La Revue Québec n°60-9 10 jui 2019
La Revue Québec n°60-9 10 jui 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-9 de 10 jui 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 13,9 Mo

  • Dans ce numéro : maintien d'un lien direct vers le centre-ville ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
B-2 Le mercredi 10 juillet 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca FERME SES PORTES SOUTIENS-GORGE MAILLOTS DE BAIN VÊTEMENTS D’INTÉRIEUR Tout doit être liquidé 20 80% À ou jusqu’à épuisement des stock tailles 8 à 20 ans avec grandeur de bonnets jusqu’à H 188 MONTÉE MASSON, MASCOUCHE 450 966.6466 I www.jadylingeriefine.com
CULTUREL Dévoilée le mardi 25 juin, la nouvelle exposition permanente de la Société d’histoire de la région de Terrebonne (SHRT) retrace le parcours d’un des plus importants entrepreneurs de la ville au 19 e siècle. Qu’évoque pour beaucoup d’entre nous le nom de Moody, si ce n’est celui d’un des principaux boulevards de la ville de Terrebonne ? C’est ce que démystifie la nouvelle exposition Bonne en 1845, meilleure aujourd’hui. La Matthew Moody and sons, 1845-1927. Orchestrée par l’historien Claude Blouin, qui a consacré des années à cette recherche avec le soutien des héritiers de la famille Moody, toujours résidents de la région, la présentation se propose de suivre le parcours de l’entrepreneur et de sa manufacture, ainsi que les faits saillants de la vie de la famille Moody. Qui était Matthew Moody ? Jeune apprenti forgeron d’origine britannique, Matthew Moody s’est installé à Terrebonne en 1834. Sa forge, bien achalandée, s’est transformée en 1845 en manufacture de machines à battre le grain pour répondre aux besoins croissants en mécanisation des agriculteurs. Le mercredi 10 juillet 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca B-3 Hommage à Matthew Moody à la SHRT Sophie Ginoux redaction@larevue.qc.ca Maquette originale et d’époque d’une presse à foin à demi-cercle (half circle hay baler) fabriquée vers 1880, que l’on peut admirer au sein de l’exposition dédiée à l’entrepreneur Matthew Moody. L’événement gratuit organisé par la Société de développement culturel de Terrebonne (SODECT) réunira Stéphanie Bédard, Rick Hugues, Marc-André Fortin ainsi qu’Antoine Gratton pour accompagner les musiciens de la Sinfonia. C’est le chef d’orchestre Stéphane Laforest qui dirigera le spectacle ; tous les ingrédients sont donc réunis pour une belle soirée sous les étoiles, en espérant la collaboration de dame Nature. Retour plus qu’apprécié Le président de la SODECT, Claude Morin, a indiqué en conférence de presse être très heureux que cet événement « qui sort de l’ordinaire et qui est important pour les citoyens de la ville » soit de retour « après l’avoir perdu l’année dernière ». « À Terrebonne, nous avons à cœur d’offrir des activités qui permettent de découvrir et d’expérimenter la culture sous toutes ses formes. Vous nous avez manqué l’an passé », a ajouté la conseillère municipale Nathalie Ricard. La directrice générale de la SODECT, Louise Martin, espère que les gens seront nombreux à se déplacer pour venir écouter en plein air des chansons qui ont marqué l’histoire, réinterprétées sous une forme orchestrale. Le début du spectacle d’environ 90 minutes est prévu pour 19 h 30, le lundi 15 juillet. L’admission est générale et l’accès, sans frais. Aucune place ne peut être réservée et les spectateurs sont invités à apporter leurs propres chaises, puisque l’organisation ne peut en fournir. Des membres des 4e, 5 e et 6 e générations de la famille Moody étaient présents au lancement de l’exposition consacrée à Matthew Moody. Ils posent ici devant l’arbre généalogique de leur famille. Puis, les produits Moody se sont diversifiés, au point de faire de l’entrepreneur un des plus florissants du Québec dans son domaine. « Il a été, avec ses descendants, l’employeur de plusieurs centaines de Terrebonniens pendant près d’un siècle et a largement contribué à la prospérité et à l’histoire de notre ville », a souligné M. Blouin. L’avenir de la manufacture Moody Le troisième bâtiment occupé par l’entreprise de Matthew Moody, construit au dernier quart du 19 e siècle sur la rue Saint-Louis, constitue un des derniers témoins du passé industriel de Terrebonne. La SHRT souhaiterait que cet édifice soit déclaré patrimoine bâti, un désir que le maire de Terrebonne, Marc-André Plante, dit appuyer en planifiant de requalifier le quartier avec l’idée d’en préserver le patrimoine et l’architecture. Les prochaines années seront sans doute ponctuées d’annonces en ce sens. L’exposition est accessible du mercredi au dimanche, entre 13 h et 20h, à la Maison d’histoire de Terrebonne (148, rue Saint-André). L’entrée est gratuite, mais les contributions volontaires sont acceptées. La Sinfonia de Lanaudière en plein air à l’Île-des-Moulins Suite de la page B-1 Claude Morin et Louise Martin, de la SODECT, ainsi que les conseillers municipaux de Terrebonne Nathalie Ricard et Simon Paquin se réjouissent du retour de ce grand concert symphonique en plein air. (Photo  : Jean-Marc Gilbert)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :