La Terrasse n°230 mars 2015
La Terrasse n°230 mars 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°230 de mars 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Eliaz éditions

  • Format : (274 x 410) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 21,9 Mo

  • Dans ce numéro : la question de la représentation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
34 théâtre mars 2015 / N°230 la terrasse Des rencontres sur les écritures contemporaines 11 mars ▶ 19 h30 ▶ CnT, Paris « Le voyage ou l’immersion comme incitation à l’écriture ? » Avec Claudine Galea, Sabine Revillet, Sandrine Roche. Modératrice : Brigitte Patient 23 mars ▶ 15 h 30 – 17 h 30 ▶ Odéon – Théâtre de l’Europe, Paris En partenariat avec l’ESAD et l’Odéon - Théâtre de l’Europe « Que lisent les apprentis-comédiens ? » La transmission des écritures contemporaines et ses enjeux. Avec Nathalie Fillion, Claire Lasne Darcueil, Sophie Loucachevsky, Stanislas Nordey, Thierry Pariente, Thomas Pondevie et Serge Tranvouez. Modérateur : Jean-Pierre Ryngaert Du 9 mars au 21 awril 2015 Les tuna's e1 mans 21113 0 Ciné CnT : chaque mois, 1 projection, 1 rencontre 18 mars ▶ 20 h ▶ À la Maison des Auteurs de la SACD, Paris « Shakespeare Movies » Extraits de films de Jean-Luc Godard, Akira 1, ne Fikirt4eyLon# 79411.4 Xlfer,y Kurosawa, ! lidarl Aki i.Ek-Râdlhoerad Kaurismäki, Kenneth Branagh… commentés par Cédric de Veigy. Rëserwatjons : 01 42 78 4-6 42 Et aussi, des ateliers pratiques, des débats, des lectures … tout le programme sur cnt.fr WAIN. essa Lol1.cU LiS :acrveona 1#U. .FF .10;2tye.m, -.,.•isam. Rencontres en entrée libre sur réservation : 01 44 61 84 85 iMMI. VS:MI T'if 9311 0. 134, rue Legendre – 75017 Paris L'INTERLUDE T/0 EVAVALLEJO - BRUNO SOULIER ��������������������������������������������������������������������������������������������������������������� Création samedi 7 mars à 19h UNE AVENTURE Compagnie La Boca Abierta RÉSERVATION 01 49 92 61 61 resacentreculturel@ville-la-courneuve.fr www.programme-houdremont-la-courneuve.info Halle Pajol Festival Le Festival de l’Astre ! Dédié à la création contemporaine, le Festival porté par la Compagnie de l’Astre présente des spectacles, performances et lectures inédits. David Léon, l’un des auteurs mis en lumière par ce festival. Pendant trois jours très denses – de trois à sept rendez-vous quotidiens –, la Compagnie de L’astre propose de découvrir divers spectacles, lectures et performances célébrant la langue d’aujourd’hui, qui dit notre monde et ses turbulences. Vendredi 20 mars, Trois Ruptures et des extraits de Débrayage sont suivis par une table ronde en présence de l’auteur Rémi De Vos. Le lendemain, des pages de Pétrole, roman fragmentaire et inachevé de Pasolini, lues par la Compagnie de l’Astre, précèdent le spectacle Le Rapport des enfants sur l’état du monde de Stanislas Cotton, inventaire grinçant et rageur, et la lecture de La Nuit du Chien de Nando Suarez, mettant en scène d’étranges retrouvailles. Dimanche 22 mars, coup de projecteur sur Un jour nous serons humains, poème dramatique de David Léon* ; sur un montage de textes de Pascal Rambert ; sur Les Choses d’après Georges Perec et divers auteurs vivants, par la compagnie l’Orange Bleue ; sur l’illettrisme par la compagnie Moreau ; sur Sucre par la compagnie CRü, où une jeune fille cherche à s’intégrer au monde du travail, tandis que sa grand-mère souhaite s’affranchir des règles de sa maison de retraite. Un florilège ponctué aussi de tables rondes, à découvrir ! A. Santi *Lire notre critique de Sauver la Peau de David Léon, La Terrasse n°229 Halle Pajol, 20 esplanade Nathalie-Sarraute, 75018 Paris. Du 20 au 22 mars. Tél. 06 62 72 59 36 ou écrire à theastrecontact@gmail.com La Manufacture des Abbesses d’après le roman de Claire Etcherelli / adaptation, mes et jeu Eva Castro Élise ou la vraie vie © Lola Carrère caissière, et situe le monologue dans l’entrepôt d’un supermarché. La mémoire du passé invite à questionner les questions irrésolues qui taraudent notre société. A. Santi La Manufacture des Abbesses, 7 rue Véron, 75018 Paris. Du 29 mars au 6 mai, dimanche à 20h, lundi et mardi à 19h, mercredi à 21h. Tél. 01 42 33 42 03. Espace Cirque d’Antony / académie fratellini Cirque / Par Frédéric Arsenault, Alexandre Fray, Mika Lafforgue et Pierre Glottin Face Nord Frédéric Arsenault, Alexandre Fray, Mika Lafforgue et Pierre Glottin : quatre acrobates éprouvent leurs limites et créent une belle écriture de la lutte et du jeu. Face Nord, par Un Loup pour l’homme. Pour la compagnie Un Loup pour l’homme, fondée par le porteur Alexandre Fray et le voltigeur Frédéric Arsenault, les portés acrobatiques valent par leur virtuosité mais aussi par leur portée évocatrice et humaine. L’acrobatie raconte le combat sans fin contre les limites imposées par le corps et les lois de la physique, raconte aussi ici la relation à l’autre, et la recherche d’humanité, sans esbroufe et en mobilisant avec habileté et imagination le corps et ses possibles. Car ce sont uniquement les quatre corps des deux porteurs et des deux voltigeurs qui se lancent à la conquête d’une cime imaginaire, fragile et grandiose, et profondément émouvante. Ils s’avancent au milieu du public, dans un espace quadri-frontal, et mettent en œuvre des portés impressionnants. L’ écriture faite de règles et de complicité s’inscrit dans l’innocence, la vitalité et le plaisir des jeux de l’enfance, comme pour contrer la gravité de l’inéluctable. A. Santi Espace Cirque d’Antony, rue Georges-Suant, 92160 Antony. Les 13, 14, 20, 27 et 28 mars à 20h, le 21 à 19h, Les 15, 22 et 29 à 18h. Tél. 01 41 87 20 84. Et à l’Académie Fratellini, du 14 au 19 avril. Tél. 01 72 59 40 30. © D. R. Eva Castro adapte, met en scène et interprète élise ou la vraie vie, qui interroge autant la i France d’alors que notre société toujours frappée par la précarité, le racisme et l’indifférence. , r P,ill 111 © D. R. Théâtre Paris-Villette De John Retallack / conception Eva Vallejo et Bruno Soulier Risk Danse, musique et théâtre s’associent pour mettre en forme les risques et les éclats fracassants de l’adolescence. © D. R. Élise ou la vraie vie par Eva Castro. Prix Fémina 1967, le roman de Claire Etcherelli dessine un portrait du monde ouvrier et de la France pendant la Guerre d’Algérie, à travers la relation d’élise, ouvrière qui a décidé de monter à Paris, et l’algérien Arezki, OS comme elle. « Je vois en élise l’être humain confronté à l’agression d’un système délétère, et qui garde, malgré tout, sa capacité à aimer, à s’émouvoir, à espérer, à résister », confie Eva Castro, qui transmet le récit d’élise au présent à travers Elsa, une jeune rejoignez-nous sur facebook Un théâtre choral visuel et sonore profondément engagé. Par la compagnie L’Interlude T/O. « Par le mot et le son, parler de l’homme d’aujourd’hui, de ce qui fonde son identité. » Le travail de la compagnie L’Interlude T/O (Théâtre / Oratorio) s’appuie aussi particulièrement dans ce nouvel opus sur les corps en mouvement, et
la terrasse mars 2015 / N°230 théâtre 35 Propos recueillis e Laurent Gutmann 1 © Pierre Grosbois Reprise / Centre des bords de Marne / théâtre de brétigny D’après Nicolas Machiavel / mes Laurent Gutmann LE PRINCE Afin de faire entendre ce texte vieux de 500 ans, Laurent Gutmann invente un stage de formation visant à enseigner la façon de prendre le pouvoir et de le garder. « Le Prince est un texte que tout le monde pense plus ou moins connaître, mais qui est finalement assez peu lu. C’est un texte fondamentalement ambivalent : en même temps qu’il a pour objet l’éducation politique des princes, il porte à la connaissance du peuple l’art du gouvernement et, par là même, fait prendre conscience au peuple des opérations de domination dont il est l’objet. Au cœur du texte de Machiavel, il y a donc la notion d’éducation politique. C’est pourquoi dans le spectacle, nous développons la situation d’un stage de formation pour futurs princes. Face à deux formateurs, dont l’un est dépositaire de la parole de Machiavel, trois stagiaires sont confrontés à un certain nombre de mises en situation censées leur enseigner comment prendre le pouvoir et comment le garder. Ce qui ressort de ces jeux, c’est que le pouvoir est par nature instable : on est assuré de le perdre un jour. Machiavel est habituellement considéré comme un cynique, un théoricien d’un pouvoir qui n’aurait d’autre finalité que lui-même. Mais sa parole est d’abord celle d’un homme qui a foi dans la force du politique et refuse donc catégoriquement toute forme d’idéalisme. » Propos recueillis par Manuel Piolat Soleymat ti. SRIIEDI21 I1RRS AU SAM r '2.8 MARS 2015 ~ N ® FES%) N ,,, ~.~ RI ❑ 1:1 i Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées tnt-cite.com 05 34 45 05 05 • , 4 .''.r• Centre des Bords de Marne, 2 rue de la Prairie, 94170 LePerreux-sur-Marne. Le 31 mars à 20h30. Tél. 01 43 24 54 28. Théâtre de Brétigny, 3 rue Henri-Douard, 91220 Brétigny-sur-Orge. Le 7 avril à 20h30. Tél. 01 60 85 20 85. Propos recueillis en janvier 2014 à la création du spectacle. Rejoignez-nous sur Facebook © D. R. i cette association entre danse, théâtre et musique est en phase avec le thème exploré, celui de l’adolescence. A ce moment charnière, le besoin d’éprouver et de repousser les limites flirte avec le danger, et la relation au son et à l’écoute s’inscrit souvent dans le désir de bousculer les cadres et de se distinguer des aînés. L’écriture de John Retallack, dramaturge et metteur en scène britannique de la « Company of Angels », compagnie très proche des jeunes, « associe, pense, mêle dès l’origine parole et mouvement du corps », soulignent la metteur en scène Eva Vallejo et le compositeur Bruno Soulier. Présenté à Avignon l’an dernier, le spectacle a obtenu un beau succès. A. Santi Théâtre Paris-Villette, 211 av. Jean-Jaurès, 75019 Paris. Les 13 et 20 mars à 19h, les 14, 17, 18, 19 et 21 mars à 20h, le 15 à 16h. Tél. 01 40 03 72 23. Reprise / Centre d’Art et de Culture de Meudon / d’après William Wharton / mes Emmanuel Meirieu Birdy Emmanuel Meirieu adapte et met en scène un roman américain, Birdy, de William Wharton, histoire célèbre en France grâce au film d’Alan Parker. Birdy sur une scène de théâtre, grâce à Emmanuel Meirieu. Les pigeons, puis les canaris : Birdy est tout à son rêve de devenir oiseau. L’hôpital psychiatrique qui le retient est aussi cruel qu’une cage. Pour aider Birdy à revenir dans le monde des hommes, on fait appel à Al, dont la gueule cassée par la guerre et l’amitié patiente et tenace vont l’aider à soigner ses blessures d’enfance. « Lequel de Al i ou Birdy est le plus amoché ? Lequel des deux a le plus besoin de l’autre ? Voler, c’est beaucoup plus que battre des ailes. Birdy n’a rien perdu de sa i Centre d’Art et de Culture, 15 bd. des Nations- © Christophe Raynaud De Lage force. Le film éponyme d’Alan Parker avait marqué mon adolescence. En quelques pages, j’ai eu la certitude que je pourrais réunir à la scène Al et Birdy. Phrase après phrase, les images de théâtre se formaient, nettes, précises, simples, effaçant ma mémoire de cinéma », dit Emmanuel Meirieu, qui continue, avec ce spectacle, son travail d’adaptation théâtrale d’œuvres littéraires majeures. C. Robert Unies, 92190 Meudon. Le 31 mars à 20h45. Tél. 01 49 66 68 90. Reprise / théâtre du Vieux Colombier de Marcel Aymé / mes Lilo Baur La Tête des autres Reprise de la mise en scène de Lilo Baur d’une pièce de Marcel Aymé qui fit grand bruit après guerre. k. ~~~. y .":.‘''.4.‘ r , i ~4 ~F ~ 4 ~' Ambiance polar dans La Tête des autres mis en scène par Lilo Baur. Évoquant un jazzman condamné à mort par un procureur corrompu, La Tête des autres est une pièce écrite par Marcel Aymé qui faillit être interdite, tant elle remuait le terreau enfoui des réseaux collaborationnistes d’après-guerre. Si bien que Marcel Aymé dut en écrire deux versions, la seconde édulcorée. C’est sur la première que Lilo Baur fonde ce spectacle entre comédie de boulevard et polar, entre film noir et satire sociale et politique de la France des années 50, où le rire croise la mise en cause de la Justice. E. Demey Théâtre du Vieux Colombier, 21 rue du Vieux- Colombier, 75006 Paris. Du 6 au 29 mars, mardi à 19h, du mercredi au samedi à 20h, dimanche à 16h, relâche lundi. Tél. 01 44 39 87 00. Réagissez sur www.journal-laterrasse.fr © Hans Hartung – The Bridgeman Art Library / Design : Studio Apeloig, 2015 / Licences spectacle 1-1045623 / 2-1045624 / 3-1045625 DIIIRNCHE 22116R5 MRRDI 21 IIRRS MERCREDI 25 MRRS JEUDI 26 MRRS UENDREDI 2? MRRS L’ SRMEDI 28 MRRS OISEAU VERT DE CARLO GOZZI Création 25 février 21 mars Mise en scène décors et costumes Laurent Pelly Traduction intégrale Agathe Mélinand Avec Pierre Aussedat Georges Bigot Alexandra Castellon Thomas Condemine Emmanuel Daumas Nanou Garcia Eddy Letexier Régis Lux Mounir Margoum Marilú Marini Jeanne Piponnier Fabienne Rocaboy Lumières Michel Le Borgne Son Joan Cambon Géraldine Belin Maquillages Suzanne Pisteur Production Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées Coproduction MC2 – Grenoble Théâtre national de Bretagne Rennes $7li1ortvi11e



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 1La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 2-3La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 4-5La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 6-7La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 8-9La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 10-11La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 12-13La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 14-15La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 16-17La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 18-19La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 20-21La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 22-23La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 24-25La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 26-27La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 28-29La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 30-31La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 32-33La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 34-35La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 36-37La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 38-39La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 40-41La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 42-43La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 44-45La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 46-47La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 48-49La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 50-51La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 52-53La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 54-55La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 56-57La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 58-59La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 60-61La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 62-63La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 64-65La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 66-67La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 68-69La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 70-71La Terrasse numéro 230 mars 2015 Page 72