La Terrasse n°269 octobre 2018
La Terrasse n°269 octobre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°269 de octobre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Eliaz éditions

  • Format : (274 x 410) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 24,4 Mo

  • Dans ce numéro : excellent cru d'octobre !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
dossier spécial/place au cirque 62 la terrasse 269 octobre 2018 pelouse de Reuilly/Festival Hurt me tender de CirkVOST. Village de cirque Avec l’ouverture d’un lieu de fabrique, la coopérative de Rue et de Cirque partira en 2019 vers de nouvelles aventures. Entre hommage aux compagnies historiques du nouveau cirque et fenêtre sur la jeune création, la 14 e et dernière édition de son Village de cirque s’annonce riche en surprises et en émotions. Pendant ses 14 ans d’existence, le Village de cirque a témoigné des grandes évolutions de la discipline. Organisé par la coopérative de Rue et de Cirque (2r2c) sur la pelouse de Reuilly, à la lisière du bois de Vincennes, ce festival a contribué à la reconnaissance de bien des artistes aujourd’hui considérés comme majeurs dans le milieu du cirque. Temps fort de la structure qui œuvre depuis 2005 au développement du cirque contemporain et des arts de la rue, il accueille chaque année au mois d’octobre une dizaine de compagnies, dans une atmosphère généreuse et festive qui met l’exigence du nouveau cirque à la portée de chacun. Du 10 au 14 novembre, la dernière édition de ce rendezvous célèbre ces moments de partage dans la joie. Car dans sa fabrique artistique pour la rue, le cirque et l’espace public, 2r2c poursuivra ses missions d’une autre manière. Avec d’autres événements. Rassemblant des figures habituées du Village de cirque et des nouveaux venus, la fête promet d’être mémorable. Entre toile et terre À l’image de Hurt me tender, la nouvelle création de CirkVOST, où dix acrobates se jouent des codes de leur discipline sous un vaste chapiteau rouge. Dans ce Village comme dans les Le Centquatre-paris/Chor. YoannBourgeois Histoires naturelles, 24 tentatives d’approches d’un point de suspension Avec Histoires naturelles, YoannBourgeois revisite son répertoire et nous offre en 24 irrésistibles courtes pièces de nouvelles Tentatives d’approches d’un point de suspension. précédents, le cirque s’exprime sous toutes ses formes. Qu’elles soient spectaculaires ou plus intimes. À côté du renversant spectacle de CirkVOst, plusieurs seuls en scène offrent en effet au spectateur une grande proximité avec les artistes. Dans Gadoue, un Nathan Israël en costume jongle en tentant de ne pas se salir. Programmée dès la première édition du festival, et soutenue depuis ce temps par 2r2c, Pénélope Hausermanndanse dans Objet Nature sur un jardin suspendu et mobile, tandis que dans Beethoven Métalo Vivace, Christophe Bouffartigue joue de la guitare électrique sur une corde lisse. Accompagnés par la coopérative de Rue et de Cirque depuis leur sortie de l’Académie Fratellini, Abby Neuberger et Luc Bernini invitent le public dans COMPOST, leur première création, à s’intéresser à des déchets minuscules. C’est aussi une première pour le musicien/bruiteur Charles Dubois et l’acrobate aérien Alvaro Valdès, qui présentent leur Girafe en avant-première. De quoi être rassuré sur l’avenir de 2r2c. Anaïs Heluin Village de cirque, pelouse de Reuilly, 75012 Paris. Du 10 au 14 octobre 2018. Tél. 01 46 33 33 72. www.2r2c.coop En cette rentrée, l’inclassable et prolixe YoannBourgeois multiplie les créations, est de toutes les scènes. Alors que Scala, qu’il a concocté pour l’ouverture du théâtre éponyme, y est encore à l’affiche avant de partir en tournée, ses Histoires naturelles, nées en septembre lors de la dernière Biennale de la Danse de Lyon, investissent, elles, le Centquatre-Paris. Le chorégraphe circassien installé à Grenoble y poursuit ses Tentatives d’approches d’un point de suspension, point que symbolise la balle du jongleur qui, pour un bref instant, suspendu, atteint son apogée avant d’entamer son inexorable chute. Les 24 courtes pièces, de formes très diverses, qui composent ce spectacle, s’inscrivent dans un processus de (re)création au long cours, qui permet à YoannBourgeois d’affiner sa quête infinie d’une apesanteur inaccessible, revisitant son répertoire et ses dispositifs scéniques toujours ingénieux et profondément poétiques. Delphine Baffour Le Centquatre-Paris, 5 rue Curial, 75019 Paris. Du 11 au 15 décembre à 19h30 et 21h30. Tél. 01 53 35 50 00. Durée  : 50 mn. P.Rigo D. R. Campana – Cirque Trottola Les Deux Scènes puis tournée/spectacle conçu par les artistes du Cirque Trottola En piste, Titoune et Bonaventure Gacon ; aux instruments, Thomas Barrière et Bastien Pelenc  : tous ensemble sonnent la Campana et font s’envoler les sourires émus vers le sommet de leur petit chapiteau. Après la toupie, la cloche ! Depuis quinze ans, le Cirque Trottola développe son esthétique originale et la déploie dans un tout petit chapiteau, sorte de miniature où se concentrent le talent et l’inventivité. « Quand le cercle est là, les êtres avec œil et cœur sont là, coude à coude, regardent le geste, écoutent le silence, le claquement du bruit, le verbe, la musique, alors… Alors on tente, nous tous, en rond, avec l’acrobate, le clown, le salto, l’apesanteur, le danger, de tordre la réalité, de la repousser, de la braver pour qu’apparaisse, juste un instant, l’étincelle dans l’œil qui soudain devine l’incommensurable  : le cirque » disent ces artistes précis et précieux, adeptes du développement durable de spectacles qui tournent partout en France et beaucoup aussi à l’étranger, au point qu’ils sont devenus une des références du renouveau circassien. Ballet aérien, spirituel et subtil « Alors, avec une tente, quelques cordes sur un violon, un tambour, une musique au galop, avec nos mains, nos regards, nos os, du très haut aux bas-fonds, du trapèze à la main rattrapée, de l’étonnante pirouette aux maladroites prouesses, avec soulier verni ou pas, avec bousculades et glissades ridicules, avec instants suspendus, accolades, disparitions, rôle Agora, scène nationale/Conception Hélène Leveau et Aviva Rose-Williams Mule Une relation physique singulière pour un duo entre ciel et terre. Hélène et Aviva ont en commun l’école de cirque de Québec, quand non loin de là à Montréal éclatait le talent du désormais célèbre duo Ethan et Marie-Pier, spécialiste des jeux icariens. Est-ce un hasard si elles ont voulu elles-mêmes reprendre à leur compte cette technique de portés dérivée de l’antipodisme ? Conjuguée au féminin, elle reste rare sur les pistes, ce qui rend d’autant plus singulier le travail du collectif à Sens Unique sur le spectacle Mule. Une voltigeuse assise sur une porteuse, et voici que tous nos repères se renversent. Du pied à pied plutôt que du main à main, une opiniâtreté à toute épreuve, un sens décalé du toucher… Mule nous raconte les élans de deux corps qui détournent les attendus Titoune et Bonaventure Gacon dans Campana. à jouer et à déjouer, avec une sacrée énergie, et une envie de rire, de surprendre, avec tout cela nous allons sonner la Campana. » Le géant Bonaventure Gacon et la mignonne Titoune Krall investissent la piste du nouveau chapiteau de la compagnie, pendant que Jeanne Maigne, fille de piste, explore ses coulisses en spéléologue des mondes souterrains. Thomas Barrière et Bastien Pelenc jouent en live la musique du spectacle, éclairé par Joachim Gacon-Douard. Une pléiade de talents, au service d’une envolée poétique dans les nuées. Catherine Robert Du 9 au 24 octobre 2018 à Besançon, Les Deux Scènes. Du 23 novembre au 15 décembre au Centquatre-Paris. Du 6 au 10 février 2019 à Istres, Festival les Elancés. Du 19 au 23 février à Sète, Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau. Du 9 au 13 mars à Elbeuf dans le cadre du Festival Spring, Cirque Théâtre d’Elbeuf – Pôle National Cirque. Du 23 au 27 mars à Villedieu-les-Poêles, dans le cadre de Villes en Scène et du Festival Spring. Du 3 au 10 mai au Mans, Les Quinconces – L’Espal – Scène Nationale. Du 29 mai au 4 juin à Clermontl’Hérault, Le Sillon. Poursuite de la tournée en 2019. À partir de 10 ans. YoannBourgeois. Hélène Leveau et Aviva Rose-Williams dans leur étonnant duo de jeux icariens de leur relation, retournent les choses au sens propre comme au figuré. Un renouveau pour la discipline restée trop souvent clouée au sol. Nathalie Yokel Agora, scène nationale, place de l’Agora, 91000 évry. Les 15 et 16 octobre 2018 à 14h30, le 17 octobre à 15h. Tél. 01 60 91 65 65. Cirque Trottola, Philippe Laurençon CS Photos
Saison classique 2018-2019 Existe depuis 1992 « La culture est une résistance à la distraction. » Pasolini Bernard Martinez Têtes d’affiche Patrica Petibon chante Alchimia, projet conçu avec son mari le regretté Didier Lockwood Maurizio Pollini à la Fondation Vuitton Renaud Capuçon, président du Concours Long-Thibaud-Crespin Retour à Paris d’un pianiste de légende  : Vladimir Feltsman La passion quatuor Le Quatuor Danel joue l’intégrale des quatuors de Mieczyslaw Weinberg Quatuor Diotima  : tout Bartok, ou rien. L’Auditorium du Louvre choisit les quatuors de Haydn Le Quatuor Bela crée une œuvre de Daniel D’Adamo inspirée par Schubert la terrasse 4 avenue de Corbéra — 75012 Paris Tél. 01 53 02 06 60/Fax 01 43 44 07 08 la.terrasse@wanadoo.fr Les festivals après l’été Concerts d’automne à Tours, les bonnes surprises du Festival baroque de Pontoise, Pianoscope à Beauvais  : trois festivals éclairent l’automne Les orchestres Valery Gergiev, Leonard Slatkin, Youri Temirkanov, Benjamin Levy, Mariss Jansons ou Jonathan Nott  : éclairage sur la saison symphonique en France RcP CIJ D Opéra Paru le 3 octobre 2018/Prochaine parution le 6 novembre 2018 25 e saison/80 000 exemplaires Directeur de la publication Dan Abitbol www.journal-laterrasse.fr Lisez La Terrasse partout sur vos smartphones en responsiv design ! 269 octobre 2018 dossier La diversité de l’opéra contemporain, des Trois contes de Gérard Pesson à l’Opéra de Lille, aux Lessons in Love and Violence de George Benjamin à l’Opéra de Lyon Portrait d’un metteur en scène décapant  : Krzystof Warlikowski Temps forts  : William Christie et Robert Carsen dans The Beggar’s Opera, Orphée et Eurydice à l’Opéra Comique, Amadigi à l’Athénée, Faust à Marseille, Ariane et Barbe Bleue à Toulouse, La Périchole à Bordeaux, Il Primo Omicidio d’AlessandroScarlatti à Garnier, Don Giovanni par Ivo van Hove à Bastille, un diptyque Menotti à Toulon, Die Tote Stadt de Korngold à Limoges focus L’Opéra Royal de Versailles  : le baroque en majesté. Tour d’horizon de la saison 2018-2019 de l’Orchestre National d’Île-de-France. Le Théâtre de Caen signe une saison à dominante baroque et anglaise. Le jeune Quatuor Yako joue Haydn et Schubert le 6 décembre à l’Auditorium du Louvre.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 1La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 2-3La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 4-5La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 6-7La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 8-9La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 10-11La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 12-13La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 14-15La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 16-17La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 18-19La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 20-21La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 22-23La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 24-25La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 26-27La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 28-29La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 30-31La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 32-33La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 34-35La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 36-37La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 38-39La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 40-41La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 42-43La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 44-45La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 46-47La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 48-49La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 50-51La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 52-53La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 54-55La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 56-57La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 58-59La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 60-61La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 62-63La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 64-65La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 66-67La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 68-69La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 70-71La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 72-73La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 74-75La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 76-77La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 78-79La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 80-81La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 82-83La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 84-85La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 86-87La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 88-89La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 90-91La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 92-93La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 94-95La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 96