La Terrasse n°238 décembre 2015
La Terrasse n°238 décembre 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°238 de décembre 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Eliaz éditions

  • Format : (274 x 410) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : la damnation de Faust...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 danse décembre 2015/N°238 la terrasse LE CENTOURTRE-pnRis ET ARTE. L L til.i, 14 il ginAI" ! IIrrr n=uct'Lue 1.'m =.1.e.ltwor1n1. La S'erras FESTIVAL TEMPS1 D'IMAGES DANSE THÉÂTRE MUSIQUE ART NUMÉ A RIQUES'12:1 far !.r.i 2 11471 C 1% ! r u lpurn rAm:, I  : Irlidr I...IL F.7 141  : int te Li  : rus  : -  : + non..£"s.11 (! :  : Fil LL.Li, v> m'IrLnihe I 0.1111. eçrdi I CENTOUATRE-P2kRtS LÈre-d.DANG FORMER LES I P.ITER PR ETES D'AUJOURD'HUI POUR LES fkQ LGRAEIHES tiE DEMAIN NOUVEAUX TERRITOIRES DE LA °ANSE.  : cecpistiEres fT EXPEFIJENCES Pour être présent dans ce hors-série, contactez-nous  : la.terrasse@wanadoo.fr et 01 53 02 06 60 DEC 20Tb N UMÉRO SPECJAL pArlse PAIL1,111511 LF31IiNIS014 10.0 1. L6ErutunreHateûtm-mxi — remeutio5 à lyûilitium riL>. PROGRAMMER LA DANSE DES Em.,'Eux CITOïE NE 30ANS.A.PRÉ$ EN SONT LES CCN CRÉATION ET RÉPERTOIRE  : UNE MISE EN TENSION PERMANENTE SPECTACLES À I:AFFIC N E TOUS 1105 COUPS DE CŒUR CIE5.MOIS À VENIR m région/Monte-Carlo Théâtre d’Ivry Antoine Vitez/Théâtre de Châtillon Conception Jive Faury et Kim Huynh (Dis)-cordes Des mètres et des mètres de cordes, drôle d’accessoire pour des chorégraphes-jongleurs ! Cette nouvelle création promet une incursion dans un univers singulier, porté par sept interprètes. Jive Faury et Kim Huynh ont partagé ensemble l’univers du jongleur Jérôme Thomas, notamment autour de la création Rain/Bow. Pas étonnant qu’ils poursuivent dans leur travail de compagnie la même obsession du mouvement. Cette création traduit également une attention portée à la ligne, la ligne graphique, que l’on retrouve autant dans les corps que dans les gestes. En 2011, Linéa faisait déjà de la corde un sujet en soi, dans un spectacle qui confortait les deux artistes dans leur démarche singulière. Aujourd’hui, ils creusent le sillon en La Terrasse, premier média arts vivants en France Gros Plan Les Ballets de Monte- Carlo ont 30 ans Pour finir l’année en beauté, les Ballets de Monte-Carlo célèbrent leurs trente ans avec une programmation festive et une diffusion dans tous les cinémas de France. Pour fêter les trente ans des Ballets de Monte-Carlo, Jean-Christophe Maillot a choisi de remonter Casse-Noisette. Un choix qui n’a rien de fortuit, car c’est avec cette œuvre phare que ce dernier arriva, d’un coup de baguette magique, à la direction d’un des ballets les plus prestigieux de par son nom et son histoire. La fée n’était autre que S.A.R. la Princesse Caroline de Hanovre, qui avait créé ces Ballets en 1985. Depuis, le public a pu découvrir une multiplicité de propositions chorégraphiques et en apprécier toutes les richesses et les subtilités. Jean-Christophe Maillot a ainsi créé un ensemble de soixante pièces, de grands ballets narratifs à des formes plus courtes. Ni classique, ni contemporain, pas même entre les deux, Jean-Christophe Maillot conçoit la danse comme un dialogue où tradition sur pointes et avant-garde Casino de Paris Antonio Gadès et Carlos Saura Carmen cessent de s’exclure. Véritables cadeaux d’anniversaire pour le public en ce mois de Noël, Jean-Christophe Maillot a également programmé deux événements exceptionnels, à savoir Les Inattendus et Vollmond de Pina Bausch par le Tanztheater Wupperthal. Les Inattendus sont une occasion rare d’assister à la répétition d’une des plus belles compagnies dans l’un des plus beaux théâtres du monde. Bouquet final Le public pourra ainsi assister aux derniers réglages d’un grand spectacle sous les ors de l’Opéra de Monte-Carlo. Vollmond, créée en 2006, avec sa scénographie spectaculaire, son humour dévastateur, est une pièce fascinante dans laquelle hommes et femmes se livrent à une guerre des sexes sous des trombes d’eau. Gros Plan Véritable chef-d’œuvre immortalisé par le cinéma en 1983, la Carmen d’Antonio Gadès et Carlos Saura revient au Casino de Paris pour treize représentations exceptionnelles, accompagnée de Suite Flamenca. Antonio Gadès a su faire revenir Carmen à ses origines. Plus proche du roman de Mérimée que de l’opéra de Bizet, il campe une version populaire de l’histoire dans laquelle il réinjecte du chant et de la danse flamenco. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, il réalise la première version espagnole de ce récit tragique. Mais le coup de génie d’Antonio Gadès et Carlos Saura est de l’avoir transposée dans notre monde, par un processus de mise en abyme ingénieux. Tout se passe dans une compagnie de danse qui ressemble fort à celle que dirige dans la vie Antonio Gadès. Un chorégraphe, nommé Antonio, décide de monter Carmen. Bien sûr, il tombe amoureux de la danseuse principale qui incarne le rôle-titre. D’une grande puissance théâtrale, le spectacle est entièrement mené par la danse, avec une expressivité andalouse qui a toujours caractérisé la troupe de Gadès. Chorégraphie tirée au cordeau, énergie rentrée, feu dans le regard, le drame se noue sans la moindre fioriture, dans un récit aussi efficace qu’économe. Une chorégraphie révolutionnaire La Carmen de Gadès, c’est la femme vue par le flamenco. Non pas une séductrice aux torpeurs sensuelles, mais un animal Un univers marqué par la corde déployé par la compagnie Sens Dessus Dessous. s’accaparant la corde sous toutes ses formes, comme une matière, un agrès, un accessoire, un compagnon… Un objet propice à tous les décalages qui ne manque pas de composer un Sens Dessus Dessous
Hans Gerritsen Luca di Bartolo la terrasse décembre 2015/N°238 danse 29 Enfin, la célébration finira en feu d’artifice avec Casse-Noisette Compagnie. En inventant ce récit d’une petite fille qui voudrait devenir danseuse mais que briment ses parents souverains chorégraphes et maîtres de ballet, Jean-Christophe Maillot réussit la gageure de raconter à la fois son histoire, l’Histoire des Ballets de Monte-Carlo et celle de la danse en passant ! On y retrouve les antagonismes et les rivalités que connaissent toutes les compagnies du monde, une chorégraphie nourrie de citations et de clins d’œil, de Nijinski (n’oublions pas que les Ballets Russes sont à l’origine des Ballets de Monte-Carlo) à Pina Bausch en passant par Balanchine ou Béjart et bien sûr quelques tournures révélatrices d’un Neumeier chez lequel Jean-Christophe fut soliste avant de devenir le chorégraphe que l’on sait… Un bonheur n’arrivant jamais Carmen d’Antonio Gadès. sauvage impossible à dompter. Violente, mystérieuse, fatale quand son œil noir vous regarde. Mais surtout, Gadès et Saura ont su ramener Carmen à son essence  : la liberté sans concession, la violence du désir qui ne peut se résoudre que dans la mort. Suite Flamenca, présentée dans le même programme, témoigne de la veine révolutionnaire et novatrice du chorégraphe. Avec sa gestuelle précise, d’une rigueur technique et d’une exigence farouche, le chorégraphe se livre à une exploration des mille et une possibilités qu’offre la danse flamenca. Rejetant univers étrange, où la tribu des sept interprètes s’amuse autant qu’elle dérange, cultivant le mystère autant que l’imaginaire. N. Yokel Théâtre Antoine Vitez, 1 rue Simon-Dereure, 94200 Ivry-sur-Seine. Le 9 décembre 2015 à 14h30, le 19 décembre à 17h, et le 20 à 16h. Tél. 01 46 70 21 55. Théâtre de Châtillon, 3 rue Sadi-Carnot, 92320 Châtillon. Le 19 février 2016 à 20h30. Tél. 01 55 48 06 90. Théâtre Romain Rolland Chor. Philippe Ménard Air Cet hymne aux joies vaines créé fin 2013 est repris à Villejuif et en tournée. Un lâcher prise, à expérimenter aussi par le spectateur. Que fait cette bande de joyeux lurons sur un Le final de Casse-Noisette Compagnie de Jean-Christophe Maillot par les Ballets de Monte-Carlo. Laurent Philippe seul, Olga Smirnova et Artem Ovcharenko, étoiles exceptionnelles du Ballet du Théâtre du Bolchoï, seront les protagonistes de ce conte de fée. Cerise sur le gâteau, cette pièce sera diffusée en direct du Grimaldi Forum dans les cinémas le 30 décembre à 20 heures. Que demander de plus ? Agnès Izrine Les Inattendus par les Ballets de Monte- Carlo. Les 11 et 12 décembre à 19h00, le 13 à 15h00. Salle Garnier de l’opéra de Monte-Carlo. Vollmond, les 18 et 19 décembre à 20h00, le 20 à 16h00. Grimaldi Forum. Casse-Noisette Compagnie, du 29 au 31 décembre 2015, les 2 et 4 Janvier 2016 à 20h00, le 3 à 16h00. Grimaldi Forum. Tél. + 377 99 99 30 00. Rejoignez-nous sur Facebook le folklore pour n’en garder que l’intensité brûlante, dans une esthétique sobre et tragique, Gadès fut qualifié d’avant-gardiste et a ouvert la voie à toutes les nouvelles générations d’artistes du flamenco. Agnès Izrine Casino de Paris, 16, rue de Clichy, 75009 Paris. Du 4 au 13 décembre, relâche les 9 et 10 décembre. Tél. 08 926 98 926. Durée  : 2h30 environ. Également le 29 janvier 2016 à L’Amphithéâtre à Lyon. Rejoignez-nous sur Facebook Air, comme un appel signé Philippe Ménard. plateau, tenue décontractée, corps libérés ? Ils acceptent la part d’enfance qui est en eux, se détournent des postures qu’on leur assigne, et annoncent que oui, tout est possible, si l’on veut bien se laisser aller à nos Partenariats, contactez-nous/01 53 02 06 60 ou la.terrasse@wanadoo.fr www.malandainballet.com LAIDE DE LYON MIANSE malaradain I trhaiikovs k LA BELLE ET laympETE u EL.1121Z2E1212/CONVERSATIONS CRÉATION avec l’Orchestre Symphonique d’Euskadi direction musicale Ainars Rubikis AVANT-PREMIÈRE Opéra Royal du Château de Versailles 11-12 décembre/20h 13 décembre/16h 00110212/2 SAN SEBASTIAN 2016 0252016.22 Tournée avec l’Orchestre Symphonique d’Euskadi 28 janvier 2016 Bilbao 28 janvier 2016 Bibi) 1 février 2016 Pampelune 3-4 février 2016 Donostia/San Sebastián Création/Bal de La Belle et la Bête malandain ballet I blarritz Première française septembre 2016 DANS LE CADRE DE 6 février 2016 Donostia/San Sebastián EUS220120 022E51122 repetto PARIS design Yocom.fr photo Olivier Houeix + Yocom.fr licence n°2-1020149 et 3-1020150



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :