La Terrasse n°269 octobre 2018
La Terrasse n°269 octobre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°269 de octobre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Eliaz éditions

  • Format : (274 x 410) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 24,4 Mo

  • Dans ce numéro : excellent cru d'octobre !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
théâtre 12 la terrasse 269 octobre 2018 Théâtre du Radin LA MISIAMIE PIERRE NOTTE AVEC CATHERINE HIEGEL E T TANIA TORRENSllllllllll 1111111K LII 1[111111111111llllllll 1111111111[11111141111. TIMMlllllll III 11[11111111.11[1111111 M171111[1 101[11111111 1171[171F nomme IMF 1111111[1171111 LWlllllllll 111111E Inu r laterrasse iCti=Là. Ra§ LA SICA HILE DE 111 JACQUES WEBER AEEE GREGORY GADEBOIS LE 27GABO Eik e la terrasse DES IlArIES TEXTE ET MISE EN SCÈNE iE DURAIr. STÉPHANE CAILLARD I- X101 DES NOME OU LA RÉFORME GOUTARD ÉCRITURE ET INTERPRÉTATION FRANÇOIS DE BRAUER COLLABORATION ARTISTIQUE E T LOUIS ARENE JOSÉPHINE SERREllllll LI 10lllllII 1F1 1[111[11[1111, E1111[111111111111 « 11 11[171 [IF 11711111E a la terrasse Téléramisortiesrrockacorn LOCATION 01 42 08 00 321petitemartin.com MAGASINS FNAC, FNAC COM ET SIR L TOMBE I Crime et châtiment Théâtre de L’Archipel/d’après le roman de Fiodor Dostoïevski/MES Nicolas Oton Pour son vingtième spectacle, la compagnie montpelliéraine Machine Théâtre adapte à la scène Crime et châtiment de Fiodor Dostoïevski. Sous la direction du metteur en scène Nicolas Oton, une troupe de treize comédiennes et comédiens nous invite à faire l’expérience de « la chair crue du monde livrée dans ses tourments et ses indignités ». En 2017, sous le regard d’Ariel Garcia Valdès, il investissait Les Carnets du sous-sol de Fiodor Dostoïevski. Aujourd’hui, Nicolas Oton revient à l’œuvre de l’écrivain russe en tant que metteur en scène, au travers d’une adaptation de Crime et châtiment. Son projet ? Nous plonger au plus intime, au plus intense de la conscience de Raskolnikov, personnage central du célèbre roman qui, après avoir commis un double meurtre, est submergé par les tourbillons du regret et de la culpabilité. Pour ce faire, le membre fondateur de la compagnie Machine Théâtre s’appuiera sur les engagements artistiques autour desquels s’est formé le collectif d’acteurs en 2001  : faire du théâtre un « lieu unique, modeste, sauvage et sacré », un « lieu d’utopies, de combats politiques et de divertissements poétiques » permettant de nourrir « l’obsession des rapports humains et de l’histoire des êtres ». Entre espace mental et espace réel C’est entre espace mental et espace réel, au sein de la minuscule chambre de Raskolnikov, que se déploient les souffles de Crime et châtiment. « Les éléments du mobilier apparaissent et disparaissent en un clin d’œil, explique Nicolas Oton, et dans une fulgurance créent un espace donné, puis nous emmènent dans un autre lieu. » Quelques pas suffisent pour sortir de cette chambre et parcourir la ville qui se laisse envahir par les échos de notre xxi e siècle. « Ici, pas de faux semblants, de ronds de jambe ou d’artifice, poursuit le metteur en scène, la chair crue du monde est livrée dans ses tourments et ses indignités ». C’est cette vérité-là que Nicolas Oton souhaite Critique L’Envol des cigognes Théâtre du Soleil/écriture et mes Simon Abkarian Proposé en alternance avec Le Dernier Jour du jeûne, L’Envol des cigognes éclaire la vie d’un quartier plongé dans la guerre. Une tragédie palpitante qui se déploie au cœur de l’humain. Terreur et pitié. Colère qui bouillonne et tendresse qui console. La catharsis, qui il faut bien l’avouer relève souvent davantage du concept livresque que de l’expérience sensible, prend ici tout son sens. Grâce au geste théâtral bouleversant, ambitieux, exigeant et populaire de Simon Abkarian, qui présente sur le plateau du Théâtre du Soleil deux volets de sa trilogie retraçant, quelque part en Méditerranée, l’histoire d’une famille sur trois générations  : Le Dernier Jour du jeûne, « tragi-comédie de quartier », et L’Envol des Cigognes, qui plonge ce quartier et la famille de Théos et Nouritsa dans le chaos de la guerre civile. Les voisins deviennent des ennemis à abattre, les mains sont trempées dans le sang, les chambres deviennent des postes de tir, les pires exactions adviennent. Pourtant, la force du cœur se fraie toujours un chemin vers son expression, loin de toute niaiserie. Lorsque la jeune Orna, à peine 17 ans, orpheline violée rescapée d’un massacre, trouve refuge chez Nouritsa et Théos, ils l’adoptent lors d’un rituel sidérant, beau à pleurer. Mettre en scène le tragique de la guerre pour Simon Abkarian, c’est prévenir tout manichéisme et toute certitude, c’est éclairer au cœur des ténèbres – au-delà des ténèbres… – le pire et le meilleur, l’envie de vivre jusqu’au bout de ses forces, le désir de célébrer des mariages malgré l’issue fatale et le crépitement incessant des armes. « Enfermé dans la cage du monde » La guerre grossit tout, révèle tout, et la langue lyrique magnifie les actes de résistance, laisse voir dans toute sa profondeur l’attendu ou l’inattendu de l’humain, qui peut, quasi à son insu, devenir monstre. Cette traversée rend grâce aux femmes, aux mères et aux épouses. La langue frontale, hardie, nourrie d’un riche et antique héritage, déploie dans leur complexité les enjeux et les conflits, parfois avec humour et ironie, ponctuée aussi de musiques entraînantes. Elle fait entendre les dires d’un oracle féminin, le sceptre de la sœur de Nouritsa ; les paroles d’un ex-Rossignol du Levant devenu chien aboyeur « enfermé Nicolas Oton, metteur en scène de Crime et châtiment. convoquer et transmettre dans son spectacle. Sans complaisance et sans jugement. Avec « la passion d’un enquêteur, l’implacabilité d’un scientifique ou d’un psychologue, la miséricorde d’un homme de foi, la curiosité, l’innocence et la crédulité d’un enfant ». Manuel Piolat Soleymat L’Archipel – Scène national de Perpignan, av. du Général-Leclerc, 66000 Perpignan. Du 2 au 4 et du 9 au 11 octobre 2018 à 19h, les 5 et 6 octobre à 20h30. Tél. 04 68 62 62 00. www.theatredelarchipel.org également du 16 au 18 octobre 2018 au Cratère – Scène nationale d’Alès, le 4 décembre à la Salle Georges-Brassens de Lunel, en juin 2019 au Festival Le Printemps des comédiens. Marc Ginot
Nicolas Joubard Antoine Agoudjian Une tragédie signée Simon Abkarian. dans la cage du monde »  : Fado, aussi sage et fulgurant qu’un fou shakespearien, interprété merveilleusement par Serge Avédikian. Impérial, Simon Abkarian, enfant d’une terre déchirée et du Théâtre du Soleil, interprète le patriarche Théos. Ariane Ascaride est Nouritsa, exemple de courage et bienveillance. À l’unisson, les comédiens – Assaâd Bouab, Pauline Caupenne, Marie Fabre, Victor Fradet, Eric Leconte, Eliot Maurel, Océane Mozas, Délia Espinat-Dief, Chloé Réjon, Catherine Schaub- Abkarian, Igor Skreblin, Laurent Clauwaert, Maral Abkarian – font vivre la partition en un rite qui éveille l’imagination et interroge les consciences. Consciences toujours si gentiment en retard lorsque les sociétés ont besoin de mobilisation. Après une mise en route fragile, plus le spectacle avance, plus il gagne en La Scala Paris/De Marivaux/mes Thomas Jolly Arlequin poli par l’amour Une nouvelle version de la première mise en scène de Thomas Jolly, fantaisie chatoyante autour de l’amour. Les amants naïfs et tendres de Marivaux et Jolly. Dans cette courte pièce qu’il écrivit pour les comédiens italiens en 1720, Marivaux célèbre la jeunesse, sa fougue, son impatience, ses ambitions, sa foi, sa naïveté et sa « splendide bêtise ». Thomas Jolly s’en empare, presque trois siècles après. Pas une ride sur le visage de ces jouvenceaux victimes des manigances machiavéliques d’une vieille fée jalouse. Quelques ampoules, des guirlandes lumineuses et des cotillons servent de cadre magique à cette histoire d’amour où le théâtre se déploie dans un concentré de brutalité. Première mise en scène du talentueux Thomas Jolly, recréée depuis, maturée mais pas assagie, elle brille et pétille comme une fête joyeuse. Catherine Robert La Scala Paris, 13 bd de Strasbourg, 75010 Paris. Du 29 septembre au 27 octobre 2018 à 18h30, le samedi et les 24 et 26 octobre 2018. Tél. 01 40 03 44 30. Site  : lascala-paris.com Sascha van Riel intensité. La seconde partie éblouissante et poignante offre un grand moment de théâtre. Avec humilité, lucidité et talent, ce théâtre qui pense le monde fait honneur à la profession. Agnès Santi Théâtre du Soleil, Cartoucherie, 75012 Paris. Du 5 septembre au 14 octobre. Le Dernier Jour du jeûne, les mercredis 5 et 19 septembre, tous les vendredis à 19h30. Durée  : 2h30. L’Envol des cigognes, les mercredis 12 et 26 septembre, 3 et 10 octobre, tous les jeudis à 19h30. Durée  : 3h20 avec entracte. Intégrale le samedi à 16h et le dimanche à 13h. Durée  : environ 7 heures. Tél. 01 43 74 24 08. Nanterre Amandiers/écriture et mes Richard Maxwell Paradiso Maître du théâtre expérimental américain, Richard Maxwell présente Paradiso, déroutante dystopie d’un monde sans vie humaine. Paradiso sera à Nanterre Amandiers. Après The Evening, Richard Maxwell est de retour à Nanterre Amandiers avec la dernière partie de son triptyque inspiré de la Divine Comédie de Dante. Étrange paradis qu’il nous présente ici, élaboré dans une galerie d’art new-yorkaise du quartier de Chelsea. Un audelà tout en blanc qu’investissent une voiture et un robot monologueur. Quatre comédiens alternent ensuite propos théoriques, évocation de la mort d’une mère et théâtre physique pour lequel ils se transforment en de véritables sculptures humaines. Un patchwork de formes qui explore l’avenir malheureusement de plus en plus plausible d’une vie après l’humain. éric Demey Nanterre Amandiers, 7 av. Pablo -Picasso, 92000 Nanterre. Du 2 au 6 octobre à 21h. Le jeudi à 20h. Tél. 01 46 14 70 00. Également du 10 au 13 octobre au faB, Festival des Arts de Bordeaux. Du 17 au 20 octobre au Théâtre Garonne à Toulouse. MÉTRO 9 – MAIRIE DE MONTREUIL NOUVEAU-THEATRE-MONTREUIL.COM 01 48 70 48 90 SHOCK CORRIDOR 21 SEP > 28 SEP WESTERN 05 OCT > 13 OCT UNE NUIT AMÉRICAINE SHOCK CORRIDOR + WESTERN 18 OCT > 26 OCT théâtre 13 la terrasse 269 octobre 2018



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 1La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 2-3La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 4-5La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 6-7La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 8-9La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 10-11La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 12-13La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 14-15La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 16-17La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 18-19La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 20-21La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 22-23La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 24-25La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 26-27La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 28-29La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 30-31La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 32-33La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 34-35La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 36-37La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 38-39La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 40-41La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 42-43La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 44-45La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 46-47La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 48-49La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 50-51La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 52-53La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 54-55La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 56-57La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 58-59La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 60-61La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 62-63La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 64-65La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 66-67La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 68-69La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 70-71La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 72-73La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 74-75La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 76-77La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 78-79La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 80-81La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 82-83La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 84-85La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 86-87La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 88-89La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 90-91La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 92-93La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 94-95La Terrasse numéro 269 octobre 2018 Page 96