La Revue Québec n°60-32 8 jan 2020
La Revue Québec n°60-32 8 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60-32 de 8 jan 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : La Revue de Terrebonne inc.

  • Format : (279 x 343) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 13 Mo

  • Dans ce numéro : des fêtes mouvementées.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
A-16 Le mercredi 8 janvier 2020 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca emmumtimla UN PETIT CREU X ? FAITES LIVRER ! www.petitcreuxlivraison.com M ENUS DE LIVRAISO N EN LIGNE DE 11 RESTAURANTS D’IC I
VICTOIRE L’enjeu était grand. L’équipe canadienne était championne en titre et un duel en finale contre les Américaines apporte toujours son lot d’émotions. « Je pense que j’ai bien géré mon stress, a avoué la gardienne. C’est sûr qu’au début de la partie, j’étais très stressée, mais dès que j’ai mis un pied sur la glace, mon stress est parti et je voulais juste jouer mon match. » Ève Gascon a récolté trois victoires en quatre départs pendant la compétition. De plus, elle a été nommée joueuse du 342E117689 866 2 4 9 7 3A 19753845 Ei 974 il 8 Eing 26 2U 6 493575 S 3 8 7 2.8 1g4 729364518 451872963 6 D 395124 7 match pour le Canada dans la victoire de 2 à 1, le 29 décembre, contre les États-Unis. « C’était tout simplement incroyable ! De représenter ton pays pour une aussi grosse compétition est juste indescriptible, a-t-elle soutenu, ajoutant qu’elle a pu visiter quelques endroits de Bratislava, dont le château. Personnellement, je crois que j’ai très bien fait et mon équipe m’a beaucoup aidée. Je pense que notre défensive était très solide, donc ça me facilitait la tâche. » Labad choyée Maya Labad n’oubliera pas ce tournoi 2 3 10 11 12 1 2 3I56789 1112 nÉLmemnumnmn EMJ MM gnikE MW N19065 EIE MNMM ETMMEUE MN m'mnimin n EIMEMUM POILÉS OEM finnm4Rin mn UMM UllificeLE 5,1110E'm In snumag5 nemu PME RaPLOR/42 Le mercredi 8 janvier 2020 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-17 En route vers le championnat canadien Médaillée de bronze à la Coupe Daniel Hardy en octobre et au Tournoi Espoir 2019 en novembre, la judoka mascouchoise Camille Roy connaît un brillant début de saison sur la scène provinciale. Pour 2020, elle ne vise rien de moins qu’une participation au championnat canadien. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca Suite de la page A-15 Son entraîneur, Mathieu Renaud, du Club de judo de Lachenaie, n’a que de très bons mots pour la jeune athlète de 14 ans. « Camille est une athlète très dévouée, concentrée sur ses objectifs autant sportifs que scolaires. Elle connaît un excellent début de saison, car un de ses objectifs avoués est sa participation au championnat canadien. Toute sa concentration et sa préparation physique et mentale l’amèneront à ces championnats. Elle a une grande force mentale et un bon contrôle de l’adversaire. Comme elle est décidée, elle est d’une grande efficacité. » Bon début de saison Plus tôt cette année, Camille avait pris part à ses premiers Jeux du Québec. Elle s’est classée 5e. « Ça a été une compétition intéressante pour moi. Je suis allée chercher beaucoup d’expérience de compétition. Déjà, l’an dernier, j’avais participé à l’Omnium du Québec. Avec mes deux médailles de bronze et les points que j’ai récoltés, je suis en bonne position pour me qualifier pour le championnat canadien », lance-t-elle. Ne lui parlez pas de Jeux olympiques ou de championnats du monde, elle vous dira que c’est trop tôt. « Je m’entraîne en fonction du championnat canadien. Y participer, ça va me montrer que je peux en atteindre d’autres. Il ne me reste que deux compétitions pour faire des points, alors je dois être concentrée sur ces compétitions », ajoute sagement Camille, qui reprend ces jours-ci l’entraînement de quatre à cinq jours par semaine. « J’aimerais améliorer mes entrées Camille Roy et son entraîneur, Mathieu Renaud, du Club de judo de Lachenaie, à la suite de la Coupe Daniel Hardy. (Photo  : courtoisie) Gascon et Labad reviennent avec l’argent SOLU TION SU DOKU SOLU TION M OT CROISÉ Du 8 janvie r 2020 d’attaque et avoir une plus grande confiance dans mes attaques », spécifie la judoka. Outre le Club de judo de Lachenaie, Camille s’entraîne également au Club de judo St-Paul L’Ermite de Le Gardeur et ces deux clubs travaillent en étroite collaboration pour la préparer adéquatement. de sitôt. La Mascouchoise se considère privilégiée d’avoir fait partie de l’équipe. « Je suis très fière d’être Canadienne et je me trouve chanceuse d’avoir pu porter la feuille d’érable, a-telle dit. Je suis très reconnaissante de cette chance. » En cinq rencontres, la joueuse arborant le numéro 7 a obtenu une passe. Comme il s’agit d’un tournoi de courte durée, il n’y a pas de place à l’erreur et l’équipe doit être soudée rapidement. « Nous avons très bien performé du début jusqu’à la dernière seconde, a assuré Maya Labad. En finale contre les États-Unis, je ne savais pas trop comment réagir, car j’avais un mélange de plusieurs émotions en même temps, a-t-elle conclu. J’étais stressée, j’avais de la difficulté à comprendre ce qui était en train d’arriver, mais en même temps, j’étais enthousiaste et j’avais en tête l’envie de les vaincre. » Le Canada a connu une ronde préliminaire parfaite en battant dans l’ordre la Russie, les États-Unis et la Finlande. Par la suite, l’équipe canadienne a défait la Finlande en demi-finale, avant de s’avouer vaincue en grande finale. Cartes professionnelles 450 P our in sertion d’une c arte d’affaire s d a n s c e tte p a ge, dem andez nos tarifs en com posant le 964-4444 NOTAIRES 450 492-0561 louise roy notaire - médiateur 744, rue St-Louis, Terrebonne J6W 1J6



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :