Le metteur en scène Alexis Armengol revisite le conte du Vilain Petit Canard. Une réflexion sur le rebond et la résilience  : pour tout public à partir de 9 ans. Qui est Zoé, le personnage central de Vilain ! ? Alexis Armengol  : Zoé est orpheline. Ce personnage imaginaire, né de lectures, s’inspire lointainement de L’enfance nue de Pialat. Il jaillit sur le plateau grâce au travail clownesque de Nelly Pulicani. Zoé se raconte à travers le conte du Vilain Petit Canard, qu’elle a lu plus de 100 fois. Elle se voit dedans, fragmentée, trouve son chemin à travers la parole, mais parle trop vite ! S’emballe ! À la fois dépassée par les évènements et rattrapée par les invisibles, elle toupille jusqu’à sa métamorphose. Quel regard portez-vous, à travers cette création, sur le conte d’Andersen ? A. A.  : Dans le conte, le vilain petit canard se révèle finalement être d’une autre espèce. C’est un cygne. Zoé, elle, est et restera humaine. C’est à partir de là qu’elle doit s’inventer. Elle découvrira qu’elle est constituée de souvenirs, d’obscurités, d’amitiés, d’objets, de musiques, de ce conte et d’autres. Les contes sont constitutifs de nos vies si l’on parvient à les réanimer. Vous mettez en résonance Le Vilain Petit Canard avec l’écriture de Boris Cyrulnik… A. A.  : Je me suis intéressé à ce conte d’Andersen après avoir lu Les Vilains Petits Canards de Boris Cyrulnik. Ses écrits sur la résilience ont été une source précieuse d’inspiration et d’orientation pour me créer un imaginaire autour du rebond, de la métamorphose, d’une deuxième naissance libératrice. Quelle vision du théâtre tout public votre spectacle traduit-il ? A. A.  : Nous voulions créer une pièce tout public à partir de 9 ans. Que chacun, côte à côte, y retrouve quelque chose. Ce n’est pas rien de tenter de réunir plusieurs générations de regards. C’est notre joyeux pari. Il passe par une libération de nos pratiques scéniques, nouveaux liens. De nouvelles manières d’être ensemble. Anaïs Heluin Avignon Off. Théâtre du Balcon, du 5 au 28 juillet 2019 à 10h45. Relâches les 9, 16 et 23 juillet. Tél. 04 90 85 00 80. ainsi que par des croisements fantaisistes et sensibles entre le dessin, la vidéo, le jeu et la musique. Vilain ! est notre troisième création tout public. Nous avons, au cours de nos précédentes tournées en France, rencontré beaucoup d’enfants. La richesse de leur imaginaire a, quelques fois, de quoi nous rendre La Terrasse, premier média arts vivants en France Alexis Armengol, auteur et metteur en scène de Vilain ! « Les contes sont constitutifs de nos vies si l’on parvient à les réanimer. » jaloux. On entend dire  : « le jeune public, c’est important, c’est le public de demain ». Non. C’est avant tout le public d’aujourd’hui. À l’instant présent de la représentation. Entretien réalisé par Manuel Piolat Soleymat Avignon Off. 11 Gilgamesh Belleville, 11 bd Raspail. Du 5 au 26 juillet 2019 à 10h15. Relâche les 10, 17 et 24 juillet. Tél. 04 90 89 82 63. Théâtre à cru Jean Margelish
la-terrasse_380x248.indd 1 31/05/2019 14:36



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 1La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 2-3La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 4-5La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 6-7La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 8-9La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 10-11La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 12-13La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 14-15La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 16-17La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 18-19La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 20-21La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 22-23La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 24-25La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 26-27La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 28-29La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 30-31La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 32-33La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 34-35La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 36-37La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 38-39La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 40-41La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 42-43La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 44-45La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 46-47La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 48-49La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 50-51La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 52-53La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 54-55La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 56-57La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 58-59La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 60-61La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 62-63La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 64-65La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 66-67La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 68-69La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 70-71La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 72-73La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 74-75La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 76-77La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 78-79La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 80-81La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 82-83La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 84-85La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 86-87La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 88-89La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 90-91La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 92-93La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 94-95La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 96-97La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 98-99La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 100-101La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 102-103La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 104-105La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 106-107La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 108-109La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 110-111La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 112-113La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 114-115La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 116-117La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 118-119La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 120-121La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 122-123La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 124-125La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 126-127La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 128-129La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 130-131La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 132-133La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 134-135La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 136-137La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 138-139La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 140-141La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 142-143La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 144-145La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 146-147La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 148