La Revue Québec n°60-7 26 jun 2019
La Revue Québec n°60-7 26 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-7 de 26 jun 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 22,5 Mo

  • Dans ce numéro : traditionnellement vôtre !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
A-4 Le mercredi 26 juin 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ Ça a été la fête au parc Gilles- Forest pour l’édition 2019 de la fête nationale du Québec à Mascouche, le 24 juin en soirée. Au moins 8 000 personnes ont assisté à l’un des meilleurs concerts du groupe Les Colocs et l’une des meilleures Saint- Jean offertes aux Mascouchois. Le groupe a présenté le spectacle Les retrouvailles de Mike Sawatzky. À Mascouche, l’événement commençait par une grande fête familiale en plein cœur du noyau villageois. Pour la famille FÊTE NATIONALE À MASCOUCHE Événement festif promis, soirée festive livrée Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca Les Colocs ont été généreux et à la hauteur de la réputation festive de leur formation. Pendant tout le spectacle, les spectateurs ont chanté, et nombreux étaient ceux qui connaissaient tous les mots de chaque chanson (Photo  : Gilles Fontaine) Au cours de la journée, plus de 4 000 personnes se sont rassemblées autour de l’église Saint-Henri. Le tout a commencé par la traditionnelle messe en plein air ambiancée par le chœur Tutti dominical et qui a attiré 300 personnes. Par la suite, les organisateurs se sont assuré que tous passent de bons moments avec un dîner communautaire aux hotdogs, du maquillage, de la musique et des balades historiques dans le noyau villageois. Bref, tout annonçait une journée magnifique. Pas moins de 8 000 personnes ont assisté à la soirée de la fête nationale à Mascouche, au parc Gilles-Forest. Ils ont aussi été 4 000 à se rassembler autour de l’église dans la journée pour une fête familiale dans le noyau villageois. (Photo  : Gilles Fontaine) TÉLÉPHONE 450 964-4444 INTERNET www.larevue.qc.ca COURRIEL larevue@larevue.qc.ca PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Aimé Despatis INSPIRATRICE Marie-France Despatis RÉDACTRICE EN CHEF Pénélope Clermont JOURNALISTES Mélanie Savage Gilles Fontaine Jean-Marc Gilbert JOURNALISTES PIGISTES Raymond Berthiaume Karine Audet Pierre-Luc Chenel Karyne Gaouette Sophie Ginoux Stéphane Fortier CHRONIQUEURS Robert Gareau Claude Martel La version E-PAPER est Les Colocs Vers 18h, plusieurs se sont installés au parc Gilles-Forest pour se préparer à une grande soirée. Et elle a été grande. Après l’entraînement de Zumba avec Denis Daigneault et le duo Jules Cousineau et Charles-Étienne Doucet, la scène a été prise d’assaut par la gang des Colocs avec en tête Mike Sawatzky. Le parc était plein et personne n’a osé partir avant la fin du spectacle et des feux d’artifice. Les Colocs ont été généreux et à la hauteur de la réputation festive de leur formation. Pendant tout le show, les spectateurs ont chanté, et nombreux étaient ceux qui connaissaient tous les mots de chaque chanson. Les gens se sont souvenus de l’énergie des Colocs. Et c’est ce qu’ils ont reçu du groupe. Ils étaient six musiciens ayant déjà été de la formation des Colocs. Une foule ravie Avant même que le groupe parte après le spectacle, avant même les rappels, les spectateurs se sont manifestés assez bruyamment, ce que les membres du groupe ont semblé apprécier. DIRECTEUR DES VENTES Gilles Bordonado DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT Daniel Soucy COORDONNATRICES AUX VENTES Lise Bourdages Cinthia Audet-Davidson REFLET ÉCONOMIQUE Luc Laurin CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Yves Chamberland Daniel Soucy Julie Gordian Jonathan Lessard Annie Perron Pierre St-Arneault Luc Laurin « Vous êtes malades ! » a lancé Jason Hudon, l’interprète. D’ailleurs, un mot spécial pour ce chanteur, fan des Colocs, qui a su reprendre l’énergie de Dédé, notamment lors de la pièce Belzébuth. Votre soussigné en a eu la chair de poule. Vraiment. Un autre moment « chair-de-pouleux »  : la chanson Tassez-vous de d’là, lorsque le groupe a laissé les gens du public chanter seuls le refrain en wolof. Et ils ont chanté. On vous l’avoue, les paroles n’étaient pas toujours justes, mais l’énergie y était et c’était franchement suffisant pour faire lever le poil. On ne peut finir une soirée comme la fête nationale du Québec sans des feux d’artifice. C’était le cas à Mascouche. Appréciés des spectateurs, ils ont été lumineux et bruyants, comme ils doivent l’être. La fête nationale du Québec a été rendue possible grâce à la collaboration des Chevaliers de Colomb, de la Ville de Mascouche, de la paroisse Saint-Henri de Mascouche, du Club Optimiste et de nombreux partenaires. GUIDE DES ADRESSES Julie Gordian RÉCEPTION/PETITES ANNONCES/ARCHIVES Carolle Cyr Émilie Bordonado COMPTABILITÉ Lise Caron INFOGRAPHIE/MONTAGE Compomax inc. DISTRIBUTION Publi-Sac Laurentides 1 888 999-2272 TIRAGE  : 57 000 EXEMPLAIRES LA RE VU E, journal h ebd om ad aire, est p ublié e p ar LA RE VU E de Terrebonne inc.231, rue Ste-M arie à Ter rebonne, province de Qué bec (Cod e p ostal  : J6W 3E 4) et im prim é p ar l’imprimerie Transm ag.N os bureaux sont ouverts du lund iau vend red id e 8 h à 16h.D é p ô t lé gal à la Biblioth èque N ationale du Qué bec. Distribué gratuitement dans les m unicip alit é s de Terrebonne et Mascouche dans les dépôts de journaux de la ré gion.Tous d roits ré servés.La reproduction d es textes d’information et d’annonces p ublicitaires est interd ite à m o ins d’une autorisation é crite du directeur.Envoide publication can adienne #0556971.
gbordonado@larevue.qc.ca Je l’ai souvent écrit ici, le dernier mandat de l’Équipe Robitaille à la tête de la Ville de Terrebonne a été difficile et le ménage à faire, à en croire l’actuel maire, est sans commune mesure avec ce qui était attendu. Pour les détails, je vous invite à lire dans la présente édition l’excellent papier de mon collègue Jean-Marc Gilbert, qui a très bien résumé l’état des lieux. Libre opinion GILLES BORDONADO L’heure juste Une nouvelle, Dans la rencontre avec Marc-André Plante, j’espérais que nous aurions l’heure juste. Et nous l’avons eue. Ne passons par quatre chemins, l’administration de l’Alliance démocratique de Terrebonne doit faire face à un des douze travaux d’Hercule  : nettoyer les écuries d’Augias*. Le chantier auquel elle fait face est colossal. Des poursuites traînent depuis des années, aucun système comptable sérieux n’était implanté, et il n’existait pas de gestion des liquidités  : « Terrebonne était « la Ville Excel ». Tout était sur Excel. Qui plus est, jusqu’à il y a un mois, les employés recevaient leur bordereau de paye en papier. Aucun virage technologique sérieux n’était entrepris. Et pour 800 employés permanents, il y avait 350 cartes de crédit en circulation. Oui, 350 ! Le dernier conseil était sur le cruise control… » Quant à la dette, elle est bien trop importante pour le poids de la ville. « Tout a été pelleté en avant pendant des années. Qu’on la mesure d’une manière ou d’une autre, la dette met Terrebonne dans le rouge. La dette est la pire des grandes villes du Québec ! » dit-il. Selon le maire, la fusion est loin d’avoir apporté ses fruits. Au lieu de s’alléger comme promis avec le regroupement, la fonction publique s’est grandement alourdie. L’organisation du travail est patriarcale et cela explique les défis qui entourent les négociations avec les employés. Mais le maire demeure optimiste. « La haute direction de la Ville a été totalement changée. La structure s’est relevée rapidement », assure-t-il. Selon lui, l’ère Robitaille est bien derrière, malgré que ses conséquences se fassent encore ressentir aujourd’hui et se feront ressentir encore demain. Des projets emballants sont sur la table, dont le parc industriel « Thouin » dans Lachenaie, le viaduc Urbanova, les travaux sur des Seigneurs et Gascon, la construction d’un nouveau poste de police à Terrebonne et d’une caserne d’incendie à La Plaine, et un projet d’hôtel de ville. L’option prévoyant l’ajout d’une annexe à l’actuel hôtel de ville avec stationnement étagé est intéressante et permettrait de relancer le Vieux-Terrebonne. Terrebonne est présente comme jamais aux instances régionales et gouvernementales. Un changement de culture s’installe et les problèmes se règlent peu à peu. S’il se sent soutenu par les citoyens dans les nombreux événements auxquels il assiste avec ses collègues, le maire avoue qu’il devra encore mieux communiquer ses messages dans l’avenir. Un premier pas est fait ici. ****Nettoyer les écuries d’Augias n’était pas un travail dangereux pour Hercule, mais certainement le plus dégradant. Il aura fallu qu’Hercule mette de côté sa dignité pour aller nettoyer ces écuries qui n’avaient pas été entretenues depuis 30 ans et qui débordaient d’excréments du grand troupeau d’Augias. L’image est forte, mais révélatrice. une opinion à nous transmettre redaction@larevue.qc.ca Thermos embués Douche de verre Le mercredi 26 juin 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-5 Maigrir et maintenir un poids santé Une équipe attentionnée avec plus de 20 ans d’expérience vous accompagne tout au long du processus de la perte de poids et pour le maintien à long terme. 831, montée Masson, Terrebonne amaigrissementterrebonne.com Une garantie à vie, c’est long en titi ! Détaillant officiel Vitraux sur mesure Vitres et miroirs 450 492-7474 Demandez-nous tous les détails Moustiquaires Pièces portes et fenêtres NOUVEAU 450 968-2882 2681, ch. Gascon, Mascouche vitreriegascon.com RBQ  : 8293-0736-10



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :