La Terrasse n°278 jui/aoû 2019
La Terrasse n°278 jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°278 de jui/aoû 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Eliaz éditions

  • Format : (274 x 410) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 33,2 Mo

  • Dans ce numéro : grands entretiens.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
théâtre 60 la terrasse 278 juillet 2019 – avignon en scène(s) Théâtre des Carmes André Benedetto du 5 au 24 juillet RESA  : 04 90 82 20 47 theatredescarmes.com "Intelligente Jubilation" TELERAMA TT "Un grand bol d'air frais" LE CANARD ENCHAINE "Le résultat est un régal" LE MONDE DU 6 AU 27 JUILLET RELÂCHE LES 10 H 30 MARDIS THÉÂTRE DES LUCIOLES TEXTE DE PHILIPPE CHUYEN ET JOSÉ LENZINI MISE EN SCÈNE PHILIPPE CHUYEN AVEC PHILIPPE CHUYEN, FRANÇOIS COTTRELLE, MORGAN DEFENDENTE, VANINA DELANNOY ET THIERRY PAUL LES PIEDS TANQUÉS QUAND LES MÉMOIRES S’ENTRECHOQUENT… #OFF19 artscenicum.fr DU 6 AU 27 JUILLET RELÂCHE LES MARDIS BOULODROME DE L’ÎLE PIOT la for c e d es ar t ist e s SOUS LE PONT DALADIER 19 ORPHÉON Avec l’équipe du film 20h35 relâche les jeudis "La tragédie et le burlesque varient d'un siège à l'autre" LIBERATION "Une farce aussi réjouissante que lucide" LA CROIX "Courez-y on en rigole encore" LE POINT H 15 Nous étions debout et nous ne le savions pas Festival Villeneuve en Scène/DE Catherine Zambon/MES François Fehner Quelle est la nécessité intérieure qui fait, qu’un jour, on bascule dans la résistance ? Catherine Zambon a écrit un texte vibrant et singulier dont la compagnie l’Agit s’empare avec ferveur. La compagnie l’Agit rend hommage à ceux qui ont décidé de résister. « Un jour, on se lève. On a vingt ans. On en a cinquante ou soixante-dix, peu importe. On décide ce jour-là d’aller en rejoindre d’autres. Ceux qui s’assemblent. On devient l’un des leurs. Une heure. Ou trente ans. Cela fera de soi un sympathisant. Voire un opposant. Certains diront  : un résistant. Projet d’aéroport, usines à vaches ou à porcs, enfouissements de déchets hautement radioactifs… Ce texte rend hommage aux femmes et hommes qui s’engagent dans ces combats » dit Catherine Zambon à propos de la pièce qu’elle a confiée à la troupe dirigée par François Fehner. Debout ! Il ne s’agit pas d’accuser mais plutôt de raconter « les émois, les doutes et les faiblesses au Claudel Théâtre de la Condition des Soies/texte et mes Wendy Beckett « De l’ascension à la chute »  : tel est le sous-titre de la création de Wendy Beckett, qui met son talent de psychologue et d’artiste au service de la sculptrice la plus connue et la moins comprise. Est-ce d’avoir vécu trop près de mâles veules et jaloux, l’ombrageux et luxurieux Rodin et Paul le carriériste, qui empêcha Camille Claudel d’affirmer son extraordinaire talent, et la priva de la liberté de créer ? Enfermée dans l’enfer de l’asile à Ville-Evrard puis dans le cloaque atroce de Montdevergues, condamnée à partager le sort des aliénées, Camille devint folle de l’avoir été décrétée, reléguée dans l’oubli, le froid et la misère, pendant que le monde, sa famille et son égoïste amant oubliaient son génie. Restent les œuvres, celles que Camille signa et toutes celles de Rodin où se devine sa présence, puisque la muse fut portée aux nues avant d’être reléguée dans un cul de basse-fosse. Hommage sensible Quelques grands interprètes ont déjà ressuscité la flamboyante sacrifiée – d’Isabelle Adjani au cinéma à Charles Gonzalès au théâtre – et c’est aujourd’hui Célia Catalifo qui se voit confier ce rôle exigeant, dans la pièce écrite et mise en scène par l’artiste australienne Wendy Beckett, « attirée par la Claudel torturée ; la rebelle, l’indocile, la hautaine, l’artiste passionnée. » À l’art du jeu, elle ajoute le travail chorégraphique de Meryl Tankard, pour restituer le « sentiment de ce qu’a enduré Claudel ». Inspirée par « les textures et Célia Catalifo en Camille Claudel. les nuances du plâtre, du marbre et de l’argile, de la terre, de la peinture et de la toile », la danse fera en sorte que les corps apparaissent dans la vérité sensible que la géniale sculptrice savait rendre. Catherine Robert Avignon Off. Théâtre de la Condition des Soies, 13 rue de la Croix. Du 5 au 28 juillet 2019 à 15h30. Relâches les 11, 17 et 24 juillet. Tél. 04 90 22 48 43. moment de l’engagement », dit le metteur en scène. Que fait-on du chagrin qui submerge, de l’indignation qui met en branle ou de la colère qui réveille ? Témoignages, parties chorales, dialogues drolatiques  : la parole se fait manifeste en un banquet éphémère où la joie renaît d’être partagée. En cela, le texte de Catherine Zambon permet à l’Agit de réaffirmer son identité  : celle d’un théâtre de terrain et d’interaction, soucieux du commun et de ceux qui le défendent. Catherine Robert Avignon Off. Festival Villeneuve en Scène, plaine de l’Abbaye, à Villeneuve-lez-Avignon. Du 9 au 21 juillet 2019 à 19h. Relâches les 14 et 15 juillet. Tél. 04 32 75 15 95. À partir de 12 ans. D. R. D. R.
Roberto Manfredi Tamás Réthey-Prikkel Nuova Barberia Carloni Théâtre de l’Entrepôt/MES Mario Gumina Sur les routes depuis sa création en 2009, Nuova Barberia Carloni de la compagnie italienne Teatro Necessario installe au Théâtre de l’Entrepôt son salon de barbier bien singulier. Bien frappé. Le passé, pour la compagnie italienne Teatro Necessario, n’est guère différent du présent ou du futur. C’est un vaste terrain de jeu où la nostalgie n’a pas sa place. Pour Leonardo Adorni, Jacopo Maria Bianchini et AlessandroMori, c’est un espace à partir duquel Nuova Barberia Carloni. Théâtre du Chêne Noir/MES Bence Vági Du cirque à grand spectacle avec Recirquel. My Land Quand la Hongrie rencontre l’Ukraine  : l’un des grands succès circassiens du Festival Fringe à Edimbourg arrive en France, porté par la compagnie Recirquel, pionnière du renouveau du cirque en Europe de l’Est. Bence Vági a fondé la compagnie Recirquel à Budapest en 2012. En moins de quatre créations, elle s’est imposée dans le paysage international du cirque contemporain comme la plus ambitieuse pour renouveler une écriture puisant dans une tradition séculaire restée très vive dans cette zone de l’Europe. Aujourd’hui, ses spectacles s’affirment comme de grandes productions, et portent des univers acrobatiques et visuels très forts. Avec cette nouvelle pièce, Bence Vági a opéré un pas de côté en renouvelant totalement son équipe d’interprètes  : direction l’Ukraine pour aller déployer leurs talents de clowns, d’acrobates et de musiciens. Leur univers proche de la pantomime. Dans Nuova Barberia Carloni, ils recréent à leur manière très fantasque et échevelée l’atmosphère des salons de barbier du siècle dernier. Avec, annoncent-ils, « la musique, le café et les anecdotes saugrenues du barbier de confiance ». Acrobates du peigne Installés tout autour des artistes, ce sont les spectateurs qui définissent le périmètre de jeu. Ils font donc d’emblée partie intégrante du spectacle. Ils sont les clients des trois aspirants barbiers qui se démènent sur le plateau pour résoudre toutes sortes de problèmes capillaires. Car s’ils font tout pour ressembler à des barbiers, les trois excentriques sont aussi un peu sorciers. L’art du shampoing, du peigne et du ciseau, chez eux, relève autant de la magie que de l’acrobatie. C’est un spectacle total, duquel, promettent-ils, le public « sortira propre et lisse, régénéré dans le corps et élevé dans l’esprit ». Anaïs Heluin Avignon Off. Théâtre de l’Entrepôt, 1 ter bd Champfleury. Du 5 au 21 juillet 2019 à 19h30. Relâches les 8 et 15. Tél. 04 90 86 30 37. à la rencontre de nouveaux artistes, là où les formations d’acrobates sont particulièrement poussées. Le choix de sept d’entre eux, très jeunes mais virtuoses, s’est déterminé sur leur capacité, selon le metteur en scène et chorégraphe, à pouvoir raconter une histoire en allant au-delà du simple numéro. Et c’est chose faite avec My Land, qui s’appuie sur une dramaturgie mais aussi sur les parcours de vie de chacun. Cap à l’est En appui sur la jeune troupe, My Land est un spectacle plein d’images, de corps à corps léchés, d’acrobaties, de portés, de contorsions étonnantes. La scénographie apporte beaucoup à l’ensemble  : si l’utilisation de terre sur scène n’est pas une nouveauté, elle fait toujours son effet – matière vivante, mouvante, colorée, elle produit des espaces imaginaires, aussi abstraits que concrets. Ajoutons à cela le travail sur la musique  : puisant dans les racines personnelles des acrobates, la bande-son a été réalisée à partir de motifs folkloriques tatars, moldaves et ukrainiens collectés par le compositeur et ethnomusicologue Miklós Both. Autant de mélodies et de voix issues de sources populaires ou liturgiques, qui ont inspiré les compositeurs Edina Szirtes Mókus et Gábor Terjék. Nathalie Yokel Avignon Off. Théâtre du Chêne Noir, 8 rue Sainte-Catherine. Du 5 au 28 juillet 2019 à 10h30. Relâches les 8, 15 et 22 juillet. Tél. 04 90 86 74 87. théâtre 61 la terrasse 278 juillet 2019 – avignon en scène(s)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 1La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 2-3La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 4-5La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 6-7La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 8-9La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 10-11La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 12-13La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 14-15La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 16-17La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 18-19La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 20-21La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 22-23La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 24-25La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 26-27La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 28-29La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 30-31La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 32-33La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 34-35La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 36-37La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 38-39La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 40-41La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 42-43La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 44-45La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 46-47La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 48-49La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 50-51La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 52-53La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 54-55La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 56-57La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 58-59La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 60-61La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 62-63La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 64-65La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 66-67La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 68-69La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 70-71La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 72-73La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 74-75La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 76-77La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 78-79La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 80-81La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 82-83La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 84-85La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 86-87La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 88-89La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 90-91La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 92-93La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 94-95La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 96-97La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 98-99La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 100-101La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 102-103La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 104-105La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 106-107La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 108-109La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 110-111La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 112-113La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 114-115La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 116-117La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 118-119La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 120-121La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 122-123La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 124-125La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 126-127La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 128-129La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 130-131La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 132-133La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 134-135La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 136-137La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 138-139La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 140-141La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 142-143La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 144-145La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 146-147La Terrasse numéro 278 jui/aoû 2019 Page 148