La Terrasse n°273 février 2019
La Terrasse n°273 février 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°273 de février 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Eliaz éditions

  • Format : (274 x 410) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 17,8 Mo

  • Dans ce numéro : puissance d'écriture.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
jazz/musiques du monde/chanson 50 la terrasse 273 février 2019 18-19 Maison de la musique de nanterre Vendredi 15 mars à 20h30 Maison de la musique de nanterre MUSIQUES ACTUELLES MUSIQUE DU MONDE le cri du Caire + érik truffaz Abdullah miniawy www.maison delamusique.eu RER A Nanterre ville MMN-AP-LA TERRASSE-FEVRIER-121x380.indd 2 14/01/2019 17:15 Nabil Boutros de longues années de travaux, à décocher à rythme de plus en plus rapproché les flèches de sa programmation. Son prochain événement intitulé les Jeudis de Sarclo est un minifestival de janvier à juin, conçu autour du nouveau Sarclo sings Dylan, créé avec beaucoup de succès au festival d’Avignon l’été dernier. Ce spectacle où il chante Dylan en français dans des traductions inspirées de sa plume est joué en première partie à 20h, précédé d’un apéro-dinatoire à 19h et suivi d’un artiste invité différent à chaque concert en seconde partie  : Boule (le 31/01), Johnny Montreuil (le 14/02), Loïc Lantoine (le 7/03), Sanseverino, venu en voisin (le 21/03), Mourad Musset (04/04), Volo (le 16/05) et, sous réserves, Camille Hardouin (le 6/06). Une affiche relevée et des concerts en entrée libre (la sortie restant à négocier). Jean-Luc Caradec Théâtre Thénardier, 19 rue Girard, 93100 Montreuil. Les jeudis 31 janvier, 14 février et 7 et 21 mars à 19h. MéDITERRANéE/VIOLONCELLES ET VOIX Nes Avec un premier album paru cet été (Ahlam chez ACT), le trio réunit un instrumentarium simple mais étonnant. Nes, un trio violoncelles, voix et percussions formé dans l’Espagne valencienne. Le percussionniste espagnol David Gadea, le violoncelliste français touche-à-tout Matthieu Saglio et la chanteuse et violoncelliste francoalgérienne Nesrine Belmokh créent des chansons world, soul, jazzy, pop, en arabe, français ou anglais. De très belles mélodies, des voix solo ou à la tierce frisant la perfection  : leur interprétation est emplie d’une vraie grâce universelle, atemporelle et délicate. Vanessa Fara L’Alhambra, 21 rue Yves-Toudic, 75010 Paris. Mardi 5 février à 20h30. Tél. 01 40 20 40 25. Places  : 26 à 32 € . Avec Jairo, dans le cadre du Festival au Fil des Voix. Maison de la Musique de Nanterre, 8 rue des Anciennes-Mairies, 92000 Nanterre. Vendredi 22 février à 20h30. Tél. 01 41 37 94 20. Places  : 5 à 24 € . LA SCALA-PARIS/JAZZ Shai Maestro Le pianiste israélien s’installe sur la scène du nouveau théâtre parisien pour raconter en musique ses histoires de « voleur de rêves ». Son nouvel album – le premier pour le prestigieux label ECM – s’intitule The Dream Thief. Pianiste qui se révéla au sein du trio du contrebassiste Avishai Cohen, Shai Maestro s’est depuis ses débuts positionné derrière le clavier comme un narrateur, installant au travers de ses mélodies et de ses disques, des séries de tableaux et d’histoires dont il écrit Nerea Coll Le pianiste Shai Maestro se présente en trio à La Scala- Paris. les développements dans l’instant de l’improvisation. Qu’il se fasse « voleur de rêves » – les siens, les nôtres – en dit long sur l’onirisme qu’il met dans son jeu et dans ses compositions. Inauguré cette saison, le théâtre La Scala Paris ouvre ses portes au trio qu’il forme avec le contrebassiste Jorge Roeder et le batteur Ofri Nehemya, une scène idéale pour développer un imaginaire musical sensible et délicat. Vincent Bessières La Scala-Paris, 13 bd de Strasbourg, 75010 Paris. Samedi 9 février à 20h30. Tél. 01 40 03 44 30. Places  : 20 à 34 € . DUC DES LOMBARDS/JAZZ SteeveLaffont Le guitariste signe un nouvel album Night in Corsica (chez Cristal) en quartet avec Costel Nitescu au violon. Le guitariste manouche SteeveLaffont. Ce grand guitariste manouche qui a grandi en France dans une famille de « Sinti » piémontais, a largement sillonné les routes, de Blida en Algérie à Bastia en Corse, terre à laquelle ce nouvel album rend hommage. Jusqu’à Perpignan où il vit aujourd‘hui. Mais son passeport pourrait logiquement faire figurer avant toute autre mention  : « enfant de Django ». On suit depuis déjà quelques années le parcours du virtuose SteeveLaffont et ses mérites ne sont plus à démontrer  : on ne croise pas impunément le fer avec Tchavolo Schmitt, Biréli Lagrène ou Stochelo Rosenberg… Mais, fort de sa complicité avec le violoniste virtuose Costel Nitescu, sa musique semble avoir trouvé aujourd’hui une couleur plus personnelle dans un alliage de nuances qui empruntent à la fois à la tradition manouche, aux standards de jazz (Gershwin, Ellington, etc.), au Brésil, à la musique afro-cubaine et à la Catalogne… Avec aussi Rudy Rabuffetti (gauitare) et Guillaume Bouthié (contrebasse). Jean-Luc Caradec Duc des Lombards, 42 rue des Lombards, 75001 Paris. Samedi 9 février à 19h30 et 21h30. Tél. 01 42 33 22 88. Et aussi le 15 au Caveau Jazz de Palaiseau (91), le 16 à la MJC de Colombes (92) et le 18 à l’Espace Carpeaux de Courbevoie (92). La Terrasse, premier média arts vivants en France Gabriel Baharlia D. R.
D. R. Jean Ber La Seine Musicale/Jazz Hommage à Michel Petrucciani L’Académie du jazz organise une grande soirée hommage au prodigieux pianiste, disparu voici deux décennies. L’affiche est prestigieuse pour saluer le pianiste disparu. Il y a vingt ans, le 6 janvier 1999, disparaissait, emporté à l’âge de 36 ans, l’un des musiciens les plus grands par le talent que le jazz en France ait jamais compté  : Michel Petrucciani. Si le pianiste avait un talent, c’est bien celui de faire oublier son handicap (l’ostéogenèse imparfaite, dite « maladie des os de verre ») , tant il avait appris à dompter l’immensité du clavier et à faire sonner un piano dans toute son amplitude. C’est ce musicien hors norme, hédoniste et intense, dont l’Académie du jazz a souhaité saluer la mémoire à l’occasion des vingt ans de sa disparition, en transformant la traditionnelle soirée de remise de ses prix en un grand concert hommage. Sur scène, des musiciens qui l’ont connu, en France comme aux Etats-Unis, où il mena une partie de sa riche carrière, tels que le saxophoniste Joe Lovano, les batteurs Lenny White et Aldo Romano, le trompettiste Flavio Boltro, son frère guitariste Philippe Petrucciani et d’autres encore qui lui doivent quelque chose dans leur parcours, comme les pianistes Jacky Terrasson, de trois ans son cadet, Franck Avitabile, à qui Petrucciani prodigua ses encouragements, ou le jeune Laurent Coulondre, chez qui il fit naître une vocation. Un moment de célébration qui promet d’être, au-delà de l’émotion, un beau moment de musique. Vincent Bessières La Seine Musicale, île Seguin, 92100 Boulogne-Billancourt. Samedi 9 février à 20h. Tél. 01 74 34 54 00. Places  : de 30 à 85 € . le CENTQUATRE-Paris/FESTIVAL LES SINGULIERS Rosemary Standley & Dom La Nena, Birds on a Wire Le duo formé en 2012 par Rosemary Standley et Dom La Nena revient avec un nouveau répertoire qui n’envie rien au précédent. C’est au tour de Gilberto Gil, Pink Floyd, Cat Stevens, ou Nazaré Pereira, entre autres Javier Diaz de Luna idoles particulières, de passer au filtre délicat de ce duo voix violoncelle, qui a l’art de nous faire rencontrer – ou retrouver – ses morceaux de prédilection, sous forme de reprises intimes, dépouillées, comme soumises à chercher ce qui y est essentiel. Vanessa Fara Le Centquatre-Paris, 5 rue Curial, 75019 Paris. Les 12 et 13 février à 21h. Tél. 01 53 35 50 00. Places  : 15 à 25 € . Café de la danse/Flamenco Rocio Marquez et Fahmi Alqhai La chanteuse et le gambiste présentent pour la première fois sur une scène parisienne la musique de leurs Dialogos de viejos y nuevos sones. Quand le dialogue de Rocio Marquez et Fahmi Alqhai entre en scène… Le 13 février au Café de la Danse. Elle est une des immenses voix du flamenco, il compte parmi les grands virtuoses de la viole de gambe. Andalous l’un et l’autre, Rocio Marquez et Fahmi Alqhai signaient ensemble il y a quelques mois un disque magistral et inclassable célébrant les noces du flamenco et de la musique baroque  : Dialogos de viejos y nuevos sones (Viavox/L’Autre Distribution). Un projet qui avait remporté deux années plus tôt le prix de l’innovation de la Biennale de Flamenco de Séville et connu sa première française au Festival d’Ambronay en 2017… « La rencontre a pu se faire car chacun a fait la moitié du chemin vers l’art de l’autre, le gambiste Fahmi Alqhai depuis le baroque, moi depuis le flamenco. Sans être experte, j’ai toujours aimé les musiques baroques, mais les codes y sont très différents et très forts  : indépendamment du timbre, il faut trouver les territoires communs qui permettent d’établir cette conversation artistique, par exemple au travers du contrepoint mais aussi des paroles, en choisissant des textes anciens et quelques contemporains, dont je puisse m’emparer par l’émotion », nous confiait récemment la chanteuse. Un concert stimulant. Jean-Luc Caradec Café de la Danse, 5 passage Louis-Philippe, 75011 Paris. Mercredi 13 février à 20h. Tél. 01 47 00 57 59. Places  : 25 € . Birds on a Wire  : la franco-américaine Rosemary Standley et la Brésilienne Dom La Nena de retour en duo. Gil Mirande Toine thys trio vendredi 22 février 20h00 avec Sam Yahel Hervé SambKarlJannuska Sortie d’album The Optimist Achetez vos billets sur www.cwb.fr centre wallonie-bruwelles paris 46 rue Qincampoix, 75004 Paris jazz/musiques du monde/chanson 51 la terrasse 273 février 2019



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :