La Revue Québec n°60-5 12 jun 2019
La Revue Québec n°60-5 12 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-5 de 12 jun 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 22,1 Mo

  • Dans ce numéro : 431 535 pas vers l'espoir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
A-6 Le mercredi 12 juin 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ Des parents ayant choisi d’offrir l’enseignement à la maison à leurs enfants se disent préoccupés par les nouvelles règles que souhaite mettre en œuvre dès cet automne le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca Ces parents devraient en principe se Confort pour la vie plier à des règles plus sévères dès l’automne, entre autres par l’élargissement des matières à enseigner, les examens ministériels obligatoires ainsi que la visite à domicile de contrôleurs de l’État. On explique, du côté ministériel, que l’on veut éviter que des enfants soient privés du droit à l’éducation jusqu’à l’âge de 16 ans. Entrave à la liberté ÉCOLE À LA MAISON De nouvelles règles qui briment la liberté POUR UN TEMPS LIMITÉ ! Jusqu’à 1000 $ DE RABAIS À L’ACHAT DE SYSTÈMES ADMISSIBLES SIMPLE ZONE OU MULTIZONE GARANTIE JUSQU’À 12 ANS SUR LES PIÈCES Jusqu’à 1400 $ DE RABAIS À L’ACHAT DE SYSTÈMES CENTRAUX ADMISSIBLES 3452, boul. des Entreprises, Terrebonne 450 477-1140 climatisationsdesbiens.com Des parents ayant choisi d’offrir l’enseignement à la maison à leurs enfants se disent préoccupés par les nouvelles règles que souhaite mettre en œuvre dès cet automne le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge. Certains parents jugent que les nouvelles règles proposées par le ministre entravent leur liberté et celle de leurs enfants. Susie Paulhus, de Terrebonne, a fait le choix d’enseigner à domicile à ses enfants. « Imposer les examens du ministère enlève beaucoup de possibilités aux parents éducateurs, car c’est comme imposer un cadre strict d’enseignement », nous explique-t-elle. Même si ces examens ne l’inquiètent pas, elle préfère davantage de latitude dans l’enseignement qu’elle pourvoit. « Ce que je souhaite, ajoute Mme Paulhus, c’est que mes enfants trouvent leur propre passion et s’y investissent à fond. Nous voulons tous le meilleur pour nos enfants. Vous savez, l’enseignement, ce n’est pas uniquement des mathématiques, des fractions et du français. Lorsque je cuisine, c’est de l’enseignement. Lorsqu’un de mes enfants me pose des questions sur la lune, c’est de l’enseignement. C’est une tout autre façon de faire, mais l’intérêt de l’enfant y est toujours. Mon garçon, qui sera d’âge de 1 re année du primaire, peut déjà lire des romans de 100 pages », dit-elle pour illustrer ses propos. Pas de temps à accorder aux élèves « Les professeurs sont remplis d’intentions, poursuit-elle, mais souvent, ils sont bloqués par les papiers, la procédure et la bureaucratie. Moi, j’ai quitté l’enseignement parce que je n’avais jamais le temps de prendre un moment avec mes étudiants. C’était les papiers et les plans de toutes sortes. Finalement, je ne faisais jamais le travail pour lequel j’ai étudié. J’avais 30 étudiants par classe et il était très difficile d’arriver à leur donner l’attention dont ils ont besoin. » Sur le territoire de la Commission scolaire des Affluents (CSDA), il ne sont que 64 élèves à faire l’école à la maison, soit 39 du primaire et 25 du secondaire, alors que 41 000 enfants fréquentent l’une des écoles de la CSDA. « La CSDA n’est que le pourvoyeur de services et n’a pas à établir les critères d’évaluation », nous informe Luc Moisan, directeur adjoint des Services des ressources éducatives à la CSDA. Ces services sont la fourniture de manuels scolaires lorsque demandé, l’accès à un local et à des équipements technologiques, et l’accès à des services professionnels. De plus, un coordonnateur est dédié à cette clientèle. Six demandes de services ont été effectuées pour l’année 2018- 2019 (quatre pour les manuels, une demande de local et une demande d’aide technologique). Enfin, rappelons que la CSDA reçoit 1 552 $ par élève qui fait l’école à la maison.
ACTUALITÉ Les dernières statistiques du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur montrent d’excellents résultats à la Commission scolaire des Affluents. À quels éléments lie-t-elle cette réussite et quels objectifs s’est-elle donnés ? Sophie Ginoux nouvelles@larevue.qc.ca La directrice générale de la Commission scolaire des Affluents (CSDA), Isabelle Gélinas, est tout sourire devant les derniers résultats émanant du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, établis pour la période se terminant le 1er juin 2016  : « Nous sommes très heureux et fiers que la CSDA soit une des plus performantes de la province, en matière aussi bien de taux de diplomation que de lutte contre le décrochage scolaire. » Effectivement, 80,9% des élèves du secondaire de la CSDA obtiennent un diplôme, alors que la moyenne provinciale du secteur public est de 77,7%. Le taux de décrochage de la commission scolaire est également inférieur à celui de la province avec une baisse de 9,2% chez les garçons et de 7,2% chez les filles depuis 2008. Engagés vers la réussite Une stratégie payante Le plan stratégique de la CSDA, créé il y a deux ans, a misé sur la concertation de tous les intervenants – parents, enseignants, cadres, personnel de soutien et professionnels. « Nous avons créé une belle synergie entre tous les acteurs et favorisé le bien-vivre ensemble dans nos structures », confirme Mme Gélinas. D’autres éléments ont aussi contribué à cette réussite  : une meilleure répartition des services, des actions préventives au décrochage scolaire dès le primaire, un budget important dédié aux professionnels, ou encore une valorisation de la formation professionnelle pour les raccrocheurs. Des objectifs ambitieux La CSDA, qui accueille en moyenne chaque année 1000 étudiants supplémentaires, anticipe de très bons résultats au cours des années à venir malgré les problématiques structurelles qui la touchent. Un casse-tête que la généralisation des maternelles 4 ans pourrait encore complexifier, puisque la commission n’en compte que quatre pour l’instant, dont deux à Terrebonne. Quant au sujet de l’heure concernant la laïcité, même s’il semble un peu préoccupant en ce qui concerne son application, il ne devrait pas trop affecter une CSDA relativement homogène. LE SPÉCIALISTE DES ATTACHES DE REMORQUES Support à vélo 10200, boul. Laurier (chemin Gascon), Terrebonne 450␣478-2249 www.radiateurlaplaine.com Isabelle Gélinas, directrice générale de la Commission scolaire des Affluents, entourée des directeurs généraux adjoints Thierry Lauzon, Jean-François Joly, Patrick Capolupo et Jean-François Collard. SERVICES OFFERTS P PROTHÈSES COMPLÈTES ET PARTIELLES P ARTIELS EN TITANIUM P PROTHÈSES SUR IMPLANTS P PROTECTEURS BUCCAUX R REBASSAGES GRATUIT ! Ouverture de votre dossier Examen Évaluation Estimation Le mercredi 12 juin 2019 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-7 R ÉPARATIONS ET AJUSTEMENTS RÉPARATIONS ET AJUSTEMENTS DE TOUS GENRES R REGARNISSAGES B BLANCHIMENT MÉLANIE CÔTÉ d.d. SARAH LAPIERRE d.d. 4530, RUE D’ANGORA, TERREBONNE 450 471-7658 WWW.LAPIERREDENTURO.COM 4762, BOUL. SAMSON, suite 104, LAVAL 450 688-8263 FINANCEMENT DISPONIBLE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 1La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 2-3La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 4-5La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 6-7La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 8-9La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 10-11La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 12-13La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 14-15La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 16-17La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 18-19La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 20-21La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 22-23La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 24-25La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 26-27La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 28-29La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 30-31La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 32-33La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 34-35La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 36-37La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 38-39La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 40-41La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 42-43La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 44-45La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 46-47La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 48-49La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 50-51La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 52-53La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 54-55La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 56-57La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 58-59La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 60-61La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 62-63La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 64-65La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 66-67La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 68-69La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 70-71La Revue Québec numéro 60-5 12 jun 2019 Page 72